28 juillet 2011

Jean-Louis a rejoint Marcelle

Lolo lançait une chaine, récemment, à propos de la chanson de l'été. Je crois qu'il n'y en a qu'une...

11 commentaires:

  1. Tiens, c'est quand même curieux, que quand on parle de vrais gens et de vrais “événements” les concernant, on revient à Piaf, c'est à dire à une chanteuse morte depuis près de 50 ans…

    RépondreSupprimer
  2. Didier,

    Peut être. On est tous réacs, au fond. Mais cette chanson a un caractère particulier, pour moi, que je vous expliquerai à l'occasion, en privé.

    RépondreSupprimer
  3. T'as vu à 3 mn près on postait le même truc au même moment

    http://didiergouxbis.blogspot.com/2011/07/desaccords-de-claviers.html?showComment=1311887715426#c6128122776834524743

    (avec la latence due à l'alcool pour appuyer "publier", on peut considérer que c'était synchro ;-) )

    RépondreSupprimer
  4. Tu m'énerves.
    J'essaie de mélanger des mots pour dire tout ça et je coince…
    @LeCoucou était trop de choses !
    :-|

    [Et dire que les gamins d'aujourd'hui, quand ils veulent de l'émotion, à la place de notre Piaf, ils repensent à Dorothée ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  5. Si triste affaire...les deux parties de l'auteur sont reunies...

    RépondreSupprimer
  6. Antennesrelais,

    Le même truc ? Heu...

    Romain,

    Ouais...

    Poireau,

    Les mots ne sont pas toujours facile à trouver...

    RépondreSupprimer
  7. permet moi s'il te plait d'intégrer la chanson à la radio des blogueurs. j'avais déjà une participation du Coucou, mais je crois que se serait sympa d'ajouter celle-ci

    RépondreSupprimer
  8. quand je pense qu'on va tous y passer, pas envie de pleurer

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. Oui, il n'y a pas plus bel hommage que cette magnifique chanson que Piaf chantait avec une émotion exacerbée.
    Faisons également vivre le sous titre de son blog "la démocratie est aussi notre affaire"
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  11. Une bien belle plume ... qui avait réservé pour l'au-delà sans trouver la Gare ...Il souffrait qu'il ait venté devant sa porte ... Je crois le vent l'aura ôté ...
    Apolline
    on Ladyapolline@wordpress.com

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.