11 août 2010

Lapidation

Hors Europe, je n’évoque que très rarement, dans le blog, ce qui se passe dans d’autres pays mais depuis que je suis tombée sur le billet de Christie, hier, je suis comme hanté par l’Iran. Sakineh Mohammadi Ashtiani a été condamnée à mort par lapidation puis par pendaison. Je suis hanté car pour en faire un billet, toujours hier, j’ai cherché « lapidation Iran » dans Google Images afin de récupérer une illustration.

C’est insoutenable.

Rien que d’y penser donne des nausées. « La lapidation […] est une forme d'exécution, couramment utilisée à l'époque préchrétienne dans tout le bassin méditerranéen. Il s'agit de la seule méthode d'exécution par torture encore employée au XXIe siècle, par certains pays à majorité musulmane. »

« Le Coran ne mentionne […] la lapidation dans aucun de ses textes. Par contre, les hadiths, lois islamiques, citent la lapidation comme peine d'adultère pour un homme et  une femme ayant eu un rapport sexuel hors mariage avec pénétration, si et seulement si 4 témoins ont clairement vu la pénétration. Celui ou celle qui accusera un homme ou une femme d'adultère sans 3 autres témoins, est peiné de 80 coups de fouets pour avoir voulu salir la réputation d'un homme ou d'une femme. Sans les 4 témoins occulaires, la lapidation ne peut pas avoir lieu. Avoir des rapports sexuels avec pénétration, vus par 4 personnes est pratiquement impossible, cette loi a donc été émise pour souligner la gravité de l'adultère. »

Et pourtant…

Sakineh Mohammadi Ashtiani va être enterrée jusqu’aux épaules. « À tour de rôle ou en groupe les exécutants [vont lui jeter] des pierres de la taille d'un poing jusqu'à ce que mort s'ensuive. »

On est au 21ème siècle.

Et mes recherches d’images ne se sont pas arrêtées là.

80 commentaires:

  1. Gildan, Scourti,

    Ouais, y'a pas grand chose à ajouter. J'ai déjà eu du mal à pondre un billet, tellement c'est ignoble.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces femmes (car ce sont en majorité des femmes qui subissent cette torture) dont une petite fille de 9 ans qui attend sont tour dans leur couloir de la mort.

    Ton article est complet. Dans mes recherches, je suis arrivée sur une vidéo de lapidation.
    J'ai failli m'évanouir d'horreur tellement c'était insoutenable.
    Et je me suis dit que si c'était moi, cela serait terrifiant!

    Comment peut-on faire cela? comment et pourquoi peut-on l'accepter ?
    c'est quelque chose qui dépasse mon entendement.

    Les femmes qui se révoltent sont aussi lapidées, elles se sont battues seules contre ces lois infâmes et j'espère que l'on réussira à faire interdire cette pratique.

    On tortures ces femmes pour leur faire avouer leur "fautes".

    Nous ne sommes plus humains mais pires que des bêtes et même les bêtes sont parfois plus sensibles que nous.

    RépondreSupprimer
  3. Cette stigmatisation de coutumes étrangères a des relents particulièrement nauséabonds.

    RépondreSupprimer
  4. Didier,

    Abruti. Si je puis me permettre.

    Christie,

    Ouais.

    L'affaire prend un virage délirant avec l'avocat obligé de se casser à l'étranger...

    RépondreSupprimer
  5. @ Didier : il ne s'agit pas de cutumes mais de gens qui souffrent et qui meurent. Tuer quelqu'un ce n'est pas une coutume sinon les camps de concentration en eraient une. J'ajouterais bien "ducon" à la fin de cette phrase mais je ne le ferai pas.
    @Jegoun et Christie : ce n'est maleureusement qu'un "détail" ans un océan de saloperies. La semaine dernière, au Soudan, des gamins ont chacun eu droit à 40 (ou 30 selon les sources d'info) coups de fouet parce qu'ils se sont habillés en fille pour faire une fête. Des journaux parlent de mariage homo, d'autres de fête entre potes.
    Ici en Egypte, un monsieur qui s'est fait opérer pour devenir une madame a été placé en asile pychiatrique et son médecin arrêté pa la police il y a moins d'un mois...puis pou ce qui est des femmes, vous savez, c'est juste une bouche en moins à nourrir quand on est dans la merde. Pour en épouser une, suffit de donner des sous à la famille.
    a voir, le film "sujet Tabou" tourné au Caire sur comment l'himen est au centre de toute la fierté de toute la famille. un tres bon documentaire plein de microtrottoirs affolants.

    RépondreSupprimer
  6. Ju,

    Didier plaisantait ! Tu devrais lire son blog, notamment le billet de dimanche (je crois).

