30 juillet 2015

La droite bête

Je l'ai déjà dit : quand un blogueur de gauche veut faire un billet, il lui suffit de rebondir sur les conneries de Pierre Parrillo. Ce soir, je le fais par hasard (je ne cherchais pas à faire un billet). 


Je livre la perle : "Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que la gauche s’oppose à l’application de la peine de mort que lorsque ça l’arrange et qu’elle semble parfois prête à fermer les yeux sur ce type de pratique lorsque des enjeux commerciaux ou tout simplement prestigieux ou de renommée sont en jeu…"

Heu... La gauche s'oppose toujours à la peine de mort mais ne peut pas rompre les relations diplomatiques à chaque fois... Il est assez amusant de constater que les types de la vraie gauche oublient qu'il faut "faire quelque chose" quand ils sont au pouvoir (en matière de diplomatie, d'immigration, de sécurité,...). 

A droite, on peut le mettre à leur crédit, ils m'oublient moins souvent. Sauf Parrillo et Nicolas Sarkozy. 

C'est rigolo. 

Si la France avait eu une autre position, Parrillo aurait fait un billet pour la dénoncer. Du genre : les industriels allemands peuvent faire du commerce avec l'Iran, pas les français. 

Grotesque. 


29 juillet 2015

Soutien à Platini et à la vraie gauche

Je sais, ce n'est pas l'objet du blog. Je sais le foot ne m'intéresse pas sauf en tant que sport populaire. Je me comprends : donnez leur des jeux mais autant qu'ils soient populaires. 

Toujours est-il est temps de donner un coup de neuf avec un vieux à la fédération internationale de machin et si un Français, idoles de générations diverses et avariées. C'est dit. En plus, il accorde à peu près le même soin que moi à sa coiffure. Il a mon soutien inconditionnel sauf si un autre candidat vient à la Comète pour m'offrir des bières. La probité est essentielle dans le sport. 

Toujours est-il que Falconhill fait un billet en l'honneur de Platoche et que, pour ma part, je n'ai fait aucun billet aujourd'hui. Désolé pour la qualité du lien, iPhone oblige. Les gros Normands rétabliront en commentaire. 
http://falconhill.blogspot.fr/2015/07/soutenir-michel-platini.html

Il y dit : "Pourtant, même si pour certains il représente un "football de gauche" (c'est con souvent les étiquettes, mais bon...)".  Il a raison. Je bois présentement un coup avec Odette. Les Portugaises ont souvent des étiquettes. 

Je ne sais pas comment le foot mondial peut être catégorisé comme de gauche alors que c'est un sport élitiste qui favorise les idoles. Platini est notre meilleur joueur historique, surtout quand Zidane, qui, lui, a contribué brillamment à nos nombreuses victoires en coupe du monde, est parti sucer Pelé, Fontaine et Madonna, autres célèbres joueurs français, mais Prost et Senna sont jaloux et boivent pour oublier. 

Cela me rappelle les années quand j'étais numberouane des blogueurs politiques. Il y avait perpétuellement des blogueurs de ce qu'on appelle maintenant officiellement "la vraie gauche" qui critiquaient tous les sports pour dire que la compétition était contraire aux idées de gauche, l'égalité et tout ça. J'étais d'accord. C'est lamentable de faire des complétions alors qu'on est tous égaux, comme moi à un comptoir devant une file de bieres et une pucelle de 50 kg. 

Je ne sais pas si leur positionnement politique favorise vraiment un vote du peuple pour eux. 

28 juillet 2015

Mobilisons nous pour Fdesouche !

Non ! Je deconne. Mais comme mon blog est dans la blogroll de Didier Goux, je vais avoir des millions de visiteurs avec le titre de mon billet. Un peu de sérieux. Le site en question, idole de la réacosphère, est "victime" d'une procédure judiciaire pour diffamation parce qu'ils ont mis un lien vers un article dans lequel un type se trouve diffamé. 

Or, Fdesouche se pensait très protégé, le site étant hébergé en Inde. 

Évidemment, la droite de la droite rue dans les brancards, la liberté d'expression et tout cela. Moi, je m'en fous (la justice fera sans boulot) à part sur trois aspects :
- un site français peut-il ne pas respecter la loi sous prétexte qu'il est "officiellement" à l'étranger (en se présentant comme franchouillard" ce qui est à mourir de rire) ?
- je n'aime pas Fdesouche et son contenu qui est ouvertement un truc qui sélectionne l'actualité qu'il diffuse (ce qu n'est pas mal, je fais pareil) en se présentant comme un site d'information (contrairement à moi). Outre le fait que sa "thématique" ne me plait pas. 
- il est présenté comme un blog or il n'en est pas un. Le taulier "ne produit pas le contenu". 

