15 janvier 2008

Emmanuelli vs. Rocard

Alors que Henri Emmanuelli montre une nouvelle fois sa clairvoyance sur l’Europe, Michel Rocard pousse une nouvelle fois le Parti Socialiste vers la défaite. Tout le monde ne vieillit pas aussi bien !
Je laisse mes camarades Dagrouik et Marc Vasseur faire le travail de blogage qui va avec. Au boulot, les gars !

Néanmoins, il faut remarquer un vague mensonge du Monde : « Emmanuelli déplore les divisions du PS sur le traité européen »… Il ne déplore pas vraiment, il constate.

Tiens ! Une revue de blogs... Fiso est excédée par ce qu’elle voit à la télé le matin. Elle se lance dans la politique ? Donatien, quant à lui, se livre à une série de réflexions sur le travail le dimanche. Apportons-lui du grain à moudre ! Enfin, nea s’est livré à une série de réflexions sur sa manière de définir la gauche, qu’en pensez-vous ?

9 commentaires:

  1. Vois tu... je ne pensais pas qu'un jour je pourrais dire "Henri t'as raison; Michel, là, tu craques le sac sur Royal"...

    c'est fait

    RépondreSupprimer
  2. De toutes façons, un mec qui se met le micro dans l'oreille, moi, ...

    RépondreSupprimer
  3. Partageons nos pensées et nos réflexions !

    RépondreSupprimer
  4. Rocard, il a acheté une boule de cristal et comme il soutient bien le PS, il annonce déjà les défaites ! Tu en veux du militant, en vla ! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Rocard est grotesque, rappelons son déplacement au siège de campagne de SR pour demander à ce qu'elle lui laisse la place.

    A la retraite! Y'en a marre, que les militants s'expriment et que ces zozos partent aux zoo pour vieux éléphants.

    RépondreSupprimer
  6. Oui et non. Il faut qu'Emmanuelli reste ! Je l'ai encore entendu à 18h15 sur France Info, c'est le bonheur !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.