    Effectivement, il s'en passe de "belles", mais ça n'est pas qu'un détail. On ne fera reculer la barbarie que par le bout...

    RépondreSupprimer
  7. Ju,
    Je sais pour avoir beaucoup voyagé et entendu des histoires de vies et de souffrances, que l'histoire de Sahkined n'est que la partie immergée de l'iceberg.
    Que tout n'est pas dit et que surtout, pour que la "diplomatie" puisse continuer à s'exercer.
    Ce qui n'est pas su n'existe pas, tout simplement...

    RépondreSupprimer
  8. J'ai hésité à faire un billet; j'ai renoncé : je peux pas encadrer ces pays de merde, je n'aurais pu traiter le sujet sans dérapage. C'est immonde ces pratiques. Je loue le ciel d'être né en France.

    RépondreSupprimer
  9. Vlad,

    Comme je le disais à Christie (je crois, et pas ici, chez elle), j'ai eu beaucoup de mal à pondre ce billet...

    RépondreSupprimer
  10. @ Nico : oui, je disais "detail" entre guillement pour dire que c'est une tute petite hose à cote de ce qu'il se passe, et oui, il faut en pzrler, oui, il faut se battre contre ça.
    @ christie : je ne le sais que trop, malheureusement... fais des recherches sur la zone interdite de Kamouane au Laos...
    ici, en Egypte, ça arrête à tout va, c'st plus facile, "walabass" a fait nu site sur la torture dnas les années 90 (vers la fin) pour denoncer. Sn premier billet était le film du viol d'un chauffeur de bus dans un commissariat.
    aujourd'hui on en est là http://is.gd/dRa9l Je connais ce gars. En plus de 10 ans rien n'a bougé. Tiens, ça me donne une idée de billet. Faut que je vous parle de ce gars.

    RépondreSupprimer
  11. C'est un billet atroce, mais juste... J'étais aussi tombé sur ce billet...
    Stef a raison : des barbares...

    (et Didier mwarf ^^)

    RépondreSupprimer
  12. Ce n'est pas le billet qui est atroce...

    RépondreSupprimer
  13. Et dire que certains hurlent à la stigmatisation des qu'on ose parler de ces pratiques horribles.

    RépondreSupprimer
  14. Nicolas, je crois que tu m'as compris...

    RépondreSupprimer
  15. D'un autre côté, jeter la pierre aux lapideurs n'est pas d'une démarche très cohérente.

    (Ju, c'est ENCORE une plaisanterie !)

    RépondreSupprimer
  16. Plus sérieusement, ce qui m'étonne, c'est votre remarque finale : « On est au 21ème siècle. »

    On a envie de vous répondre : « Oui, et alors ? Qu'est-ce que ça change ? » Il faudra bien que vous finissiez par admettre (je dis "vous", les progressistes, au sens plein du terme pour une fois) qu'il n'y a peut-être pas de progrès dans l'homme. Ou que, s'il y en a, il est d'abord très lent, toujours beaucoup plus lent que ce que votre impatience présuppose, qu'ensuite aucun progrès n'est jamais acquis une fois pour toutes, dans la mesure où il ne tient pas à la nature profonde mais au très mince vernis culturel que des siècles et des siècles ont été nécessaires pour le former (phrase peu française, mais bon).

    Enfin, il faudrait arrêter de croire que lorsqu'un progrès effectif survient quelque part (l'abandon de la lapidation en est un, l'abolition de l'esclavage un autre, etc.), il ne devient pas automatiquement un progrès enviable aux yeux de l'ensemble de l'humanité : ça, c'est typiquement une vision d'Occidental.

    Si bien que la crête est effectivement très étroite entre d'un côté : « Nous devons imposer nos valeurs puisque nous les savons bonnes et porteuses de progrès (vision des colonisateurs du XIXe siècle). », et de l'autre côté : « Comme nous ne devons pas imposer nos valeurs, par définition relatives et transitoires, laissons les autres peuples faire absolument ce qu'ils veulent, au nom du respect de l'Autre. »

    Bref, on est dans la merde.

    RépondreSupprimer
  17. Juste après le billet d'hier sur le ramadan, votre revirement fachoréactionnaire ne fait aucun doute.

    Je suis d'accord avec Didier et contre cette islamophobie rampante qui sous prétexte d'humanisme appliqué à des pays dont le seul tort est de lutter contre l'impérialisme occidental et la barbarie d'Israël vise à stigmatiser des français comme les autres qui sont la proie actuelle d'une campagne médiatique rappelant les heures les plus sombres de notre histoire. C'est pourtant en France qu'une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son compagnon, c'est en Chine qu'on assassine le plus de prisonniers, mais, bien entendu, tout ce la vous indiffère.

