12 juillet 2011

Le Président aux trois records


Pendant son mandat, Nicolas Sarkozy aura battu au moins trois records, celui du nombre d’attaques aux personnes, celui du déficit du commerce extérieur et celui de la dette. C’est François Hollande qui dresse cette première liste et c’est très important : il faut rappeler qu’il est indispensable, maintenant, de changer l’équipe au pouvoir et qu’il y a beaucoup de boulot pour restaurer les meubles.

Nicolas Sarkozy va probablement consacrer la dernière année de son quinquennat à se refaire une image. On ne l’entendra plus pendant quelques mois (la parole sera laissée aux seconds couteaux, ceux qui préparent 2017), on aura juste quelques images fortes. Tiens ! Ce matin, il est parti en Afghanistan. Il a déjà annoncé le départ du quart des troupes… fin 2012, après l’élection, donc. Comme s’il pourrait être amené à prendre encore des décisions… C’est la deuxième annonce qu’il fait pour cette période (il avait aussi annoncé que les effectifs ne baisseraient plus dans l’Education Nationale).

Pourtant, Nicolas Sarkozy ne mènera pas campagne. Le bilan est indéfendable. Une partie des mesures fortes qui ont fait son élection (droit de succession, bouclier fiscal, …) ont été détricotées et de nouveaux pans tombent chaque jour, comme vendredi dernier avec le rapport de la Cour des Comptes montrant l’échec des politiques sécuritaires.

Nicolas Sarkozy ne pourra pas défendre son bilan sauf auprès de sa vieille garde, les électeurs historiques de « la droite de gouvernement ». Il ne pourra pas faire de promesse électorale. J’imagine que le seul projet de l’UMP, maintenant, est d’augmenter la TVA dès juin 2012, afin de remettre des sous dans les caisses pendant trois ans, sans se préoccuper des Français.

Outre les crasses (voir « les rumeurs »), la campagne de l’UMP devrait être axée sur une ringardisation du Parti Socialiste. Jean-François Copé, par exemple, a déclaré : « la présidente du Front national  a ceci de commun avec la gauche, c'est qu'elle incarne toutes les formes de conservatisme. »

Je propose d’en rigoler. De tourner à la dérision tous ces propos qui fleuriront pendant un an. Comme si quelqu’un pouvait imaginer que l’UMP n’est pas le parti conservateur en France, le parti au pouvoir depuis 10 ans, qui enchaîne les "réformes" aussi inefficaces qu’iniques. Presque un quatrième record pour Nicolas Sarkozy. Comme si CE parti pouvait incarner la modernité, comme si un apéro saucisson pinard à l’Assemblée Nationale pouvait ne pas apparaître ringard au plus au point. Comme s’il pouvait être moderne de vouloir travailler plus…

Je suppose d’ailleurs que la durée du travail sera au cœur de l’espèce de campagne de l’UMP. Ils pourraient bien nous proposer une énième "réforme" de la durée du travail, comme la suppression des 35 heures, comme s’ils n’avaient pas eu 10 ans pour le faire.

Finalement, on aura un an de vide, de promesses farfelues à démolir, de contrevérités (vont-ils aller jusqu’à jurer que l’augmentation de la TVA n’est pas dans les tuyaux ?) et de railleries à propos du Parti Socialiste.

Mais on s’en fout. Nous, on a un projet à défendre… Et un bilan d’un président sortant à démolir.

François Fillon vient de déclarer, sur Europe 1, que Nicolas Sarkozy aura un bilan crédible à défendre.

Il l’a vu où ? Il veut vraiment qu'on augmente la liste des records de Nicolas Sarkozy ?

19 commentaires:

  1. Et bien t 'es en forme ce matin !

    Un bilan à demolir ... quelle ambition. mais dans un bilan, il y a un actif et un passif. Sarko n'aurait-il rien fait de bon depuis son élection ?

    RépondreSupprimer
  2. Les militants ont commencé la ringardisation comme tu dis, voir sur l'article d'Arnaud Dassier sur le PS et le numérique ici: http://adassier.wordpress.com/2011/06/26/martine-aubry-devoile-un-programme-ultra-socialiste-pour-le-numerique/

    RépondreSupprimer
  3. @Corto du positif au crédit de Sarkozy , alors là je suis preneur d'informations !

