13 janvier 2011

Des procès aux "réacs" : pourquoi faire ?

Je n’ai pas parlé du procès contre Eric Zemmour car je m’en fous. La justice tranchera. Je crois que mes collègues blogueurs de gauche sont tellement exaspérés par le personnage qu’ils ne peuvent s’empêcher de le critiquer. Pour ma part, quand un type de la télé me dérange ou m’énerve, je ne le regarde pas. J’ai mieux à faire. Eric Zemmour est bien un personnage : il est payé pour tenir son rôle devant les écrans. Les gauchistes s’énervent, regardent de plus en plus, ça fait monter l’audience de la chaîne, voire les recettes publicitaires si l’émission est entourée de spot.

Jean-Pierre Chevènement prend sa défense. Quelle affaire ! Il faudrait que je remette les propos dans leur contexte pour savoir s'il a raison. Il est absolument hors de question que je le fasse, ça m’obligerait à le regarder, à l’écouter…

Le meilleur procès qu’on pourrait faire à Eric Zemmour, qui n’apporte strictement rien à la vie politique, passant à des heures de faible écoute chez Laurent Ruquier (si ma mémoire est bonne : ce sont non seulement des heures de faible écoute mais aussi des heures de bistro), regardé par quelques types qui le détestent et d’autres qui l’adorent (mais eux commentent chez Didier Goux, pas chez moi, nous formons un duo de choc chargé par le Ministère du Contrôle d’Internet de faire parler ensemble la réacosphère et la gauchospère), bref, le meilleur procès que pourraient lui faire les gauchistes est d’arrêter de regarder son émission.

Les réacs ne pouvant a priori pas piffer Ruquier, l’émission ne serait plus regardée.

Dans une autre sphère, « Marine Le Pen, vice-présidente du Front national, est visée par une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Lyon pour "incitation à la haine raciale" après son parallèle entre les prières de musulmans dans la rue et l'Occupation allemande, a indiqué jeudi le parquet. »

Tiens ! Je vais illustrer mon billet sur Zemmour par une photo de Marine Le Pen, ça fera deux fois en deux jours.

Le résultat de cette procédure judiciaire m’intéresse plus que celle à l’encontre de Zemmour. Allez savoir pourquoi ?

Si elle est relaxée, elle pourra fanfaronner : « Alors, vous voyez bien, je ne suis pas la méchante qu’on dit ! »

Si elle est condamnée, elle pourra jouer la victime des censeurs de l’opinion et tout ça.

Si Zemmour est condamné, les réacs gueuleront tous seuls dans leur coin et nous on rigolera bêtement. Zemmour paiera 10 000 euros d’amende (je dis ça au hasard, mais je suppose que ses revenus lui permettront de payer facilement) et continuera à passer à la télé et à dire des machins qui excitent les gauchistes.

Si Zemmour est relaxé, personne n’en parlera et les gauchistes rentreront dans leurs blogs respectifs la queue entre les jambes.

On ne m’a toujours pas dit à quoi ça sert, tout ça !

Je suppose que Jean-Marie Le Pen avait déjà été condamné pour des faits similaires avant d’atteindre le second tour des présidentielles.

Edit :  quand je me demande à quoi ça sert, je parle d'un point de vue "politique", il est évidemment nécessaire que justice se fasse, qu'on empêche les propos interdits par la loi si le législateur a décidé que des propos sont interdits (ce qui n'est pas au centre du sujet de ce billet).

30 commentaires:

  1. Elle sera au second tour si à gauche on ne s'unit pas. Pour zemmour, il sera condamné logique comme marine. Au fait vous savez pourquoi il y a plus de beurs et de noirs en prison ?
    Tout simplement que ce sont eux les plus contrôlé par la police.
    On peut quand même se demander pourquoi se sont eux les plus contrôler. C'est ni zemmour et marie le pen qui sont à Beauveau.

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas: [...]Eric Zemmour, qui n’apporte strictement rien à la vie politique, passant à des heures de faible écoute chez Laurent Ruquier (si ma mémoire est bonne : ce sont non seulement des heures de faible écoute mais aussi des heures de bistro), regardé par quelques types qui le détestent et d’autres qui l’adorent[...]
    D'après le site "Les coulisses de la télé"


    "Le magazine “On n'est pas couché”, présenté par Laurent Ruquier et diffusé hier samedi 1er mai sur France 2, a réuni plus de 1,7 millions de téléspectateurs.
    Avec 32,2% de part d'audience auprès de l'ensemble du public (individus âgés de 4 ans et plus), “On n'est pas couché” réalise son record en part d’audience depuis le début de la saison et se place leader en part d’audience sur sa tranche horaire de diffusion."
    Et Zemmour est aussi chroniqueur quotidien chez RTL, et aussi journaliste au Figaro, et aussi...
    Bref, ce n'est pas un gugus confidentiel influençant juste quelques exaltés.
    Les shows télévisés, c'est l'agora par procuration du citoyen moderne.

