20 mai 2009

Michel Barnier et mépris du laid prix du lait

Elmone (je le cite tous les jours, celui-là, c'est probablement qu'il le mérite !) nous explique les raisons de la baisse du prix du lait. C'est simple. "L'Europe" (comme on dit) a décidé d'augmenter les quotas laitiers. Hop : hausse de la production donc baisse des prix. C'est simple.

Cela a été décidé en janvier. Michel Barnier est le Ministre de l'Agriculture. Il nous dit qu'il va se battre pour défendre le prix du lait. Il nous promet plein de trucs.

Amis paysans d'Ile de France (si si, il y en a), avant de voter pour la liste menée par Michel Barnier, le 7 juin, demandez-vous donc si c'est bien raisonnable de voter pour le gugusse qui représente la France dans les instances Européennes qui ont participé à la décision d'augmenter les quotas.

D'un autre côté, rappelez-vous les années où vous gueuliez contre ces quotas...

8 commentaires:

  1. "D'un autre côté, rappelez-vous les années où vous gueuliez contre ces quotas..."

    Merci de le rappeler !

    Ce qui serait encore mieux, c'est que les agriculteurs organisent eux-même leur filière de transformation et de vente plutôt que de se faire bouffer la laine sur le dos par les danone et compagnie...

    M'enfin, moi, ce que j'en dis !

    Sinon, le lait bio, c'est justement pas du lait de vaches aseptisées : ce n'est pas du lait aux antibiotiques...Quoi qu'en ce moment, le lait aux antibiotiques peut avoir une certaine utilité pour lutter contre la grippe A...

    (Les vaches bio mangent aussi des aliments végétaux qui ne regorgent pas de pesticide, d'herbicide ou d'OGM...et sans tout ça, c'est mieux qu'avec...)

    ;)
    CC

    RépondreSupprimer
  2. Il va se battre pour le prix du lait ? Mais c'est déjà ce qu'il a fait pour le baisser, non ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  3. CC,

    Oui, j'avais fait un billet sur le sujet ! Leurs parents et grands parents avaient intelligemment bâti des coopératives... Les fistons les ont vendues aux grands groupes.

    Poireau,

    Il se bat sur tous les fronts !

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, l'amorce d'un débat ? les quotas sont nécessaires pour garantir les prix du lait...

    RépondreSupprimer
  5. Non, je ne cherche jamais le débat, c'est lui qui vient à moi. Le sujet du billet est plus Barnier que le prix du lait et la position éternellement ambiguë des paysans.

    Les quotas nécessaires. Tu vas faire de la peine à nos amis libéraux...

    RépondreSupprimer
  6. il va aussi "aider les agriculteures a mieux s'organiser" (france Inter ce matin) il est crès crès fort Monsieur Barnier...

    RépondreSupprimer
  7. Moi j'bois pas d'lait...
    Encore qu'on m'a parlé du "yaourt marseillais" qui serait un Ricard-lait + sirop d'orgeat.
    Je teste le truc et on reparle de tout ça.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.