    Non, je ne suis pas tombée sur la tête, j'ai juste entré dans google "lapidation protestations imam france", pour voir un peu... et c'est tout vu. yen a pas officiellement.

    RépondreSupprimer
  18. Je n'avais pas lu le dernier commentaire de Didier avant d'écrire le mien.

    J'espère que, par souci de cohérence, ceux qui s'indignent de la lapidation ailleurs sont prêts à lutter un peu contre ceux qui militent pour l'intégrisme islamiste en France.

    Et je me souviens d'une réponse d'un ministre algérien à un journaliste français, concernant l'homosexualité:"Vous croyez, vous êtes convaincus que vos valeurs et vos croyances sont universelles, mais pas du tout! nous avons les nôtres et nous y tenons".

    RépondreSupprimer
  19. Didier,

    La lapidation a probablement été une joyeuse coutume dans nos contrées aussi. Comme l’avortement après la naissance en donnant les nouveaux nés à manger aux cochons. Je ne condamne pas nos ancêtres pour autant comme je ne condamne pas, non plus, la pauvre fille avec ses 8 mômes enterrés dans le jardin.

    Il n’empêche que nous sommes au 21ème siècle, ses coutumes ont disparu. L’Iran n’est pas un pays du tiers monde, ils ont un degré de « technicité » qui leur permet probablement de fabriquer assez de bombes thermonucléaires pour détruire la planète pendant le temps qu’il me faut pour rédiger un billet de blog.

    Le « très mince vernis culturel que des siècles et des siècles ont été nécessaires pour le former », ce progrès, pourrait également affecter ces contrées…

    Relisez l’introduction de mon billet, j’y dis que je n’ai pas l’habitude de me mêler de ce qui se passe ailleurs que dans mon jardin (hormis quand les bombes machins risquent de réduire à néant ma provision de bière).

    Cela dit, c’est peut-être une vision d’occidental de penser que la lapidation « est mal » mais c’est ma vision, c’est donc le mal. Je n’ai pas besoin d’une réflexion philosophique pour me détourner de mon droit chemin…

    Je ne cherche pas à imposer des valeurs. Je gueule juste parce qu’une pauvre fille va être lapidée.

    Récemment (hier, je crois), des Français se sont fait arrêter en Chine pour trafic de drogue. Ils risquent la peine de mort. Je m’en tape (à condition qu’ils soient effectivement coupables) : ils ont pris le risque d’aller faire le con dans un pays où ils encourraient la peine de mort, c’est leur problème. Ca ne m’empêche pas d’être contre la peine de mort et de souhaiter qu’elle disparaisse dans tous les pays.

    Le cas de la lapidation de cette pauvre fille est autre… Il me parait infiniment plus grave.

    On n’est pas dans la merde, z’avez raison de le signaler.

    En outre, je ne vois pas de mal à penser que notre « civilisation » est meilleure que les autres (c’est pas vous qui étiez en partie à l’origine de « rénovation occident je ne sais plus quoi » ave les deux autres gugusses ?). Je n’ai pas envie pour autant de l’imposer aux autres (j’ai passé suffisamment de temps à étudier le projet sous toutes les coutures avec des descendants d’esclaves actuellement piliers de comptoir) et je condamne la colonisation et tout ça. Sans pour autant condamner mes ancêtres, comme je le disais en début de billet.

    J’aime pas faire des réponses aux commentaires plus longues que le billet.

    RépondreSupprimer
  20. Suzanne,

    Ca n’est qu’après des années de pratique que j’arrive à comprendre vos commentaires.

    Vous connaissez beaucoup de blogueurs de gauche ayant fait des billets contre la burqa ? Vous avez vu beaucoup de blogs politiques (ou féministe) en vue se prononcer contre « cette » lapidation ? Je milite contre tout.

    Pour répondre à votre exemple, à propos de ce ministre Algérien et de l’homosexualité, l’homosexualité n’est pas une valeur. Si la pratique de l’homosexualité est interdite quelque part, je m’en fous, je vais juste m’indigner si la loi du pays condamne trop durement les homosexuels, les sodomites ne méritant pas le pal…

    Les réactionnaires sont rigolos. Ils vont hurler contre l’Islamisation de la France en pensant que les gauchistes bienveillants sont tous pour l’Islamisation alors qu’ils sont à peu près tous contre quand on leur pose la question franchement. Mais nos braves réactionnaires vont hurler aussi quand ces mêmes gauchistes vont gueuler après la source du mal : les pays se revendiquant de l’Islam.