Et en plus il n'assume visiblement pas celui qu'il diffuse. 

Qu'en penses-tu ?

27 juillet 2015

Tomber dans l'islamophobie, c'est mal !

Tout le monde est tombé dedans hier avec, si je puis me permettre, cette délire qui se faisait bronzer en maillot de bain et qui a été agressée par des musulmanes mais la religion n'est pas en cause a dit le tribunal. 

Ouf. 

Je me demande qu je ne suis pas un peu tombé dedans, notamment suite à un article de Slate. Je présente mes excuses. Des musulmanes tombent sur une vulgaire salope qui ose se promener en maillot de bain et qui se fait casser la gueule par mégarde mais la justice a décidé que ce n'était pas à cause de la religion. Dont acte. 

Mesdames, un conseil : bronzez habillées. Cela nous évitera de nous exciter pour rien. 

Pas d'amalgame, hein ! A gauche, il nous faut défendre les opprimées donc les pauvres filles qui se font emmerder pour avoir agressé une salope en maillot de bain. 

26 juillet 2015

Slate à l'ouest en maillot de bain


Étrange article de Slate. 

Voire dangereux article de Slate. Un de ces jours les types de gauche auront plus le droit de défendre leurs trucs parce que les thèmes sont repris par la droite. 

On ne pourrait plus critiquer le port du voile au nom de la laïcité, de La Défense des femmes et tout ca parce que c'est repris par la droite qui serait islamophobe. Par exemple. 

Des coups de pied au cul se perdent. 

La conquête du pouvoir



Après avoir viré les Guignols...

25 juillet 2015

La bêtise de Mme Le Pen



Et on va aller où ? En Amérique du Sud ? Dans la Mongolie Corrézienne ? 

Déplacer un pays, on fait comment ? On coupe le territoire à la machette et on met le tout sur un bateau ? 

Né en Bretagne sans le moindre ancêtre non breton sauf un Isérois depuis que la généalogie familiale est publiée sur le bon coin à un point que je ne peux même pas dire que je suis un enfant d'immigré à ma grande honte de gauchiste. Et il faudrait que je ne sois plus Européen parce que mémère a décidé ? 

D'un autre côté, je me verrais bien Angolais-Armoricain ou un truc comme ça. Voire Breiz-Indien. 

Pardonnons à l'altruiste lepeniste. Elle vise une clientèle de gauche en se mettant à dis l'extrême droite qui finira par voter pour Hollande pour éviter le changement. 

Et si on supprimait la CNIL ?


Les magasins Boulanger ont un fichier de clients où les vendeurs donnent des avis sur les clients. La CNIL a gueulé. La routine. 

Le plat du jour à la Comète est du cabillaud enrobé de lard avec des pommes de terre écrasées. C'est encore un truc à la mode. Je commande cela et le serveur peu habitué à me voir manger du poisson me demande ce que je veux comme légumes. Je réponds : Ben des pommes de terre écrasées mais pas trop. Pour rigoler. 

Il n'empêche que je suis un client chiant. Les serveurs ont noté (en rigolant) que je suis un client chiant. 



Alors je pose la question : pourquoi un commerce ne pourrait-il pas laisser ses employés faire des annotations sur ses clients ? Si un type achète chez Boulanger un vibromasseur par semaine et le renvoie systématiquement parce qu'il n'est pas satisfait pourquoi ne pas enregistrer ce fait dans la mesure où le client a donné son accord pour être enregistré ? 

Réfléchissez bien à la question avant de faire une réponse de principe. Nous avons deux ministres d'un gouvernement que je soutiens qui vont présenter deux lois sur le numérique auxquelles je vais probablement m'opposer (par principe : elles ne résolvent rien). 

Google sait tout sur vous mais Boulanger n'a pas le droit de mémoriser quels clients sont casse-couilles. 

Axelle Lemaire, en particulier, va pondre une loi pour protéger la vie privée. Le résultat sera que Boulanger ne pourra pas savoir que vous êtes casse-couilles mais Amazon pourra faire ce qu'il veut. Boulanger perdra de l'argent parce que vous leur renverrez les vibromasseurs non satisfaisants pendant qu'Amazon pourra refuser des ventes à des clients chiants. 

