16 avril 2010

Réforme du rythme scolaire

En lisant le quotidien Métro, ce matin, j’ai appris que Luc Chatel, Ministre de l’Education Nationale lançait une grande conférence sur les rythmes scolaires. C’est probablement nécessaire (les associations de parents d’élèves en sont demandeurs) mais, n’ayant pas de mômes, je n’ai pas d’avis sur le sujet.

Pour moi, les horaires des écoles devraient être calqués sur les horaires de bistro ce qui permettrait aux ivrognes de ne pas laisser leurs gamins seuls à la maison.

Cela dit, j’ai lu, dans l’article, que notre Ministre était revenu sur la « semaine de 4 jours » mises en place par son prédécesseur, l’heureux retraité Xavier Darcos.

Si ma mémoire est bonne, pourtant, la semaine de quatre jours (à l’école, pas au travail, hein !) était une réforme annoncée et imposée par Nicolas Sarkozy. Je m’en rappelle car cette annonce avait servi de base à un billet de mon blog pour illustrer les décisions arbitraires, venant de l’Elysée, sans vraie concertation avec les acteurs concernés.

Et un an ou deux après, on fait machine arrière !

Sur le fond, je laisse mes collègues blogueurs enseignants donner leur avis.



17 commentaires:

  1. moi, ce que j'ai toujours préféré, c'est la semaine des 4 jeudis... mais évidemment, avec le mercredi, çà ne marche plus !!!
    (bon, faudrait peut-être que je parte me reposer un peu, hein !?).

    RépondreSupprimer
  2. a quand la semaine de travail de 4 jours?

    RépondreSupprimer
  3. Philippe,

    Prends des vacances.

    Romain,

    On attend...

    RépondreSupprimer
  4. La semaine des 4 jours, c'était excellent pour Fiston mais il est fondamentalement allergique au système scolaire.
    ça lui laissait du temps pour faire autre chose.
    Il a essayé toutes les variantes avec nos déménagements successifs, y compris celui d'Espagne.

    Ce qui allait bien était la semaine des 4 jours. Et les enfants le supportaient très bien autour de lui.
    Je ne comprends absolument pas la polémique, elle m'échappe.

    A Perpignan, je n'ai jamais entendu qui que ce soit râler sur le système, ni les maîtres, ni les élèves et encore moins les parents.

    Il n'y a jamais eu de polémique.

    Mais je n'exprime rien d'autre que notre vécu dans une région qui a instauré le système depuis longtemps et que tout le monde a adopté à priori très facilement sans jamais le remettre vraiment en question.

    En tout cas, je n'en ai jamais entendu parlé et pourtant, les intits me racontaient facilement leurs difficultés. visiblement, la semaine des 4 jours n'a jamais été à l'ordre du jour..

    RépondreSupprimer
  5. Christie,

    Je l'ai dit dans le billet, je n'ai pas d'avis sur le fond.

    En l'occurrence, le projet du ministre ne me parait pas mauvais, il s'agit de lancer une grande conférence sur TOUT le rythme scolaire, pas uniquement la semaine de quatre jours.

    Et le fond de mon article est : pourquoi la décision a-t-elle été imposée de l'Elysée ? Comment une décision de cette nature peut-elle être "imposée" par le haut sans une large concertation ?

    Par ailleurs, pour répondre à ton mail, je suppose que d'autres régions de France ont leurs propres particularités et que des parents ne sont pas arrangés par la semaine de quatre jours.

    RépondreSupprimer
  6. La semaine de quatre jours, il me semble, n'a été instaurée non pour les enfants mais pour pour permettre à leur crétins de parents d'aller s'abrutir sur les routes encombrées de leurs sacro-saints week-ends. Ce me semble une bonne chose de la supprimer.

    Cela étant, je suis comme vous : pour ce que j'en ai à battre, et vu l'état de déréliction de l'école...

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas,

    Effectivement la semaine des 4 jours ne regardent que les instits, les parents et les enfants qui sont le premiers concernés.

    Les fins de semaines dans les bouchons sont effectivement très fatiguant...
    Il faut tout prendre en compte.

    Mais avoir plus de temps pour trinquer en famille ou avec les copains, ça se discute.
    Par exemple le vendredi soir, le lendemain s'il n'y a pas classe, on peut mettre les enfants au lit un peu plus tard!

    RépondreSupprimer
  8. la semaine de 4 jours c'est bien, ça permet d'envisager des partticipations aux KdB mais comme c'est jamais le vendreid...

    RépondreSupprimer
  9. Didier,

    On est à peu près d'accord.

    Christie,

    "Effectivement la semaine des 4 jours ne regarde..." Non. Ca regarde tout le monde, ne serait-ce que parce qu'on est contribuables ! Par contre je n'ai pas d'avis...