    Didier faisait un billet, l’autre jour, parce qu’aucun gauchiste n’a protesté quand 8 cathos blancs se sont faits massacrer (ou presque) dans je ne sais plus quel pays et voilà que je me fais engueuler quand je gueule après l’Islam.

    Amen.

    RépondreSupprimer
  21. @Didier : pour le 21e siecle, je suis d'accord avec toi. Oui, je suis pour la souveraineté des peuples et pour moi, ils ont le pouvoir de faire changer les choses quand ils en ont envie, quand ils ont faim, quand ils sont à bout. Suffit d'attendre qu'ils soient prêts ou qu'ils n'aient plus rien à perdre. Mais els gens ont le pouvoir de décider. Nous n'avons pas à leur imposer notre mode de vie.
    Mais il y a des limites.
    quand ça passe par la souffrance et la maltraitance, on ne peut pas ne pas s'offusquer.
    @ suzane : et ces gens qui insultent des femmes dans la rue tous les jours en ce prétendant de bons religieux, on en fait quoi ? Va faire un tour sur moh site, tu comprendras... d'ailleurs je suis ouverte au débat et serai très contente d'en parler avec toi.
    @ Nicolas
    Je viens de faire des recherches, la loi en Iran est calquée sur la "charia" comme en Egypte. C'est bien là le problème. Attention, ce n'es tpas de l'islamophobie, je pourrais dire la même chose de ceux qui se battent, ou du moins ont commencé à se nbattre en Ulster au nom de leurs religions, deux autres.
    Mais dans le Coran, que j'ai lu, traduit en français, il est écrit que jamais tu ne battras une femme, même avec une rose.

    RépondreSupprimer
  22. @Didier : pour le 21e siecle, je suis d'accord avec toi. Oui, je suis pour la souveraineté des peuples et pour moi, ils ont le pouvoir de faire changer les choses quand ils en ont envie, quand ils ont faim, quand ils sont à bout. Suffit d'attendre qu'ils soient prêts ou qu'ils n'aient plus rien à perdre. Mais els gens ont le pouvoir de décider. Nous n'avons pas à leur imposer notre mode de vie.
    Mais il y a des limites.
    quand ça passe par la souffrance et la maltraitance, on ne peut pas ne pas s'offusquer.
    @ suzane : et ces gens qui insultent des femmes dans la rue tous les jours en ce prétendant de bons religieux, on en fait quoi ? Va faire un tour sur moh site, tu comprendras... d'ailleurs je suis ouverte au débat et serai très contente d'en parler avec toi.
    @ Nicolas
    Je viens de faire des recherches, la loi en Iran est calquée sur la "charia" comme en Egypte. C'est bien là le problème. Attention, ce n'es tpas de l'islamophobie, je pourrais dire la même chose de ceux qui se battent, ou du moins ont commencé à se nbattre en Ulster au nom de leurs religions, deux autres.
    Mais dans le Coran, que j'ai lu, traduit en français, il est écrit que jamais tu ne battras une femme, même avec une rose.

    RépondreSupprimer
  23. Ju,

    Oui, la lapidation n'est pas dans le Coran...

    RépondreSupprimer
  24. se battre contre toutes les atrocités, de gauche de droite, de l'islam des cathos, de toutes les religions, des hommes , des femmes, contre les homos, les hétéros, contre les adultes, les enfants, les pauvres, les riches ... c'est tout

    RépondreSupprimer
  25. Sans compter les réactionnaires...

    RépondreSupprimer
  26. Ju: l'islam est la pire des religions, parce que c'est la religion montante la plus intégristes, celle qui a le plus de pouvoir, celle qui s'étend le plus tout en se radicalisant. plus on la maintiendra dans les limites fermes de nos lois, mieux ça vaudra. Balayons les intégristes de chez nous, de la même façon qu'on lutte contre les sectes, au lieu de les cajoler au nom des droits de l'homme, ce sera déjà bien. Et foutons nous de leurs sympathisants sur la blogospère.

    Nicolas: si on dénonce les lapidations, les mutilations, les mariages d'enfants, la polygamie on amalgame et on fait le jeu de l'extrème droite, voyons.

    RépondreSupprimer
  27. Au moins, pendant qu'ils lapident, ils ne sont pas au bistrot !
    :-))


    [Oui, bon,j 'essaie de remonter le niveau des commentaires, je fais comme je peux ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  28. Poireau,

    Et en plus ils ne boivent pas de bière.

    Suzanne,

    Je vais faire le jeu de l'extrême droite, alors, celle qui n'arrête pas de grimper au fur et à mesure qu'on la critique...

