19 octobre 2011

Taxer les pauvres dans un pays de riches... Par convention ?

Les journaux ont vaguement commenté la Convention tenue hier par l’UMP pour étudier le coût des mesures du Parti Socialiste. Les chiffres fournis sont complètement bidon, notamment un coût de 87 milliards (de mémoire) pour les retraites, on ne sait pas de quel chapeau ils sortent, et aussi des propositions de Martine Aubry alors qu’elle n’a pas été élue lors de la primaire.

Les blogs doivent riposter, à l’image de Intox2007, une Autre Vie, Monsieur Poireau, les Tentatives, Pépère, Variae,…

Tout cela nécessite de rigoler un peu, au cours d’un billet de haute tenue (j’espère…) dans le quel il n’est pas spécialement inutile de se pencher sur le budget présenté hier par le Gouvernement à l’Assemblée Nationale.

Heureusement qu’il y a beaucoup de députés qui ont participé à la préparation de la grotesque Convention...

Toutefois, avant de traiter le sujet sérieusement, balayons le reste de l’actualité, avec cette information : « La France compte plus de millionnaires que n'importe quel pays européen, selon l'étude annuelle de la banque helvétique Credit Suisse sur l'état de la richesse dans le monde, publiée mercredi. La France compte 2,6 millions de millionnaires en dollars, contre 1,6 million de millionnaires au Royaume-Uni ou seulement 622.000 en Suisse. » C’est ce que nous apprend cette dépêche AFP.

L’UMP avait pris un certain nombre de mesures fiscales (le bouclier fiscal, maintenant supprimé mais « remplacé » par une baisse de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune) pour éviter l’évasion fiscale. Cette dépêche prouve que ces mesures ne reposent sur rien : les riches sont bien heureux chez nous. Et l’UMP ne comprend rien à la fiscalité.

Surtout que cette information aurait tendance à prouver qu’une réforme fiscale est souhaitable dans notre pays. D’ailleurs, c’est sur des mesures sur lesquelles s’appuie le plus François Hollande quand il présente les premières mesures à prendre après son élection.

« La fortune moyenne détenue par les ménages français est de 90.271 dollars. » Compte tenu du nombre de gugusses qui n’ont rien, ça fait quand même un paquet de types avec un minimum d’oseille dans leurs fouilles. Cela dit, ce chiffre est complètement faussé par rapport au coût de l’immobilier en France.

Il prouve tout simplement qu’il est urgent d’augmenter la fiscalité du patrimoine pour tordre le coup (c’est une expression, hein) à tous ces fumiers (ce n’est pas franchement une expression) qui s’enrichissent soit par la spéculation immobilière soit en louant à des pauvres gens des appartements à des prix indécents.

Mais revenons à la convention… #UMPanique puisque nos brillants fiscalistes de l’UMP se permettent d’analyser les propositions du PS.

Ainsi, des ministres et dirigeants de l’UMP se sont succédé à la tribune pour balancer les coûts du programme du PS. Ils sont arrivés à un chiffre de 255 milliards sur 5 ans en oubliant de dire qu’au cours des cinq ans de Présidence de Nicolas Sarkozy, c’est du double que la dette aura augmenté.

Du coup, nous serions tentés de rire de Benjamen Lancar qui a déclaré, dans cette interview, que François Hollande est l’homme de la dette. Mais ne nous égarons pas.

Si ! Egarons-nous un peu…

Le projet loi de finances pour 2012 est à l’étude à l’Assemblée Nationale (vous pouvez le consulter), ce qui m’a fait rigoler dans le blog, vu que François Baroin a immédiatement sorti que les objectifs de croissance pris en compte n’étaient absolument pas sérieux. Toujours est-il que : « Il permet une nouvelle réduction du déficit de l’État en 2012, de près de 14 Md€ par rapport à 2011, qui sera porté à près de 15 Md€ après mise en œuvre de la réduction supplémentaire des dépenses de 1 Md€ annoncée par le Premier ministre le 24 août 2011. »

Ce n’est pas gagné…

Toujours est-il que je vous invite à consulter dans ce document le tableau intitulé « Évaluation des recettes du budget général pour 2012 » dont je copie une partie ici.


Désignation des recettes
2011
2012
1. Impôt sur le revenu
60
65
3. Impôt sur les sociétés
57
60
6. Taxe sur la valeur ajoutée
175
187
A'. Recettes fiscales nettes
258
273

Les chiffres sont en milliards. L’impôt sur le revenu va ainsi augmenter (en prévision) de 8,26% et la TVA de 6,47%. L’augmentation des recettes de TVA représente les deux tiers des augmentations.

Autant dire que, dans le prochain budget, ce sont essentiellement les consommateurs qui vont payer, c'est-à-dire tout le monde.

Par contre, nos millionnaires, ceux dont on bas le record d’Europe pour le nombre, ne sont pas spécialement concernés…

Je n’invente rien, c’est la proposition de budget sur le site de l’Assemblée Nationale.

