10 juillet 2010

N'accusons personne !

Corto reprend la tribune de Frédéric Lefebvre que je signalais récemment et pose la « question qui fâche » : « Mais, imaginons un instant, écrite par tout autre personne que Lefèbvre, cette tribune n'aurait-elle pas reçu meilleur accueil ? »

Il est vrai que Frédéric Lefèbvre est souvent la victime de mes camarades blogueurs gauchistes. Pour ma part, je plaide non coupable pour une raison technique : je ne regarde jamais la télé et très rarement des vidéos dans les blogs ou ailleurs. Je n’ai donc pas eu le loisir de voir souvent M. Lefèbvre… Juste de lire des retranscriptions de ses propos.

Je vais quand même tenter d’apporter des éléments de réponse à Corto…

Le premier est que la question ne se pose pas : personne d’autre que lui n’a écrit cette tribune. Personne d’autre que lui n’aurait probablement osé l’écrire.

Par exemple, il dit « Martine et Ségolène sont aux avant-poste. Deux femmes qui ont été « biberonnées » au système Mitterrand. » Tout autre responsable politique de droite aurait écrit : « Mesdames Aubry et Royal sont aux avant-poste. Ces deux femmes ont on commencé leur carrière politique sous François Mitterrand. » ou « ont été formées par… ».

« Nous basculons dans une société où il faut faire la preuve de son innocence. » Avant d'être pendu à un croc de boucher ? Une autre personnalité politique n’aurait pas osé écrire ça. Profitons-en pour saluer Yvan Colonna, Dominique de Villepin et quelques autres.

« Elles officiaient dans les cabinets à l’époque où les fonds secrets étaient la règle, où le pouvoir a été condamné par la justice pour avoir déclenché des écoutes illégales, où les ministres se logeaient aux frais de la République sans déclarations aux impôts, et j’en passe. » Quelques jours après l’affaire des cigares, de l’appartement de fonction, du jet privé, … Il fallait oser.

« J’accuse parce que j’ai mal à la politique, mal à la démocratie, mal au peuple, mal à la France. » Mal à la démocratie ? Avec tant d’implication de ministres dans des affaires louches, avec le Président de La République qui nomme lui-même les patrons des groupes audiovisuels publics… Mal au peuple ? Et le mal du peuple, celui qui souffre, qui a cru à Nicolas Sarkozy… Mal à la France. Oui. La France a rarement été aussi mal.

Alors, je vais répondre à Corto : oui, une telle publication mérite qu’on lui tombe dessus. D’ailleurs M. Lefebvre prend les devants : « Je le fais, moi, en sachant parfaitement qu’une fois de plus le « système » va me prendre pour cible. »

L’UMP a choisi un mode de défense : l’attaque. Frédéric Lefebvre lance donc un « j’accuse », comme si les médias et les gauches étaient coupables, comme si c’est la gauche qui était au pouvoir, qui était responsable de toutes les bricoles reprochées aujourd’hui à nos dirigeants. Les médias et la gauche se font traiter de fascistes.

Un tel texte mérite qu’on lui tombe dessus. Chaque propos tenu pour défendre Eric Woerth doit être relevé pour inciter les ténors de la majorité, je pense par exemple aux anciens Premiers Ministres comme à d’autres personnalités éminemment respectables, à siffler, enfin, la fin de la récréation.

Pour que cesse cette crise politique majeure.

Pour que la gouvernance politique de la France retrouve la sérénité dont elle a besoin pour faire sortir le pays la tête haute de la crise économique que nous traversons actuellement.

Il n’y a peut-être pas trente-six solutions.

28 commentaires:

  1. De toute façon, "avoir mal à la démocratie", c'est du pur charabia. C'est où, la démocratie ? Dans le foie ? Dans les jambes ? Et ça fait mal comment ? Ça brûle ? Ça élance ? Ça picote ?

    RépondreSupprimer
  2. Oui, ça ne veut pas dire grand chose...

    RépondreSupprimer
  3. un bon moyen de calmer cette crise serait qu'on en parle plus, que le Français commun ne puisse plus suivre ce qui se passe et que cette affaire se règle entre personnes intéressées. Tant qu'il y aura des articles et des déclarations osées, il y aura les réponses osées, au final, l'affaire devient un prétexte pour que le PS et l'UMP continuent leur guerre.