    RépondreSupprimer
  29. Scourti,

    On peut ne pas aimer les cathos (c'est un droit), ou avoir une vision très dure de l'Histoire du catholicisme (quoique, en l'espèce, cela participe très souvent d'une effarante mauvaise foi ou de la méconnaissance de certaines données historiques) mais je ne vois pas, aujourd'hui, de quelles atrocités les catholiques sont responsables.

    A chaque fois que l'on parle de l'Islam, on finit par parler des cathos, c'est on ne peut plus gonflant.

    RépondreSupprimer
  30. @ Suzane, il y a aussi des gens super ! ce qui fait l'intégrisme, c'est l'interpretation, notemment celle des Saoudiens, ici en Egypte qui viennent implanter leurs entreprises et font la société se radicaliser. Idem pour les Egyptiens qu ireviennent de travailler là bas. Une amie s'est fait porurir par sa famille parce qu'elle a mis une jolie petite robe pour le mariage d'une de ses potes... alors que sa grand mère portait des maillots deux pièces et des mini jupes. Elle a des photos.
    La religion musulmane n'est ni mauvaise, ni radicale, ce sont les gens qui l'utilisent pour leur profits qui sont mauvais.
    @ nico : j'en connais plein qui boivent houblon et wisky.
    @Dorham : ce ne sont pas les chrétiens qui se battent en Ulster ? Ce ne sont pas les cathos intégristes qui font que des gamines qui tombent enceintes sont obligées de garder leur gosse ?
    les religions ne sont pas foncierement mauvaises, ce sont les hommes qui les utilisent qui les rendent comme ça

    RépondreSupprimer
  31. Nicolas : personne ne vous reproche de vous insurger contre une lapidation, voyons ! Enfin, pas moi, en tout cas.

    Quant à la lapidation en France, s'il y en a eu une, elle doit remonter à au moins 2000 ans (je parle de lapidation "officielle"), puisque le christianisme l'interdit explicitement (parabole de la femme adultère).

    En fait, si vous craignez l'engueulade sur ce sujet (mais ça m'étonnerait...), vous devriez plutôt vous garder à gauche qu'à droite...

    Ju : l'islam n'est peut-être ni mauvais ni radical (ce dont je doute profondément, mais bon), le problème c'est que dans tous les pays où est au pouvoir, ce sont toujours les radicaux que l'on entend, ce sont eux qui s'emparent des leviers (ou cherchent à le faire) et JAMAIS ces introuvables modérés.

    Et ces foules délirantes d'enthousiasme qui sont descendues dans les rues de toutes les villes arabes après le 11 septembre, c'étaient tous des extrémistes ? Non, c'était juste une foule. Qui basculera du côté où on la pousse le plus fort. Et, justement, depuis une trentaine d'années, on voit très bien de que côté "ça" pousse.

    Quant aux catholiques, foutez-leur donc la paix : comme le dit Dorham, il y a déjà beau temps qu'ils ne massacrent ni n'empêchent de vivre à son gré qui que ce soit.

    RépondreSupprimer
  32. Ju: oui, mais ces discussions bible/coran/torah sont inutiles. Il y a quand même des petites différences qui sautent aux yeux entre les chrétiens et les musulmans de maintenant, même si les chrétiennes étaient voilées, les juives lapidées autrefois. Et alors ?

    RépondreSupprimer
  33. @Ju
    Je "préfère" des cathos intégristes interdisant l'avortement que la lapidation. Vous rendez-vous compte de ce que vous dites ?
    Par ailleurs le billet de Nicolas traite de l'ignominie de la lapidation pas des fanatiques protestants, catholiques ou que sais-je.
    Vous ne m'ôterez pas de la tête qu'on a un problème actuellement sur la planète avec le fanatisme islamique, pourquoi faut-il donc que l'on veuille à tout prix relativiser quitte à comparer ce qui ne peut être comparé. Encore cette tendance de ne pas stigmatiser untel ou untel.

    RépondreSupprimer
  34. Un beau débat. M. Goux résume parfaitement la situation.

    N'oublions pas que dans sa lutte contre le socialisme (forcément laïc et même athée) le capitalisme a toujours soutenu la religion.
    Quand le socialisme arabe a perdu, il a été remplacé par l'intégrisme musulman. Il faut juste que les occidentaux acceptent de récolter ce qu'ils ont semé, des camps de moudjahidines pakistanais, aux établissements des frères musulman à Londre ou à Genève.

    RépondreSupprimer
  35. Bon. Dorham a raison : laissons les cathos de côté.

    Rimbus est fidèle à lui-même : les conneries des musulmans sont dues aux occidentaux. Il faut donc les absoudre.

