17 mars 2012

Le mic mac de la réserve parlementaire


La situation est très tendue pour les députés UMP qui seraient très nombreux à perdre leur place si François Hollande est élu. Du coup, l’UMP est obligée de dépenser une terrible énergie pour démontrer leur importance et leur capacité à obtenir du concret de l’Etat pour leur circonscription.

Beaucoup d’énergie est dépensée… mais elle sort directement de la poche du contribuable.


Marc Le Fur est vice-président de l’Assemblée Nationale. C’est le seul député de droite dans les Côtes d’Armor. Les trois Sénateurs du département sont à gauche. Il est bien isolé. Sa réélection pourrait bien être difficile, la circonscription était déjà passée à gauche en 1981 dans une situation bien proche !

Marc Le Fur a un blog où il détaille les actions qu’il fait pour le bien de tous. Vendredi dernier, par exemple, il se vantait d’avoir obtenu 56 000 euros (hors réserve parlementaire) pour la nouvelle école de La Hamoye (435 habitants). La veille, il fanfaronnait pour une subvention de 10.000 euros pour  "les haras de Corlay". Je vous laisse faire le total.

Ouest-France avait interrogé tous les élus pour connaître le montant des réserves parlementaires utilisées dans la circonscription. C’est le seul élu à avoir refusé de répondre. Les autres députés et les sénateurs ont dépensé entre 40.000 et 120.000 euros.

Dans un récent billet, un élu des Côtes d’Armor, Loïc Cauret faisait le compte des visites de Ministres ou de personnalités de l’UMP dans la circonscription. Sans compter la prochaine visite de Nadine Morano, on arrive à 7 déplacements en un an. A 50.000 ou 100.000 euros la visite, on arrive probablement à un coût de l’ordre du demi million d’euros !

Marc Le Fur n’est pas le seul !

François Guéant, qui est bien le fils du Ministre de l’Intérieur, est aussi le suppléant du député de la quatrième circonscription du Morbihan… En tant que suppléant, sa dotation a été de 300.000 euros ! A comparer aux 40.000 à 120.000 des titulaires dans le département voisin…

Du coup, Jean-Jacques Urvoas, député PS du Finistère a envoyéune bafouille … au Ministre de l’Intérieur…

Si la moitié des circonscriptions coûte entre 300 et 500 000 euros au contribuable, l’élection législative aura coûté plus de 100 millions d’euros…

Post scriptum : 

Ce billet a été diffusé initialement par Le Lab d'Europe 1 qui a poursuivi l'enquête. Je vous invite à aller la lire. 

Marc Le Fur est le député de la circonscription où habite ma mère, à Loudéac, où je suis né. 

Je remercie Le Lab d'Europe 1. Généralement, ils publient mes billets "tels quels". Cette fois, ils ont fait un vrai travail, preuve, d'ailleurs, que le sujet est sensible.

Je remercie également les copains qui font suivre l'information, comme Yann, ce matin (autant les sujets buzzent assez facilement quand ils concernent l'actualité nationale immédiate, autant c'est assez compliqué pour se faire entendre à un niveau plus local).

7 commentaires:

  1. arnaque avec nos impôts

    et dire que l'UMP veut nous coller 40 milliards d’impôts parlementaires

    RépondreSupprimer
  2. La réserve sert aussi parfois (et fort heureusement) à de nobles causes. Ainsi, alors que j'assistais en octobre à l'inauguration d'un restaurant social dans le 18e arrondissement, en présence de quelques élus locaux, dont Daniel Vaillant et Annick Lepetit, j'appris que le projet avait vu le jour entre autres grâce à la réserve parlementaire de Danièle Hoffman-Rispal, dont la circonscription couvre une partie du 11e et une partie du 20e. Elle ne faisait pas du clientélisme…
    La même DHR qui allait par la suite se faire répondre par le Premier ministre que l'ACSE était financé par la réserve pour partie comme l'indique le JO
    http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-46697QE.htm

    RépondreSupprimer
  3. Ici la lettre reçue de la CADA par Hervé LEBRETON, qui se bat sur ce sujet :

    http://www.observatoirededefensedescontribuables.com/La_reserve_parlementaire.htm

    Bravo pour ton initiative. Convertir cette question, complexe pour le "quidam", là, maintenant, en initiative politique, en recueillant sur le fief, les infos nécessaires ... va falloir que les sections s'y collent.
    Bz

    RépondreSupprimer
  4. Rien à voir avec ton sujet mais de cela tu as l' habitude, un ami a fait un pari, ton chéri ne serait pas second tour, si jamais il avait raison, tu seras obligé de me rembourser une bouteille de champagne.

    Mais à part ça,la Saint-Patrick s'est bien passé?Profites en bien car si vos alliés "vert de gris" , une habitude chez les socialistes; décident de rompre leur alliance quand ils seront maître d'une ville comme dans le 93.

    Pour le champagne, je te dirais la marque plus tard.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Je préside l'association pour une démocratie directe qui a déposé une requête pour excès de pouvoir à l'encontre du ministère de l'intérieur, celui-ci se refusant de communiquer les documents administratifs demandés relatifs à la pratique dite de la réserve parlementaire...
    (http://www.pour-une-democratie-directe.fr/_PDF/2011-07-20-Chef-cabinet-Ministre-Interieur_reponse.pdf)

    Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à consulter le site de l'association. Vous y trouverez par exemple un enregistrement du Président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale qui, ne voulant pas rendre de compte aux citoyens, préfère tout simplement nier l'existence de cette pratique (dont il a pourtant la charge)...
    http://www.pour-une-democratie-directe.fr/_RUB/dossier-23.09.2011-reserve-parlementaire...-chut-6.html

    En fait, contrairement à ce que prévoit la Constitution (art. XIV de la DDHC), personne ne veut rendre publique ces subventions ministérielles. Pour l'instant, seule la presse locale a pu lever en partie le voile...
    http://www.pour-une-democratie-directe.fr/_BLOG/?p=1747

    M. Lebreton Hervé

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.