05 mars 2011

Le Figaro et les fraudes à la sécu

C’est Dadavidov qui nous signale cet article du Figaro sur les fraudes à la sécurité sociale… C’est de bonne guerre, à droite, de taper sur les fraudeurs à la sécu. Personne ne va rappeler qu’il n’est pas vraiment lamentable de soigner des gens malades et que le fait de savoir s’ils méritent « financièrement » ces soins est assez abject ! Le Figaro évoquent ces méchants qui travaillent au noir et provoquent une charge supplémentaire à l’inspection du travail (dont le budget baisse depuis que la droite est au pouvoir mais ils ont oublié de le dire, dans l’article). Ils ont surtout oublié de dire que les principaux fautifs sont les employeurs de personnes au noir… Les patrons, quoi…

Cela dit, personne n’a jamais été capable d’estimer le coût des fraudes, ce qui est normal alors parfois, on nous parle de centaines de millions de quelques milliards, les chiffres valsent et l’électeur de droite qui ne sait pas compter s’en fait un monde.

Cette fois, le Figaro a trouvé un gugusse qui avance des chiffres (sans démontrer, mais au point où on en est…).

« Sans les 5 milliards de fraude et les 10 milliards d'actes médicaux inutiles, l'assurance-maladie serait à l'équilibre. »

Ben oui ! Et si ma tante en avait, je l’appellerais mon oncle.

Sans les 35 milliards d’exonérations fiscales non compensées, les comptes de la sécu seraient à l’équilibre. Si les groupes du CAC 40 déclaraient leurs bénéfices faits en France dans notre pays, les comptes de l’état seraient à l’équilibre…

Ah ! 15 milliards ! Le coût du paquet fiscal… Pour l’efficacité économique que l’on sait maintenant…

Ah ! La suppression programmée de l’ISF qui va certainement renforcer les comptes de la nation !

Mais non ! On tape sur les fraudeurs… Probablement des méchants étrangers d’ailleurs. Sans doute sans papier.

(illustration)


15 commentaires:

  1. "10 milliards d'actes médicaux inutiles"

    10 milliards?

    En gros, la médecine est en partie inutile?

    Et c'est quoi un acte médical inutile?

    RépondreSupprimer
  2. Zette,

    C'est une bonne question ! (mais il y en a plein, typiquement, quand un toubib te fait faire une prise de sang, il te facture l'analyse pour la commenter... Beaucoup sont liés aux récentes réformes, le médecin traitant et tout ça...)

    RépondreSupprimer
  3. Oui, mais quand un médecin pratique ce genre d'acte, je et lui partons du principe que c'est utile, ou alors il faut dans ce cas accuser les médecins de creuser le trou?

    RépondreSupprimer
  4. Zette,

    Je n'accuse pas le médecin, j'accuse le système ! Je n'ai cité qu'un exemple au hasard, parce que c'est le dernier que j'ai en tête et qui me concerne. Cela dit, mon toubib aurait reçu les résultats par mail et m'aurait appelé pour me dire "tout va bien, revenez dans trois mois", ça aurait économisé 23 euros à la sécu ou à la mutuelle...

    RépondreSupprimer
  5. C'est pas qu'il y a pire que frauder la sécu n'est pas grave... (je me méfie toujours de ce qui serais une justification de truc délictueux sous prétexte qu'il y a pire...)

    Sinon que le Figaro titre sur Sarkozy qu'il est beau n'est pas surprenant. L'Humanité et Libération titrent l'inverse, et l'Equipe titre sur Marseille Lyon ou le PSG... C'est comme ça, rien de choquant.

    Bon samedi

    RépondreSupprimer
  6. Ils ont bien choisi leur illustration : une bille de clown !

    RépondreSupprimer
  7. Captain,

    C'est le moins qu'ils pouvaient faire.

    FalconHill,

    C'est marrant cette manie que tu as de ne pas vouloir mettre d'échelle entre les délits.

    Je suis désolé, mais ce que fait le patron d'une boite en embauchant 10 sans-papiers non déclaré est plus grave que ce que fait un de ces sans-papiers en empruntant la carte vitale de son cousin pour soigner une méchante grippe parce qu'il n'a pas les moyens de consulter un toubib.

    Le Figaro fait ainsi de la désinformation (ce qui n'est pas un reproche, il fait son boulot de journal de droite et ce qui n'a aucune conséquence, ce canard reste lu par quelques rombières, à part les pages économiques qui sont très intéressantes).

    Il n'empêche que le "qui vole un oeuf vole un boeuf" ne s'applique pas à tout.

    RépondreSupprimer
  8. J'aime toujours beaucoup ce tour d'esprit qui consiste, face à n'importe quel sujet traité par n'importe quel journal, à faire remarquer qu'il y a tout de même des sujets plus graves, des gens plus fautifs, des méchants plus méchants, etc.

    Oui, et alors ? Là, le type, il écrit un article sur les fraudes à la Secu, donc il se concentre là-dessus. Si, de main, il fait un papier sur les patrons voyous qui font bosser les clandestins, il y a gros à parier qu'il ne fera aucune allusion aux fraudes à la Sécu.

    RépondreSupprimer
  9. Didier,

    Z'êtes à l'ouest, parfois ! Un patron qui embauche un mec sans déclarer fait une fraude à la Sécu puisque c'est une manière de ne pas payer des cotisations...

    Dans son article, le type évoque 15 milliards de trous par la sécu en disant que le trou n'existerait pas sans la fraude (ce qui est d'ailleurs probablement faut et loin d'être prouvé), je fais juste remarquer que le trou n'existerait pas, non plus, sans les exonérations.

    Enfin, vous m'avez reproché, récemment, de m'interroger du coût global d'un truc (je ne sais plus de quoi on parlait, peut-être de la fraude à la sécu, peut-être de l'immigration) en me disant que chaque fait unitaire était critiquable.

    Certes ! Mais quand je trouve un article où un gugusse cite un coût global, j'aime bien rebondir dessus pour montrer qu'il est faux. Ce qui "prouve" que chaque "fait" n'est rien...

    (pour ce qui concerne les gens "plus fautifs", c'est presque une private joke entre FalconHill et moi).

    RépondreSupprimer
  10. En voyant la photo, j'ai eu peur… Puis j'ai remarqué la date, ouf ! Ces fameux fraudeurs de la sécu : avec leur pendant des charges non payées et des exonérations, ça fait un sacré monstre du Loch-Ness.

    RépondreSupprimer
  11. Le Coucou,

    En trouve de tout en cherchant "le Figaro" dans Google Image...

    RépondreSupprimer
  12. 10 milliards d'actes médicaux inutiles!!!!

    C'est quoi?

    Cela m'intéresserait de le savoir.

    RépondreSupprimer
  13. «le fait de savoir s’ils méritent « financièrement » ces soins est assez abject !» Voilà, tout est dit !
    Suivant quelle logique on ferait passer les comptes avant les gens malades ?
    Pfff…
    Triste aussi…
    :-|

    RépondreSupprimer
  14. Oui, Poireau, c'est abject. Le monde à l'envers.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.