    RépondreSupprimer
  3. Dominique : donc, si je suis bien votre raisonnement, il suffirait que les policiers décident dorénavant de contrôler en priorité les grands-mères à cabas et à cheveux mauves pour que, aussitôt, nos prisons s'emplissent de grands-mères à cabas et à cheveux mauves ?

    Nicolas : ça va finir par se savoir, qu'on est grassement payés, vous et moi, pour brouiller les cartes au profit du Capital mondialisé et du Grand Mufti réunis…

    RépondreSupprimer
  4. Dominique, Suzanne,

    J'ai ajouté deux ou trois lignes à la fin du billet, avant d'avoir lu vos commentaire.

    Dominique,

    L'argument des "plus contrôlés" est partiellement vrai, mais partiellement surement, il a aussi des raisons sociales et autres, je ne sais pas, je n'ai pas contrôlé...

    Suzanne,

    La France qui se lève tôt se couche de bonne heure, même le samedi... 32% de zéro, ça fait peu...

    Et même sur RTL, il y a des gens, en face, pour lui répondre, ils sont largement aussi coupables que lui.

    RépondreSupprimer
  5. Didier,

    Il faut avancer à visage découvert...

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    Un policier a plus de chance de tomber sur un sans papier s'il est foncé. Je ne sais pas pourquoi.

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas :entre deux et trois millions de téléspectateurs (plus près de trois que de deux), je ne sais pas ce qu'il vous faut!
    le record de Drucker : 3,5 millions le dimanche. Le journal télévisé de la 2: entre six et sept millions.

    L'émission de Ruquier a une excellente audience... et Zemmour-Naulleau n'y sont pas étrangers.

    RépondreSupprimer
  8. Dominique,

    Là, je dois dire que c'est précisément avec ce genre d'arguments que l'on donne raison aux Le Pen quand ils disent qu'on ne voit pas le nez au milieu de notre figure.

    Je pense pour ma part qu'il y a plus de délinquants issus des quartiers dits populaires et que dans ces quartiers, on y trouve une majorité d'immigrés, de fils ou de petit-fils d'immigrés.

    C'était vrai avec les anciennes vagues d'immigration italiennes, portugaises, espagnoles, polonaises, n'en déplaise à Eric Zemmour qui croit savoir que les immigrés d'autrefois s'assimilaient alors que c'est évidemment faux (ça l'est peut-être pour les italiens mais c'est l'exception qui confirme la règle).

    Une fois posé ce constat, on n'est pas forcément un satané raciste. On peut très tranquillement penser que c'est là inhérent au syndrome de pauvreté. Il n'y a pas besoin de vivre dans la rue pour se "sentir pauvre". La pauvreté devient très souvent un état qui vous conduit bien souvent à vous exclure vous-même, à vous mettre vous-même en marge, à vous victimiser davantage que ce qui pourrait être avéré...etc.

    Je pense à bien des égards que Zemmour s'attendait plutôt à ce type d'objections et si je m'étais retrouvé face à lui, c'est sans doute ce que j'aurais objecté. Ce qui est raciste, ce n'est pas de dire qu'il y a en majorité des délinquants basanés, c'est de dire que c'est parce qu'ils sont basanés qu'ils sont délinquants.

    L'interrogation qui subsiste de tout cela, c'est : puisque Marine aime tant le peuple, pourquoi précisément ne parle-t-elle jamais vraiment de la paupérisation de ce même peuple. Je dis "jamais vraiment" parce qu'elle ne fait bien souvent que l'évoquer pour expliquer que le pain manquant des français est dans l'assiette de son voisin immigré, ce qui est, bien entendu, là, pour le coup, absolument mensonger.

    Voilà, c'était long, c'était moi. Je me tais.

    RépondreSupprimer
  9. En revanche, s'il y a une chose qui est avérée, c'est que l'outrage à agent est un délit en forte croissance. En d'autres termes, c'est bien souvent le contrôle qui crée le délit. Il va falloir repenser la sécurité un de ces 4 et la police qui va avec...

    Je me souviens. Il y a peu de temps, mon épouse est allée porter plainte dans un commissariat. je peux vous dire que la plainte était absolument incompréhensible et bourré de fautes. Cet idiot n'a pas voulu la corriger. Elle a signé mais...bon...