    RépondreSupprimer
  36. C'est quoi cette stigmatisation des occidentaux ? Je n'ai rien semé du tout... ;-)

    Sinon d'accord avec Vlad : il ya eu eu le stalinisme, le fascisme, il y a maintenant l'islamisme. C'est un problème majeur qu'on le veuille ou non.

    Et c'est vrai que c'est fatiguant ces gens qui se lancent bille en tête dans la défense de l'indéfendable dès que cela touche l'islam. Je dirais que c'est une forme de néo-paternalisme...

    Question : doit-on accepter la lapidation au motif que Jeanne d'Arc a été brulée ?
    Doit-on proposer au gouvernement iranien notre savoir-faire en la matière ?

    RépondreSupprimer
  37. Je propose une lapidation collective des d.ieux de chacun, qu'on en finisse avec ces crétineries !
    :-)

    [Ça se passait mieux quand les d.ieux baisaient entre eux et avec la population d'ici bas. A croire que le ciel rend con… :-| ].

    RépondreSupprimer
  38. Polluxe,

    Jeanne d'Arc était vierge, ne l'oublions pas.

    Poireau,

    On ne peut pas lapider le rien.

    RépondreSupprimer
  39. Nous avons tous à faire notre mea-culpa pour bien de choses. Oui, tous les peuples.
    Mais, ce n'est pas une raison pour ne pas réagir. C’est un fait : l’humain se réforme et se transforme au fil des évènements. Il fait fi de l’expérience ou la rejette. Il la manipule. Parfois. Souvent. Et c'est vrai, l’humain mouline le passé des autres pour se donner des excuses.
    Mais pour ce genre d'exactions, il n'y a pas de pardon, il n'y a pas de tolérance, il n'y a pas de retour sur le passé pour se donner bonne conscience.

    Nous, Humains, changeons. Nous avons déjà tellement changé que nous ne savons même plus de quoi nous étions capables,il y a à peine 50 ans. (voir la série Mad Man)
    A la fin du siècle dernier, sur dix enfants mis au monde, six mouraient avant l’âge et ceux qui avaient eu la chance de survivre besognaient dans une usine.

    Avant, il n’y avait pas de société de loisirs et pas de syndicats. Les droits des hommes, des femmes et des enfants étaient totalement bafoués et la misère se voyait à chaque détour du chemin. Les hommes n'avaient d'autre utilité que de faire la guerre ou de se crever à la tâche. Les femmes ne servaient qu'à faire des enfants et l'enfant ne servait qu'à partir de quatre ans !

    Nos progrès sont immenses en matière de droits de l'Humain, en matière de contrat social, en matière d'égalité... Oui, nous avons fait des progrès. Ce n'était pas mieux avant!

    Alors, stop aux blablas et aux discours rigoristes! Stop à c'est pas moi, c'est lui!

    Aucune forme de tortures ne sera jamais excusable. Aucune! Je suis triste de voir que nous ne puissions pas donner de l'argent à ces peuples pour qu'ils puissent eux-aussi profiter de cet enseignement de qualité qui favorise l'ouverture d'esprit et une réelle envie de voir les peuples vivrent égaux et en paix avec une vraie Justice comme nous avons la chance d'en avoir une!

    Bon, je suis énervée là, pardon... je sors :) Bon j'ai perdu 130 ami(e)s mais tanpis.

    RépondreSupprimer
  40. Ema,

    Restez zen...

    Vous avez probablement raison dans tout votre commentaire sauf sur la fin :

    1. Ce n'est pas qu'une histoire de pognon.
    2. On ne fera pas le bonheur des gens malgré eux.

    RépondreSupprimer
  41. Je suis hantée moi aussi.
    A tel point que je renonce au commentaire que j'avais commencé à rédiger tant il est complexe de s'exprimer sur le sujet.
    Merci pour ce billet que je ne ferai pas...

    RépondreSupprimer
  42. Frieda,

    De rien... Comme je l'ai dit plusieurs fois, j'ai eu du mal à faire ce billet, au début, puis il m'est venu d'une traite (faut dire que copier Wikipedia n'est pas compliqué).

    Les commentaires, ici, montrent à quel point le sujet est complexe.

    Mais voir aussi l'avant dernier billet de Rimbus qui a tout à fait raison (ça lui arrive) : on peut être hanté, aussi, par des images de propagande.

    RépondreSupprimer
  43. Polluxe:"ces gens qui se lancent bille en tête dans la défense de l'indéfendable dès que cela touche l'islam. Je dirais que c'est une forme de néo-paternalisme..."

    Et si c'était autre chose ?
    Une prise de position, une opinion politique, une collaboration, un assentiment qui ne s'avoue pas, un désir de régime fort et d'autorité incontestable ?

