09 mai 2009

Réformes scolaires, du travail à la maison ?

Mathieu fait un très bon billet sur le sujet. On y apprend - sans beaucoup de surprise - que certains débats sont lancés, comme sur les devoirs à la maison, mais ne cachent, en fait, que des aspects financiers. L'éducation de nos mômes (surtout des vôtres, d'ailleurs) est loin d'être une préoccupation de nos dirigeants !

13 commentaires:

  1. Merci pour la publicité ! Je réponds rapidement à ton commentaire.

    RépondreSupprimer
  2. J'm'en vas vous dire une chose, mon bon Monsieur Nicolas : on est ben chanceux de n'point avoir de marmaille, nous aut'...

    RépondreSupprimer
  3. Remarquez, nos chiares aussi.

    RépondreSupprimer
  4. Si l'école est l'avenir de la nation, on est obligé de conclure, voyant leurs travaux en cours, qu'ils n'aiment pas beaucoup le pays.
    Ou alors ce sont les jeune qu'ils détestent, va savoir…
    :-))

    RépondreSupprimer
  5. Va savoir. Tiens ! A l'école, on apprend, par exemple, qu'au pluriel, "jeune" prend un "s". Et paf !

    RépondreSupprimer
  6. Je suis de la réforme Haby moi monsieur !
    :-)))

    [Pour l'orthographe du nom du ministre, bon…].

    RépondreSupprimer
  7. Je te rappelle qu'on a le même âge bien que tu sois né le même jour que Franssoit qui est plus vieux.

    RépondreSupprimer
  8. Tu as fait la réforme Haby aussi alors !
    :-))

    RépondreSupprimer
  9. Moi, la réforme Haby, j'ai fait grève contre !

    J'ai honte, parfois...

    RépondreSupprimer
  10. Vous avez fait grève vous ? Je vais uniquement faire une copie d'écran avec ces aveux...

    RépondreSupprimer
  11. Au fait, Nicolas, c'est quoi cette photo ? Y'a quelqu'un de connu dessus ?
    :-))

    Didier Goux a fait grève ? Ça s'arrose ! :-))

    RépondreSupprimer
  12. Poireau,
    Non, j'ai cherché lycée dans google image.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.