27 juillet 2011

Et la fraude fiscale ?

Dans l’opposition à Nicolas Sarkozy qui essaie de mettre les socialos en porte-à-faux, c’est Ségolène Royal qui jette une nouvelle pierre intéressante (via Intox2007, allez lire et voir). Après ou avant les exonérations fiscales, ce qui pèse le plus sur le budget (et donc le déficit et la dette) est la fraude fiscale, de l’ordre de 50 milliards d’euros par an.

Ce chiffre ne vous dit rien ?

Je vais vous coller un graphique évocateur, comme Intox2007, mais moi, c’est aussi pour faire chier mes lecteurs réacs qui ne comprennent rien à l’économie.

Ce graphique provient de la Documentation Française (je dis ça parce qu’une des courbes d’un de mes graphiques d’hier soir était peut être fausse). En outre, il s’arrête en 2006, j’en ai marre qu’on me rétorque que tout est lié à la crise de 2008 (voir par exemple les commentaires chez Bem). Nicolas Sarkozy était ministre du budget ou des finances une partie du temps où la courbe est au plus bas.

50 milliards d’euros ? Ca correspond environ au montant du déficit quand tout va mal et que la droite est au pouvoir. Attention ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je n’ai pas dit que la fraude était due à la droite. J’explique juste ce que représente 50 milliards. Maintenant, ça « représente beaucoup moins ». Le déficit public frôlant les 150 milliards en 2010, la fraude n’en représente donc qu’un tiers.

Tiens ! Les baisses d’impôt depuis la droite au pouvoir ont coûté 40 milliards. C’était pour donner une nouvelle comparaison avec les 50 milliards. Ces 40 milliards n’ont pas grand-chose à voir avec la crise : ce sont des baisses directes causées par la loi.

Nos députés et ministres de droite sont très fort pour affirmer qu’il faut diminuer le train de vie de l’état : ils l’ont fait mais en diminuant les recettes. Pour ma part, quand je veux diminuer mon train de vie, je choisis un bistro moins cher, je ne demande pas une diminution de salaire à mon patron. Mais c’est bien facile de faire des promesses électorales. Surtout quand elles vont ne bénéficier qu’à ceux qui payent le plus d’impôts, donc les plus riches ! Du coup, vous allez voir qu’ils ne vont pas tarder à nous dire qu’il faut une TVA sociale (pour tenir les objectifs rendus obligatoires par une modification de la constitution) en faisant en sorte que tous les consommateurs payent… Parallèlement, ils vont continuer à torpiller les retraites, la sécu, l’Education Nationale. Et la sécurité, mais ça ils ne vont pas le dire à leurs électeurs.

Ils aiment bien dire à leurs électeurs réacs qu’il faut s’attaquer aux fraudeurs à la sécu, à tous ses étrangers qui se soignent au frais de la sécu en piratant des Cartes Vitale et j’en passe !

Ce qu’ils oublient de dire c’est le montant de cette fraude. Quelques estimations tournent autour de 400 millions.

Soit moins de 1% de la fraude fiscale.

Il serait peut-être temps de dépenser de l’argent à lutter contre cette fraude plutôt qu’à chasser le misérable étranger dont il faudra s’occuper ou la jeune fille qui prend la carte Vitale d’une copine pour se payer la pilule parce que sa mère, réac, ne veut pas…

C’est ce qu’explique Ségolène Royal. J’aime quand tous nos candidats partent au front ensemble !

9 commentaires:

  1. Pour info, pétition à lire voire à signer :
    http://www.mesopinions.com/Lettre-ouverte-aux-candidats-à-la-présidentielle-pour-l-abolition-des-privilèges-petition-petitions-e528dc312fbb88b75dac472cb09c3a30.html

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que vous vous trompez de référentiel. "Fraude", niches fiscales et baisses d'impôt c'est tout ce qui n'est pas volé légalement par l'état aux gens.
    L'impôt c'est le vol légal, point.
    Donc tout ce que ne ponctionne pas l'état c'est que du bonus. Par contre l'état a l'obligation morale de ne pas dilapider son trésor de pillage en dépensant l'argent au gré des délires socialisants.

    Ce qui "coûte" c'est l'impôt, pas son absence.

    Pour la petite phrase de fin sur la pilule, vous devriez faire un petit tour dans les quartiers d'immigrés, c'est pas de contraception dont ils font la demande, mais de soins obstétriques permanents ! Stop les projections progressistes !

    RépondreSupprimer
  3. La propagande libérale m'a toujours amusé, moi.

    RépondreSupprimer
  4. W, puisque l'impôt est le vol légal, cessez immédiatement d'emprunter les transports en commun, retirez vos enfants de l'école publique, ne vous soignez plus à l'hopital, déchirez votre carte de sécu, n'appellez plus jamais la police, les pompiers, les médecins et brulez vos ordures dans votre jardin. Et les quartiers d'immigrés vous emmerdent.
    En effet, vive la propagande libérale grotesque, que dis -je, à vomir.

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve formidable cette vue de l'esprit qui ferait que les hommes seraient incapables de s'organiser sans le recours au socialisme et aux mafias.
    Jamais mes enfants ne mettrons un pied dans le cartel de l'éducation nationale, je l'ai subi et je ne suis pas un salaud pour leur faire la même chose.

    Et vous allez souvent vous soigner à l'hosto vous ? L'offre de santé en France est disproportionnée de toute façon.

    RépondreSupprimer
  6. Ma mère a un cancer métastasé au foie et ce qui la tient en vie pour l'instant, c'est d'aller à l'hosto chaque semaine, oui. Et que la sécurité sociale lui rembourse sa chimiothérapie à 500 euros la boite chaque mois. Et qu'elle puisse passer des IRM dès qu'elle en a besoin sans se demander combien ça pourrait lui couter. Elle a 52 ans, alors bouclez là.

    RépondreSupprimer
  7. Heureusement qu'il y a aussi des réac qui comprenne l'économie puisque'ils (puisque je...) la fait... en partie....

    RépondreSupprimer
  8. Heureusement qu'il y a la crise pour offrir à la droite une argumentation simple pour cacher au bon peuple des votants ses responsabilités dans le vidage des caisses…
    :-)

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai répondu à personne, ici, moi.

    Juste un truc : le connard qui vient faire sa propagande libérale ici est invité à changer de pays.

    Merci à tous.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.