    RépondreSupprimer
  10. Suzanne,

    Oui, mais c'est leur duo de comiques qui est recherché, les gens viennent pour ça... pas pour "écouter leurs sentences". Il faudrait faire des sondages sur les auditeurs : il y a des gauchistes qui viennent observer Zemmour, des réacs qui viennent se prosterner, et des gens normaux qui n'en ont rien à cirer.

    Dorham,

    Oui, il ne faut pas retourner une affirmation : "les délinquants sont majoritairement immigrés" est bien différent de "les immigrés sont majoritairement délinquants".

    RépondreSupprimer
  11. Nicolas: et c'est ce que je déplore, en bonne réactionnaire qui se respecte. Cette clownisation galopante de la vie politique, et le genou à terre que mettent les politiciens pour se faire inviter dans des émissions dont ils sont les jouets, avec des chroniqueurs qui sont à la fois des bêtes de scène et des présentateurs qui ont un pouvoir démesuré.

    RépondreSupprimer
  12. Nicolas, votre article me suggère le mot anglais "lawfare": http://www.legal-project.org/docs/cat/12

    RépondreSupprimer
  13. Monsieur Gioux, non, je n'ai pas dit qu'il fallait contrôler toutes les grand-mères qui trainent la nuit mais je tiens cet info d'un flic.

    RépondreSupprimer
  14. Suzanne,

    Mais tout ça est trop compliqué :
    - les réacs (de droite) nous accusent de prendre les gens pour des cons,
    - les gauchistes accusent les "producteurs télés" pour des cons à présenter de la merde.

    Les gens regardent de la merde. J'ai envie de dire qu'on a raison de prendre les gens pour des cons.

    Ainsi, je considère les propos de Zemmour comme de la clownerie (au sens noble du terme : il amuse les gens) et j'ai du mal à m'en offusquer.

    Alors comme vous, je déplore.

    Amen.

    Dominique,

    La question n'est peut-être pas de savoir si c'est vrai ou pas mais de savoir comment l'interpréter. Evidemment, Didier y va fort, mais vous n'avez peut-être pas tort, tous les deux et devriez arrêter de vous chamailler pour des bêtises.

    RépondreSupprimer
  15. Gas,

    Je ne parle pas anglais.

    Les gens,

    Pour en revenir au "débat" entre Didier et Dominique, c'est le problème éternel de la politique, tout le monde veut voir "tout blanc" ou "tout noir". Dans un débat, tout le monde peut avoir raison, la "vérité" se trouvant au milieu.

    RépondreSupprimer
  16. Jacques Etienne13 janvier, 2011 18:35

    @ Nicolas: vous avez bien compris mon commentaire d'hier: la connerie n'est pas plus de droite que de gauche. Simplement, et vous êtes le premier à le noter, il est très fréquent de lire ou d'entendre, venant de gens de gauche, de superbes âneries. Ou plus exactement des récitations d'un catéchisme aussi simpliste, que faussement idéaliste, dégoulinant de bienpensance et porteur de haine. Vous me rétorquerez qu'il en va de même à droite. J'aurais du mal à ne pas le concéder. Disons qu'étant moi-même de droite, elles me choquent moins.

    Je vous lis sans penser que vous me convaincrez un jour mais j'apprécie votre vision réaliste et argumentée des choses. Ça me conforte dans l'idée que ce qui oppose la vraie droite à la vraie gauche c'est une conception radicalement opposée de la vie comme de la société. D'un côté l'individualisme, de l'autre le collectivisme. Partant, il me semble que ceux qui pensent que la droite peut réussir à établir une société harmonieuse, égalitaire et conviviale se trompent de camp comme se trompent ceux qui pensent que le socialisme peut favoriser l'épanouissement individuel.

    Ce sera tout pour aujourd'hui. Si vous êtes demandeur de truismes, n'hésitez pas à m'en demander: j'en ai d'autres en stock.

    RépondreSupprimer
  17. Jacques,

    Truisme ou pas truisme ?

    Vous dites : "plus exactement des récitations d'un catéchisme aussi simpliste" et vous en faites un beau par la suite.

    Par ailleurs, il ne s'agit pas ici d'un rapport droite gauche mais d'un rapport entre "une certaine droite" et le reste du monde, et le fait que je pense (et vous m'approuvez sauf que vous vous en foutez, vous n'êtes pas de gauche) que la gauche prend certaines problématiques "jugées à droite" de la mauvaise manière, en oubliant qu'on ne convaincra pas un type de droite à voter à gauche, en oubliant que le combat contre le racisme ne permet que de dire qu'on est contre le racisme.