    Peut-être que de taire l'affaire arrangerait les dirigeants pour ne plus avoir l'opinion publique sur le dos, et que ce serait mentir aux Français que de leur cacher ce que font leurs dirigeants, mais c'est aussi le seul moyen pour se reconcentrer sur les faits

    RépondreSupprimer
  4. Pas d'accord, il faut en parler. Que ça rentre bien dans la tronche des gens.

    RépondreSupprimer
  5. Corto a raison. Le simple fait que a soit Lefebvre qui dise décrédibilise sa parole. Je parle en ce qui me concerne...

    Après que le mode de communication de l'UMP soit nul, c'est pas une nouvelle...

    Bon weekend

    RépondreSupprimer
  6. Ca, non ! Ca n'est pas une nouvelle.

    RépondreSupprimer
  7. Ils sont quasiment carbonisés maintenant: gueuler contre la liberté de la presse c'est le pire des aveux.

    RépondreSupprimer
  8. Il ne s'agit pas de tomber ou pas sur Lefebvre, dès qu'il l'ouvre, à force d'outrance, il se discrédite. Je dis juste que, peut-etre, si en termes un peu mieux choisis, une autre personalité que ce pitbull aurait eu un écho bien plus mérité. Car sur le fond il n a pas tort, les médias depuis quelques temps se plaisent a sortir des "affaires" saans apporter de preuves formelles. Aujourd'hui, la seule chose qui peut etre reproché a Woerth c'est d'avoir cumulé les fonctions de ministre et de trésorier (discutable mais légal ). Le reste n'est que supputations, ouies dires, suppositions...et PV d'auditions qui se répandent ds la nature
    Non?

    J'ai souvenir de l'"affaire" Dray, pas toi ?

    Biz et merci pour le lien

    RépondreSupprimer
  9. Corto,

    Pourquoi sortir l'affaire Dray ! On n'est pas dans un schéma oeil pour oeil dent pour dent.

    Si tu observes bien, l'affaire Dray n'a rien à voir. Parce que Dray n'est pas ministre, parce qu'il n'y a pas de le chèque de 30 000 000 (tout à fait légal, je ne le conteste pas, c'est juste un symbole), parce que Dray n'est pas trésosier d'un parti, parce Dray n'a pas fait employer ça femme par une milliardaire (ce qui est totalement légalement légal), parce que ça ne repose pas que sur quelques dossiers foireux mais sur des faits légaux mais criticables réelles et la parole d'humains, parce que Woerth n'est pas l'homme à abattre dans son propre camp, ...

    Dray n'a pas agit en temps que ministre il a été soupçonné d'avoir piqué du pognon dans la caisse d'associations divers pour s'acheter des montres ce qui, à la base, est complètement ridicule.

    RépondreSupprimer
  10. ça sent la déroute... (à droite) le pire est à craindre ("il" risque de péter les plombs).

    RépondreSupprimer
  11. Bravo c'est un excellent billet qui décrit parfaitement le sentiment de tant de personnes. Merci de l'avoir rédigé et publié.

    RépondreSupprimer
  12. Pourquoi sorir Dray ? Mais uniquement pour montrer le cas d'un bonhomme qui a été lynché publiquement, sans preuves formelles, y compris par des gens de son parti, alors qu'il n'avait rien d'illégal à se reprocher ! ni plus ni moins. Parce qu'aujourd'hui et jusqu a preuve du contraire, Woerth n a rien a se reprocher !

    RépondreSupprimer
  13. Woerth n'a acheté aucune montre à Juien Dray, j'en suis sûr !
    :-))

    [Pour le reste, bah, Lefebvre après s'être mis au clame nous revenait serein à la demande de l'Elysée avec la promesse d'un éventuel strapontin gouvernemental. Je crois bien qu'il a raté le poste ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  14. Lefebvre n'est pas un Pitbull, c'est un débile. Une sorte de Mickael Vendetta de la politique.
    Insupportable.

    RépondreSupprimer
  15. Corto,

    Tu mets le doigt dessus : Dray n'a rien d'illégal à se reprocher. Woerth non plus. Par contre, il a quelques chose de légal à se reprocher. Pas Dray.

