08 juillet 2011

Lagarde rapprochée par les affaires ?

« Première femme à diriger le Fonds monétaire international, Christine Lagarde, qui a pris ses fonctions mardi à Washington, saura vendredi si son mandat au FMI sera ou non parasité par une enquête en France pour son rôle dans l'affaire Tapie. » nous dit la presse, ce matin (je ne sais d’ailleurs pas si elle dit autre chose, j’ai la tête dans mon nouveau machin pour bloguer).

Ca serait quand même fort que Mme Lagarde soit inquiétée maintenant alors que tous les blogs gauchisssses ont signalé cette potentielle casserole (que je ne juge pas, n’ayant pas les éléments) qui planerait sur elle !

La tronche de l’image de marque de la France. Et celle de son Président de la République…

N’importe quel candidat du PS qui fera campagne sur le fait de refaire de la France un grand pays, de la remettre « à sa place » est à peu près sûr de gagner.

D’ailleurs, en 2007 aussi, les socialos étaient sûrs de gagner (ceci n'est pas une attaque contre Mme Royal, chers trolls, mais juste une phrase pour rappeler que Nicolas Sarkozy est un redoutable candidat).



9 commentaires:

  1. Si j'ai bien compris, il s'agit d'une casserole bidon (si je puis dire). Du reste, s'il pouvait en aller autrement, je ne crois pas que le FMI aurait pris le risque du ridicule en la nommant.

    De toute façon, on s'en tape.

    RépondreSupprimer
  2. @Didier goux
    Casserole bidon? Comme pour DSK avant sa nomination...
    On voit bien que "Didier Goux n'habite pas ici"
    ;-)

    RépondreSupprimer
  3. casserole bidon? lisez donc (relisez) les articles du canard enchaîné ou de médiapart!

    RépondreSupprimer
  4. Je tiens à ma santé mentale, donc ne lit jamais ce torchon stalinien que vous appelez Mediapart. Et comme les ragots ne m'intéressent pas, il y a bien 25 ans que je ne lis plus non plus le Canard enchaîné.

    Sinon, il me semble que, justement parce que l'affaire DSK a dû les échauder, ils ont sans doute pris un peu leurs renseignements avant.

    Mais évidemment, cela ne vous empêche pas d'avoir ENVIE que Mme Lagarde trébuche : toujours ce bon vieux ressentiment gauchiste…

    RépondreSupprimer
  5. Ben non, on ne saura pas ! Pas aujourd'hui en tous cas !

    Réponse renvoyée au 4 août !
    Espérons que cette date anniversaire d'un événement marquant (l'abolition des privilèges) saura inspirer la LJR !

    RépondreSupprimer
  6. Claribelle : le 4 août 1989, on a cru abolir les privilèges (idée stupide car tout à fait hors “nature humaine”). En réalité on n'a fait que les transférer à de nouveau bénéficiaires. Schéma qui a ensuite été reproduit, cent trente ans plus tard, en Russie soviétique.

    RépondreSupprimer
  7. Et oui, renvoyé au plus creux de l'été… Effet d'un oubli de Mme Joxe ! Mais il est probable que C. Lagarde ne risque pas grand chose de toute façon.

    RépondreSupprimer
  8. Merci à tous...

    Oui, CL ne risque pas grand chose, mais je n'avais aucun sujet de billet en tête...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.