    RépondreSupprimer
  44. Polluxe, Suzanne,

    J'espère que vous avez tort, toutes les deux.

    Néanmoins, la proposition de Polluxe n'est pas très loin mais pas à propos de l'Islam, à propos des arabes. Les gauchistes (je ne parle pas de Rimbus) font l'amalgame qu'ils reprochent au commun des mortels le faire entre Arabe et Musulman. Les arabes étant les populations opprimées de nos citées et des lointains pays proches d'Israël (que je ne défends pas pour autant, hein !).

    Alors ils prennent prétexte de leur religion pour les défendre en gueulant parce que les cathos ont fait des saloperies aussi mais en oubliant que leurs ancêtres ont combattu les cathos.

    Mais c'est bien une posture d'antiraciste... Comme si une religion pouvait être une race...

    L'amalgame...

    RépondreSupprimer
  45. Nicolas: amalgame partout, et surplus de racisme pour ceux qui sont en bout de chaine, même s'ils sont à mille lieues de l'intégrisme. (la situation des filles dans les cités, qui supportent ET la tradition religieuse relde leur père ET la loi de leurs frères ET l'appréhension des employeurs quand elles cherchent un stage ou un emploi.)
    Ce serait plus facile si l'islam était juste une religion, pas un projet politique, pas une revendication de mode de vie problématique par rapport à notre évolution.

    RépondreSupprimer
  46. Ca serait plus facile si Dieu n'avait inventé la religion.

    RépondreSupprimer
  47. @polluxe : la CIA a aidé les mouvement intégristes pour lutter contre le socialisme panarabique de Nasser, dans un premier temps, puis contre les communistes russes en Afghanistan ensuite.
    C'est exactement utiliser la peste pour se soigner du choléra.

    RépondreSupprimer
  48. Les intégristes musulmans sont tous aussi arriérés les uns que les autres, il y en a d'insupportables comme les débiles talibans et d'autres plus supportables comme les débiles saoudiens parce qu'ils ont le pétrole.
    Dans les deux cas ce n'est même pas la peine de passer une seule seconde à parler à une femme seule dans la rue.

    RépondreSupprimer
  49. Si une femme est seule dans la rue, il faut en profiter.

    RépondreSupprimer
  50. @ Rimbus : oui et alors ? errare humanum est...
    le temps passe les ennemis changent, et ce n'est pas toujours facile de suivre.
    Mais je réitère : je n'en suis pas responsable...

    @ Nicolas : le sujet n'est pas complexe, il est "sensible"... Et par ailleurs, pauvre Jeanne...

    RépondreSupprimer
  51. Polluxe,

    Et si la sensibilité le rendait complexe, hein ! Alors...

    RépondreSupprimer
  52. un petit passage de Céline et je retourne picoler au bar de l'hôtel:

    "" L’homme est identique et même depuis cinq cents millions d’années !…il va pas muter d’un iota, caverne ou gratte-ciel ! gibbon motorisé, alors ? aéroporté ? plus vite voleur et assassin ! la belle affaire ! fusée guidée ! "

    (Nord)

    RépondreSupprimer
  53. Ah ! Céline, ce grand progressiste...

    RépondreSupprimer
  54. l'exécution (bien de chez nous) de Robert Francois Damiens (18eme siècle)

    "Damiens fut condamné, à « faire amende honorable devant la principale porte de l'église de Paris », où il devait être « mené et conduit dans un tombereau, nu, en chemise, tenant une torche de cire ardente du poids de deux livres » , puis « dans le dit tombereau, à la place de Grève, et sur un échafaud qui y sera dressé, tenaillé aux mamelles, bras, cuisses et gras des jambes, sa main droite tenant en icelle le couteau dont il a commis le dit parricide, brûlée au feu de souffre, et sur les endroits où il sera tenaillé, jeté du plomb fondu, de l'huile bouillante, de la poix résine brûlante, de la cire et souffre fondus et ensuite son corps tiré et démembré à quatre chevaux et ses membres et corps consumés au feu, réduits en cendres et ses cendres jetées au vent »

    RépondreSupprimer
  55. En ce qui me concerne la seule dénonciation possible reste sur le plan humain, quelque soit la société, la religion ou l'idéologie qui prône une telle pratique.
    Sur le plan purement humain, c'est ignoble. le reste n'est que discours et vain car les uns et les autres vont essayer de prouver qu'ils ont raison.
    Personnellement, je pars du principe que cela aurait pu être moi, mon fils, la fille que je n'ai pas eu ou mon mari, ou ma mère, ou mon amie la plus chère ou...
    C'est un être humain que l'on fait mourir à petit feu et de façon atroce, en exigeant qu'il y ait souffrance afin d'expier je ne sais quel pêché..
    Rien que ça devrait nous faire réagir, devant la terreur de cette petite fille de 9 ans attendant son tour dans leur couloir de la mort.