    Je vois mes collègues blogueurs ou autres qui s'acharnent sur Zemmour, je dis simplement qu'on en a rien à cirer (sauf l'aspect "moral" : s'il mérite une condamnation, il doit être condamné), c'est tout...

    RépondreSupprimer
  18. Comme je ne regarde ni n'écoute les médias où s'exprime Zemmour, je ne sais rien de lui —sinon, vaguement depuis cette affaire, sa mauvaise réputation…
    Néanmoins, j'ai entendu sur France-Inter les propos qui l'ont conduit au tribunal. Je trouve la situation insensée : pourquoi un type qui n'est pas un politicien n'aurait pas le droit de dire ce qu'il pense, s'il croit dire la vérité? À priori, il n'y aurait rien d'étonnant à ce que l'on trouve davantage de délinquants parmi les paumés, les plus fauchés, et les plus révoltés. Cela n'empêche pas ceux qui contestent les propos en question d'exiger un droit de réponse au même endroit pour répliquer : c'est le cadre normal pour un conflit de ce genre, non?
    Je n'ai pas encore lu les commentaires pour ne pas être influencé. Je vais le faire maintenant…

    RépondreSupprimer
  19. Comme je ne regarde ni n'écoute les médias où s'exprime Zemmour, je ne sais rien de lui —sinon, vaguement depuis cette affaire, sa mauvaise réputation…
    Néanmoins, j'ai entendu sur France-Inter les propos qui l'ont conduit au tribunal. Je trouve la situation insensée : pourquoi un type qui n'est pas un politicien n'aurait pas le droit de dire ce qu'il pense, s'il croit dire la vérité? À priori, il n'y aurait rien d'étonnant à ce que l'on trouve davantage de délinquants parmi les paumés, les plus fauchés, et les plus révoltés. Cela n'empêche pas ceux qui contestent les propos en question d'exiger un droit de réponse au même endroit pour répliquer : c'est le cadre normal pour un conflit de ce genre, non?
    Je n'ai pas encore lu les commentaires pour ne pas être influencé. Je vais le faire maintenant…

    RépondreSupprimer
  20. Mouais. Pas convaincu par ce billet là, par contre... Mais bon. Force est de constater que tu n'es pas si con que tu y parais et que je l'ai dit. Marine aura de toute façon gain de cause quel que soit les résultat (victime ou coupable). mais apr contre zemmour, comment dire... a-t-on le droit de froisser ton jugement en affirmant une position que je définis ici http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/01/11/zemmour-est-un-justiciable-comme-les-autres/ ? Ce qui fait le pendant de ton autre billet que j'ai cité en lien sur le mien à propos de la position du FN... et de la propagation de ses idées à l'ump.... CQFD. Tu vois que je ne suis pas si crétin que tu veux bien le dire en public ? Je suis simplement certainement très maladroit et impulsif. Comme toi quoi. l'un de mes commentateurs m'avouait qu'il interprétait nos bisbilles comme une querelle d'égos. je crois, finalement, même si je ne veux pas me l'avouer, qu'il n'a pas tort.

    RépondreSupprimer
  21. A force de fréquenter les bistots, quand te décideras-tu à mettre un "t" !? Tout en continuant à y boire de la bière, bien entendu !
    Sinon, je ne suis pas d'accord avec ton analyse. Ce que tu dis à la fin :"Edit : quand je me demande à quoi ça sert, je parle d'un point de vue "politique", il est évidemment nécessaire que justice se fasse, qu'on empêche les propos interdits par la loi si le législateur a décidé que des propos sont interdits (ce qui n'est pas au centre du sujet de ce billet), devrait, aurait du être au centre de ton billet. Je te renvoie à celui que j'ai écrit à propos de Chevènement et consorts. Tu es de gauche, je crois, et ces gens-là (Monsieur !), font beaucoupp, beaucoup de mal aux idées, aux actions que l'on mène et défend à longueur d'année. Je ne supporte plus la suffisance des "médiatiquement audibles", face aux combats des petites gens. Si l'on n'y prend pas garde, à ce jeu là, un jour, il nous arrivera ce qui arrive aujourd'hui en Tunisie. Non, je n'ai pas envie de rire de tout ni de me foutre de tout. Amitiés. Philippe.