    Poireau,

    Il est quelle heure ?

    El Camino,

    Il joue son rôle...

    RépondreSupprimer
  16. Moi, je m'intéresse surtout au Maréchal Lefebvre qui, en plus d'avoir servi l'Empereur, fut l'époux de Madame Sans-Gêne.

    RépondreSupprimer
  17. Pourquoi faudrait-il que le calme revienne alors que Woerth et Sarkozy, également suspects (pour faire plaisir aux amateurs de litotes) ne démissionnent pas? Lundi l'IGF aux ordres nous expliquera que Woerth est vierge, et Sarkozy nous dira qu'il n'y a plus rien à voir. Ce qui serait bien c'est que pas un Français ne l'écoute, ce type dépouillé de la moindre légitimité.

    RépondreSupprimer
  18. Si on accuse personne, tout va bien dans le meilleur des mondes.

    RépondreSupprimer
  19. Effectivement il n'y a pas trente-six solution: Annulation de l'élection présidentielle (donc de Lisbonne aussi) et élections nouvelles. Mais n'est-il pas déjà trop tard ?

    RépondreSupprimer
  20. personne ne sais rien et je lis ici tant de betises, ca arrange tellement les socs de critiquer et d accuser, allez depot de plainte pour MONTEBOURG ET JOLY, c est tout se qu ils meritent ses deux bobos gauchos, y compris la dame aux camera ME ROYAL!!!et frappez fort;; honte aux socs qui eux ont beaucoup de casseroles aux fesses!!

    RépondreSupprimer
  21. ici c est le gd deballage, on commente on critique on insulte meme,et toujours les gens du gouvernement , sans savoir comme moi ;; RIEN !! arretez vos commentaires de bas caniveau, de pilier de comptoire!!! que la gauche se rememore les annees Miterrand et toutes les dernieres affaires qui sont sorties et en cour , comme la deputee des bouches du Rhones alors motus faites marcher votre memoire !!!et soyez moderés dans vos paroles s v p , avant de juger!!!

    RépondreSupprimer
  22. la gauche recois aussi des enveloppes non???ce n est pas le sieur BERGE qui finance les sorties et campagne de segogo royal???? les journalistes du temps de Mimit n ont rien dit de tous ses mensonges, et de l argent du contribuable qui a servi a entretenir sa double famille, maitresse et fille cachee!!! amnesiques les socialos, non juste faux culs, et langues de vipere!!! stopez cette caballe s v p !!!!

    RépondreSupprimer
  23. bonjour tous!!!! on va nous gaver encore longtemps avec les accusations mensongeres des socialos!!du temps de MITERRAND vous les journalistes vous n avez pas ramené votre fraise sur ses mensonges a Mimit, et sur l argent de la societe utisisée a entrenir sa maitresse et sa fille, et toutes les autres zones d ombres, de ce president menteur!!!alors tous ici , arretez votre delire !!!remenber MITERRAND et les dumas et cie!!!!

    RépondreSupprimer
  24. Tiens ! 5 trolls ! C'est la gloire ! Je vais leur répondre,

    Celui de 21:26 : quand on ne sait pas écrire le nom d'un ancien Président, on ferme sa gueule. Et étudie donc l'évolution du budget de l'Elysée avant de raconter n'importe quoi.

    Celui de 21:16 : Bergé finançait Ségolène Royal tout à fait légalement, sans enveloppes... Maintenant compare le coût de Nicolas Sarkozy avec celui de François Mitterrand.

    20:41 : tu peux pas relire ton commentaire et compter les fautes. Prend ton Prozac et fais pas chier.

    20:12 : tu veux faire un concours de casseroles ?

    10:28 : pas possible. Heureusement.

    Nico,

    Oui, la vie est belle !

    Le Coucou,

    Le rapport est sorti. Tu avais (évidemment) raison...

    Christophe,

    Vive l'Empereur !

    RépondreSupprimer
  25. Il est vrai que l'angle de Lefebvre sur la politique est le tout à l'égoût.

    RépondreSupprimer
  26. Mais c'est quoi cette nouvelle mode de ne plus cocher les cases d'abonnement aux commentaires ?
    Il est 17h07 à Bruxelles !
    ;-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.