    C'est insupportable.
    De la même façon m'est insupportable l'idée que l'on puisse faire mal à qui que ce soit pour quelque raison que ce soit, y compris aux animaux.
    De la même façon, je déteste le mal que l'on fait à notre planète pour quelque raison que ce soit. C'est juste inhumain !!
    Tout le reste n'est que verbiage et superficialité.

    RépondreSupprimer
  56. @Nicolas
    au moins autant que les types qui voulaient le pendre par les tripes et lui faire bouffer ses couilles.

    RépondreSupprimer
  57. Grodem,

    On savait rigoler, à l'époque.

    Tu t'emmerdes en vacances pour lire des conneries ?

    Christie,

    C'est peut-être verbiage et machin, il n'empêche que le problème existe. Alors il faut bien discuter de notre légitimité à prendre parti. De tous les temps, les philosophes nous ont cassé les burnes avec du verbiage et du machin mais heureusement qu'ils étaient là pour faire évoluer la société.

    N'en déplaise à Grodem qui semble justifier des barbaries au bout du monde par des saloperies qui ont existé chez nous.

    RépondreSupprimer
  58. Arrête tes conneries je ne justifie rien du tout. Il n'y a rien à dire sur un billet comme ça. Je mets juste en perspective.
    Oui la lapidation c'est mal. Parfait, nous sommes tous à peu près d'accord. Moi aussi je suis pour qu'on s'encule tous dans la joie et la bonne humeur.

    RépondreSupprimer
  59. Grodem,

    Peut-être que la perspective était déplacée...

    Je n'ai pas envie qu'on s'encule dans la joie et la bonne humeur, je suis assez peine à jouir quand j'ai picolé.

    RépondreSupprimer
  60. Soit...
    J'admets aussi que la discussion puisse exister mais l'évolution qui me parait la plus "sensiblement normale" est de ne pas accepter cette barbarie.
    Ceci dit, je ne tuerai personne pour le faire admettre.
    A chacun son libre arbitre et sa conscience.

    RépondreSupprimer
  61. Christie,

    C'est ce qui nous sauve : on SAIT que le progrès va dans notre sens.

    RépondreSupprimer
  62. @ Nicolas et Grodem : oui, la perspective est déplacée.

    Sinon osons la comparaison : l'huile bouillante c'est mieux parce qu'au moins on peut en profiter pour faire des frites... OK. je sors. :-)

    RépondreSupprimer
  63. L'avantage de la lapidation sur l'huile bouillante, c'est que ca ne fait pas grossir ?

    [On sort où, déjà ? :-| ].

    RépondreSupprimer
  64. Tu confonds avec la liposuccion.

    RépondreSupprimer
  65. La réplique que l'on prête à Damiens lorsqu'on lui a lu, le matin même, le détail de son supplice : « Dure journée... »

    RépondreSupprimer
  66. Nicolas, les mêmes ordures pendent des gamins de 18 ans qui sont homosexuels.

    Qu'on ne vienne pas me dire que la religion promeut la tolérance: c'est un mensonge qu'elle soit Chetine, Muslim ou autre, des mythes, des histoires à dormir debout de barbu dans le ciel ( je t'encule dieu ) qui permettent de massacrer de manière barbare une femme qui a dit non , et de pendre un jeune homo.

    A combattre jour et nuit, pour la libération de l'Humanité !

    RépondreSupprimer
  67. Dagrouik,

    Tu as vu mon illustration en bas à droite ? Des mômes pendus parce qu'ils sont homosexuels...

    RépondreSupprimer
  68. Dagrouik, le communisme a combattu la religion pour la libération de l'humanité...

    RépondreSupprimer
  69. Je suis heureuse de découvrir ici qu'on a parlé du cas de Sakineh au nom duquel j'ai investi sans y être invitée toutes les boites emails de vos commentateurs. Quelle que soit notre opinion sur le sujet, il faut en parler pour tenter d'éviter que l'intolérable ne se produise. Les dernières nouvelles sur un site anglosaxon ne sont pas encourageantes.
    le gouvernement essaie de ruser pour sauver les apparences, preuve qu'il est sensible à l'opinion publique. Continuons d'exprimer notre indignation et peut-être que...

    désolée, le lien est en anglais (rien dans la presse nationale encore) :

    http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-10949629

    RépondreSupprimer
  70. vraiment révoltant cette coutume , ce monde est encore loin d'être civilisé .

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.