    "Les fins de semaines dans les bouchons sont effectivement très fatiguant... Il faut tout prendre en compte." Oui, il faut tout prendre en compte. Y compris le niveau de pollution : il faut arrêter de prendre sa bagnole.

    Plus sérieusement, comme l'a dit plus ou moins Didier, c'est quoi cette manie qu'ont les gens de se précipiter pour partir ! Quand j'ai des vacances, je ne pars le vendredi soir ou le samedi, mais le dimanche ou le lundi ! L'école n'est pas une garderie et tant que les gens mettront les bouchons sur le compte de l'Education Nationale, ça n'arrangera pas les problèmes de "déréliction de l'école" dont parle Didier.

    Quant à l'heure de coucher des mômes, ça rentre dans le cas du même problème. Sauf exception, quand je l'étais mes parents m'envoyaient au pieu avant 20h30 ce qui me permettait d'être en forme le matin après avoir bouquiné un peu...

    Je ne veux pas passer pour un vieux con, mais "de nos jours", le matin je croise des mômes d'une dizaine d'années, dans le métro, avec des cernes pire que les miens un lundi matin après un week-end de fête.

    Gaël,

    Comme tu es marié, tu devrais dresser ton épouse à s'occuper des gamines quand tu es au bistro.

    RépondreSupprimer
  10. Je ne comprendrai jamais comment les pays européens arrivent à fonctionner avec l'école le matin et l'après-midi consacré à autre chose comme en Allemagne, tandis qu'en France on accumule les heures de cours. Ça reste un mystère franco-français…
    :-))

    RépondreSupprimer
  11. Oui, ça m'étonne toujours, cette différence !

    RépondreSupprimer
  12. Je n'avais pas vu la semaine des 4 jours vu du côté des impôts mais c'est la même chose pour la semaine de 5 jours.

    Pour les bouchons, mon commentaire était ironique.
    Nous ne partons jamais pendant les grands départs mais le plus souvent en milieu de semaine ou pas du tout.

    Je préfère respirer l'air devant mon balcon (mais j'ai la chance d'habiter face à un petit bois et sur une colline) que d'aller me perdre sur les routes des "vacances" quand tout le monde y est.

    On a toujours fait comme ça même lorsque nous vivions aux "4 chemins" à Pantin.

    J'allais plutôt me balader sur les berges du canal en attendant de partir.

    Et gamine, j'allais au lit comme toi, vers 20h30.

    Et j'ai toujours tenté de mettre mon gamin au lit le plus tôt possible.
    Et je connais 90°/° des mamans qui essaient de tenir ce rythme.
    Par contre, comme le rythme des parents est souvent décalé, celui des enfants l'est aussi.
    Comme animatrice dans les écoles, j'ai souvent constaté ce fait.
    Des enfants prenant de très mauvaises habitudes parce que les parents sont soumis à des rythmes impossibles.

    Il y a bien ceux qui transgressent mais sont-ils si nombreux?
    Ce n'est pas parce que ceux-là existent que les familles consciencieuses n'existent pas, sauf qu'on n'en parle jamais.

    Aujourd'hui par contre, on sait que les ados vivent le soir, c'est physiologique et prouvé médicalement.

    A tel point qu'un lycée en Angleterre ouvre ses portes plus tard pour tenir compte du rythme des ados.

    Mais en France, on ne tient compte que du rythme des adultes avant de tenir compte du rythme des enfants et le problème est vraiment là.

    ça c'est mon avis de maman et que beaucoup de mamans partagent..

    Pour qu'une scolarité soit réussie et que l'argent soit bien "investi", il vaudrait mieux tenir compte de ce fait majeur:

    Comment les enfants vivent-ils leur scolarité ?
    Ce sont donc bien eux les premiers concernés et leurs parents porte-parole.

    RépondreSupprimer
  13. Chistie,

    Pour les impôts, je m'en fous. Je voulais juste dire qu'on était concernés parce qu'on est citoyens...

    "Aujourd'hui par contre, on sait que les ados vivent le soir, c'est physiologique et prouvé médicalement."

    Bof. C'est surtout prouvé qu'ils ont de l'énergie quelques heures après leur réveil... Et plus celui-ci tarde, plus ça dure. On sait aussi qu'ils n'ont pas assez de sommeil.

    "Mais en France, on ne tient compte que du rythme des adultes avant de tenir compte du rythme des enfants et le problème est vraiment là."

    On est d'accord. Et c'est l'objet d'un de mes coms, ci-dessus : ce n'est pas aux parents d'adapter l'école à leur sauce.

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. Tiens ! Un commentaire a disparu : ce n'est pas un bug blogger...

    RépondreSupprimer
  16. c'est fou ça ! ça doit être la chaleur qui fait ripper les doigts moites :)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.