    RépondreSupprimer
  22. Dorham excusez-moi j'avais zappé votre commentaire.
    Le sujet est très sensible et je suis entièrement d'accord avec vous quand vous dites que tout cela vient de la pauvreté. Zemmour on dit qu'il dit des choses qui dérangent et qu'il dit ce que tout le monde pense tout bas mais à quel jeu joue-t-il vraiment, il fait le jeu du FN et Marine Le Pen risque bien d'être au second tour mis à part si l'UMP fait prend des accords avec le FN

    RépondreSupprimer
  23. 22 commentaires sur rien, ça fait peur !
    :-)

    J'ai twitté : si on condamne Zemmour pour sa connerie, ce serait comme retirer son permis de conduire à un chauffeur de taxi.
    Il est dans son rôle et c'est par le débat qu'on contredit, pas par la Justice !
    :-)

    RépondreSupprimer
  24. Le Coucou,

    Pareil ! A 100%, je ne vois pas quoi rajouter à ton commentaire, d’ailleurs !

    GdC,

    Oui, tu es parfois impulsif…

    Regarde bien les lignes à la fin de mon billet : je dis que la justice doit se faire, Zemmour est un justiciable comme les autres… A un détail près, néanmoins, que nous autres, gauchistes, ne devons pas oublier : quand il dit des conneries, ce sont ses patrons qui gagnent de l’oseille. J’aurais tendance à penser que c’est France 2 ou RTL (je ne sais plus, je ne suis pas client) qu’il faudrait punir…

    Quant à nos querelles d’égos, n’est-ce pas plutôt le tien qui est en cause ? Je ne t’ai pas consacré plusieurs bien et tu en fais un mon sujet régulièrement, le dernier étant aussi au sujet d’H16 que tu considères comme un adversaire. J’aurais plutôt tendance à le considérer comme un allié pour faire vivre la blogosphère même si je suis en total désaccord avec lui…

    Philippe,

    Il n’y a pas de « t » à bistro. Plus exactement, les deux orthographes sont permises… Pour ma part, je ne vois pas pourquoi je mettrais un « t » à ce que je considère comme l’abréviation de « bistroquet ».

    Pour le reste de ton commentaire, je ne suis pas d’accord du tout. Mais vraiment pas du tout. Si la gauche n’a rien à opposer à Zemmour, c’est le problème de la gauche, pas de la justice. En outre, ce procès est médiatique, c'est-à-dire qu’on donne un nouvel espace à Zemmour pour s’exprimer, quoiqu’il arrive, il va réussir à se poser en victime et il va gagner. La gauche va perdre en passant pour censeur.

    Tu parles des « combats des braves gens » : les braves gens susceptibles de voter à gauche n’ont rien à cirer de Zemmour, des noirs et des arabes. La gauche se plante lamentable : elle doit défendre les braves gens, les ouvriers, les retraités, les employés, pas consacrer sa vie à défendre les homosexuels, les immigrés, les sidaïques, les SDF, les musulmans ...

    L'image qu'elle donne est désastreuse : elle ne s'occupe plus des "gens normaux"...

    Poireau,

    Parfaitement d’accord !

    RépondreSupprimer
  25. Entièrement et totalement d'accord avec Dorham !

    RépondreSupprimer
  26. Il faut toujours être d'accord avec Dorham (ça évite d'argumenter).

    RépondreSupprimer
  27. Je mets un commentaire parce que j'en ai marre de ne pas en mettre, ou d'en commencer des si longs que j'arrête...

    Voilà mon commentaire : je suis tout à fait d'accord.

    En revanche, je commente le commentaire de Didier Goux : les grands mères à cheveux mauves, ça me rend toute mélancolique. Ça fait longtemps que je n'en ai pas vues, mais de lire ça, ça me donne une violente envie d'aller dans un salon de thé.

    RépondreSupprimer
  28. Fanette,

    Il faut commenter. Même si tu es blonde. Même mauve, tiens !

    RépondreSupprimer
  29. je tiens à te remercie r poliment et benoîtement pour avoir souligné exprès pour moi (non, non, je ne suis pas égoïste, c'est toi !) le passage de al fin en rouge. Effectivement, je ne lis pas tout.... surtout vers la fin : Juan se décrivait comme un blogueur compulsif, et bien moi comme un lecteur compulsif.... et pressé, dont le temps compte : je n'en ai plus ! désolé. Méa culpa.

    Et pis tiens, par pure amitié, pour que tu restes le chef, je ferai un lien dans mon billet du jour, comme ça, gratuitement, promis ! Histoire de lever le drapeau blanc. J'ai autre chose à foutre que de me perdre dans nos querelles, d'autres ennemis sont bien plus intéressants...

    RépondreSupprimer
  30. Alors si tu ne lis pas tu ne commentes pas et tu arrêtes de nous casser les couilles.

    Je me fous de ton lien : ton blog est foireux, les liens que tu y colles ne sont pas pris en compte par Wikio et tu ne m'envoies aucun visiteur : personne ne clique chez toi.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.