Ah ! Je m’étais égaré. La Convention #UMPanique…

Le Monde reprend la liste des erreurs commises par l’UMP pour préparer cette convention.
-         Le projet PS est pris comme un bloc alors que c'est un socle,
-         Des propositions sont additionnées alors qu'elles sont alternatives,
-         L'avis d'Hollande sur l'allocation d'autonomie est ignoré,
-         Les chiffres mystérieux de l'UMP sur les retraites,
-         Le budget de la culture est attaqué alors qu'il s'agit d'une proposition d'Aubry,
-         Des mesures sont débattues alors qu'elles ne font pas partie du projet PS,
-         Nadine Morano se trompe sur l'apprentissage,
-         Marie-Anne Montchamp enjolive le bilan sur le handicap à l'école,
-         Le coût d'une sortie du nucléaire proposé par Eric Besson fait débat.

Jean-François Copé a indiqué par ailleurs que les mesures du PS coûtent « 255 milliards d’euros sur cinq ans, qui seraient financés pour moitié seulement, puisqu’il n’y aurait « que » 126 milliards de hausse d’impôts sur la même période. »

Il aurait pu s’en tenir aux seuls faits :
- le gouvernement propose d'augmenter les impôts de 18 milliards,
- ces augmentations reposent sur la taxation des consommateurs (nous tous),
-  nous battons le record d’Europe du nombre de millionnaires qui bénéficient d’un allègement de l’ISF.

Une réforme de la fiscalité est nécessaire pour la rééquilibrer.

M. Copé, avec des chiffres faux, demande si on pourrait trouver 26 milliards de plus par an.

Avec les vrais chiffres, le gouvernement qu’il soutient augmente les impôts payés majoritairement par les plus pauvres. Il est vrai que le Gouvernement en question a inventé un indicateur pour démontrer qu’il y avait moins de pauvres en France contrairement à ce qu’affirme l’Insee.

15 commentaires:

  1. excellent billet.
    en effet, même en gonflant les chiffres, l'UMP a montré que le projet du PS serait moins couteux que leurs 5 ans de réformes dont la moitié ont été avortées...

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben oui c'est pour ça ! Copé parlait en Francs :))

    Plus sérieusement, je ne boude pas mon plaisir de voir qu'ils courent derrière les socialistes...

    En fait, ils ont la trouille, peur de perdre en 2012, du coup ils sont sur la défensive, ou la contre-offensive comme ils disent, en tout cas ils ont été touchés...

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, je lance l'opération: Offrons une calculette à l'UMP ...
    (trouvez le hastag pour Twitter)
    MERCI

    RépondreSupprimer
  4. Population de la France : 63 millions d'habitants.

    Population de la Suisse : 7,8 millions.

    Si tout le reste du billet est aussi sérieux…

    RépondreSupprimer
  5. Quel beau billet !
    Voilà, la campagne revient, les blogs fleurissent, c'est magnifique, merci l'UMP !
    :-))

    RépondreSupprimer
  6. « Le projet PS est pris comme un bloc alors que c'est un socle »

    Traduction en français de tous les jours : pourquoi vous cassez-vous le fion à démonter le programme du PS puisque vous savez depuis le début que le candidat, quel qu'il soit, va en faire une grosse boulette de papier et l'envoyer d'une pichenette au fond du dossier circulaire ?

    RépondreSupprimer
  7. Didier : vous avez raison de souligner que les Suisses ont un taux de millionnaires extrêmement élevé, pour une nation qui n'a jamais produit dans l'histoire que du chocolat et des montres.
    La France, première destination touristique au monde, exportatrice de produits haut de gamme, en pointe dans un certain nombre (même si c'est de moins en moins le cas) d'industries, possède moins de millionnaires que la Suisse.
    Effectivement, il y a évasion fiscale... Que faut-il faire ? Faire la course avec eux pour savoir qui aura le taux d'imposition le plus faible sur les haut revenus/patrimoines ?

    RépondreSupprimer
  8. Et autre chose : il me semble bien qu'il est assumé dans ledit projet que tout ne pourra pas être fait en 5ans. C'est pas un programme, c'est un projet.

    RépondreSupprimer
  9. Mais qu'est-ce qu'il branle, le taulier à cravate, aujourd'hui ?

    RépondreSupprimer
  10. Didier Goux : on l'aurait aperçu dans la France profonde…
    :-)

    RépondreSupprimer
  11. Et il n'y a eu aucune émeute pour cause de cravate à chier ?

    RépondreSupprimer
  12. L'ump rempli son rôle: creuser les inégalités.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour les gens et merci pour vos commentaires.

    Didier, à propos de votre commentaire de 19h24 : oui.

    RépondreSupprimer
  14. Heu tu as aussi raté ça dans l'article que tu cites :
    Le rapport note cependant que l'Allemagne et le Royaume-Uni comptent plus de millionnaires ayant des avoirs supérieur à 100 millions de dollars (72,3 millions d'euros)
    Et en Suisse il y a 8 millions d'habitants donc 8% de la population contre 4% pour la France. Comme quoi on utilise les chiffres comme on veux.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.