    RépondreSupprimer
  4. "la campagne de l’UMP devrait être axée sur une ringardisation du Parti Socialiste. Jean-François Copé, par exemple, a déclaré : « la présidente du Front national a ceci de commun avec la gauche, c'est qu'elle incarne toutes les formes de conservatisme. »"

    Des néo-conservateurs qui essayent de faire passer les progressistes pour des conservateurs parce qu'ils souhaitent conserver... le progrès! C'est cocasse...

    @ corto74 : LOL!

    RépondreSupprimer
  5. C'est un peu curieux, tout de même, un parti conservateur qui enchaîne les réformes (fussent-elles iniques ou jugées telles par vous) ?

    J'espère que Robert Marchenoir ne tombera pas là-dessus, sinon il va encore se foutre de votre tronche !

    Et, sinon, le bilan de Sarkozy est parfaitement défendable – comme tout bilan politique d'ailleurs : il suffit de mettre l'accent sur certaines choses et d'en minimiser d'autres. Enfin, la cuisine habituelle, quoi, à droite comme à gauche.

    RépondreSupprimer
  6. de toute façon un candidat n'est jamais élu sur un bilan mais sur ses projets.

    Il appartient effectivement à la gauche de mettre en exergue tous les points négatifs, les mensonges, les erreurs, pour décrédibiliser le projet de Sarkozy car en effet il ne pourra pas partir d'une feuille blanche en disant croyez moi sur parole ça sera meiux demain alors qu'il y aura eu 5 ans d'exercice du pouvoir.

    RépondreSupprimer
  7. Didier,

    C'est l'ump qui appelle ça reforme. Je vais ajouter des guillemets. Marche pur étant un con, ce qu'il peut penser...

    Corto,

    Tu viens pour nous faire rire ?

    Tassin,

    Te moque pas.

    Gaél,

    Soit gentil.

    El Camino,

    Bah ! L'ump peut faire de l'auto persuasion.

    RépondreSupprimer
  8. Melclalex,

    Oui. Ce qu'il faut montrer c'est son incapacité à mener un projet.

    RépondreSupprimer
  9. Ils vont essayer de défendre leur bilan sur quelques secteurs où il est plus contrasté, et où un énorme effort de comm a été fait, enseignement supérieur, recherche et innovation notamment.

    RépondreSupprimer
  10. Je propose d'envoyer François Fillon rejoindre ses coreligionnaires sur la planète Mars, il en a à peu près le discours, incompréhensible et hallucinant.
    Renvoyons donc le petit gris au fin fond de la Sarthe, là ou sur la Rillette s'est construit tout le courant de pensée.
    (Et dieu sait si j'aime la Rillette, qui, à cause de tous ces nœuds, risque d'être excessivement moquée dans les mois à venir)

    RépondreSupprimer
  11. Quand on aime vraiment la rillette, on oublie Le Mans et on regarde vers Tours…

    RépondreSupprimer
  12. Franchement, en matière d'attaque à la personne, Martine Aubry reste devant Sarko. Le coup du Bernard Madoff, le "Sarkozy abîme la République", je trouve ça extrêmement choquant. Martine Aubry est dans la surenchère verbale constamment et ceci est dommage.

    Quand au programme du parti socialiste, j'attendais un vrai changement, une social démocratie à l'européenne et je dois avouer que je suis très déçu de voir que ce parti reste encore à l'époque mitterrando-jospinienne. Aucune nouvelle idée, c'est quand même regrettable.

    Vais-je êtte obligé de revoter Sarko?

    RépondreSupprimer
  13. On ne peut pas tenir rigueur à Mme Martine de ce qu'elle dit : elle ne dessaoule pas plus que moi dans les années 80…

    RépondreSupprimer
  14. Sarkozy fait plus qu'abîmer la république, il la dénature.

    RépondreSupprimer
  15. Le Coucou,

    Ouais...

    Didier,

    Ah ! Pas de rumeur !

    Thibaut,

    Les mecs de droite qui voudraient que le PS soit à droite m'amusent toujours.

    MHPA,

    Renvoyons...

    Romain,

    Ouais, ça va pas aller loin.

    RépondreSupprimer
  16. Ah mais on n'est toujours pas sûr que Sarkozy se présente !
    :-))

    RépondreSupprimer
  17. Deux arguments pour étayer une rumeur : on voit vachement Copé se mettre en avant et, surtout, pour la Légion d'honneur 2011, Sarkozy a remercié tous les amis du Fouquet's. En clair, il n'aura plus besoin d'eux !
    :-))

    [Eh c'est juste une manière de jouer avec les théories, je n'en sais rien. Mais il ne s'est toujours pas déclaré ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  18. Il se déclarera au dernier moment, vers janvier ou février.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.