C'est du propre. Au niveau où on est, la seule loi efficace serait de supprimer la CNIL, machin réactionnaire créé par la droite avant l'existence d'Internet, voire de la mondialisation.

Les clowns qui parlent de la transformation numérique me fatiguent. Et les pingouins qui vont critiquer ce billet oublient que c'est la droite qui a créé la CNIL pour maîtriser leur vie privée. 

Vive la liberté. Ça s'arrose. 

Tiens ! Je vais raconter une anecdote. Quand on a créé le site stopbashing, nos juristes nous ont signalé qu'en sauvegardant les adresses mail des commentateurs, on sauvegardait des données personnelles et qu'il nous fallait faire une déclaration à la CNIL. Je l'ai donc fait. J'ai rempli (et pas renseigné, hein !) le formulaire dans lequel on ne m'a jamais demandé ce que j'allais faire de ces données et quel était le site web, voir l'organisme le chapeautant,... En tant qu'individu j'ai l'autorisation d'héberger des données personnelles sur un serveur qui ne m'appartient pas (merci Marco) avec un nom de domaine qui a été déposé par un autre (merci Gilles et bon anniversaire). 

C'est grotesque. Il faut complètement repenser le dispositif, donner d'autres missions à la CNIL (créée avant le Minitel !).

Tout foutre en l'air et repenser le numérique en France. 


24 juillet 2015

Résolvons les problèmes de la loi de 2005 au sujet de l'accès aux handicapés aux lieux publics

Avec le vieux Joël nous avons mis une douzaine de demis pour trouver la solution. Pour l'accès aux bistros, il faut mettre des rampes amovibles. Ou pas. Ce qui nous préoccupe, disons le franchement, c'est l'accessibilité des toilettes. 

En fait, il faut regarder le volet "fonctionnel". Vu sous cet angle, le problème n'est pas que ces gens doivent pouvoir accéder aux toilettes pour pisser (ou plus) mais qu'ils puissent pisser (ou plus) après avoir trop bu. 

Si la loi, faite par la droite en 2005, était parfaite, elle ne devrait dire que les PMR doivent pouvoir pisser (ou chier) dans les locaux. Rien ne les empêchant de pisser (ou de chier) au comptoir, je ne vois pas pourquoi les bistros seraient obligés de faire des travaux pour rendre les toilettes accessibles. 

Il suffirait de faire une loi pour que tout le monde puisse pisser (ou chier) au comptoir (ou en terrasse) et le problème serait résolu. Pour ce qui concerne les bistros mais on devrait pouvoir trouver l'équivalent pour tous les lieux publics comme les guichets du trésor public ou de la sécu. 

Encore une fois, on s'emmerde pour rien. 

Le Figaro prendrait-il les profs pour des cons ?



Ces braves gens s'imaginent que les profs voteront à droite en 2017. Je vais leur expliquer. 

35% des profs voteront pour Hollande s'il est candidat parce qu'il serait le seul type de gauche à pouvoir être élu. Pas 21%. 

30% voteraient pour un type plus "à gauche". Les guillemets sont vraiment de rigueur : les types concernés veulent l'accroissement de la dette dont les intérêts vont enrichir les prêteurs privés. 

Il reste 35% qui voteront à droite parce qu'ils sont fondamentalement de droite ce qui est leur droit même si l'on peut reconnaître une légère connerie de leur part. Cela dit sans méchanceté. Mais voter pour des types qui vous tirent dessus est une profonde bêtise, non pas en tant qu'électeur mais en tant que professionnel. C'est pour cela que beaucoup de patrons de bistro votent à gauche. Si on sucre le RSA ils perdent leurs clients (sans compter qu'ils connaissent mieux la misère humaine que la plupart des blogueurs de la vrauche). 

Âpre tout, je bosse pour les banques, honnies par cette vrauche, comme la plupart de mes collègues qui ont "choisi" de bosser pour une grosse boîte parce qu'on y est plus peinard. 

Si le Figaro veut privatiser l'Education Nationale...

Sans compter que les profs qui n'ont pas la vocation de l'éducation de la jeunesse et du service public ont aussi un "boulot alimentaire". S'ils ne sont pas d'accord avec les mesures du gouvernement, ils ne vont pas pour autant voter pour autre camp. 

Ils ne sont pas cons. Sauf mon prof d'anglais en première mais c'est un autre sujet.