08 janvier 2013

Mitterrand

Une page se tourne encore. C’est aujourd’hui le 17ème anniversaire de la mort de François Mitterrand. Tous les cadres du PS étaient présents, l’an dernier. Il fallait être là. Cette année, ils sont ministres ou oubliés. Comme Ministre, seule Delphine Batho a pu se déplacer. Le PS était représenté par son Premier Secrétaire, Harlem Désir.

Je n’y ai pas pensé avant de voir une dépêche d’information. C’est étrange, tant cette mort évoque en moi deux souvenirs spéciaux. Je les raconte tous les ans, d’ailleurs, ça fait un de billet à peu de frais. Tous les ans, sauf la première année…

Le dernier, c’était vers le 8 janvier 2006. Mon blog avait un peu plus d’une semaine. J’étais tombé dans ma première polémique de blogueur. J’étais tombé sur un billet titré : « Vénérer Mitterrand, c’est mentir ». J’avais fait un billet pour donner mon avis (je crois me souvenir, j’ai la flemme de chercher).

Le premier, c’était le jour de l’enterrement. Je passais sur l’autoroute, dans les bouchons, à côté de l’aéroport de Villacoublay et j’entendais à la radio le reportage en direct sur le transport du corps (hé oui… les chaînes d’information en continue n’ont pas inventé grand-chose) et au moment où le reporter dit « l’avion s’envole », je vois cet avion à quelques centaines de mètres de moi qui prenait de l’altitude et qui s’éloignait vers l’horizon. C’était un peu comme si une cérémonie spécifique avait été organisée pour moi.

L’autre souvenir de Mitterrand est la soirée du 10 mai 1981. Mais je crois bien que je la raconte le 10 mai chaque année, mon côté gâteux. Aussi bien, cette année, je l’ai racontée le 6 et le 10 mai. Je vais donc m’abstenir.

En fait, je voulais faire un billet à propos de Cahuzac et Mélenchon à la télé hier soir, comme Melclalex mais vu ce qui est tombé sur la tronche du ministre, cette après-midi, je vais m’abstenir. Le « débat inutile » titre mon confrère. Oui, un débat entre deux personnes de gauche à une heure tardive ne sert pas à grand-chose à part à occuper les andouilles – dont moi – dans Twitter.

En 1981, François Mitterrand avait été élu avec 51,76%. En 2012, François Hollande a été élu avec 51,64% des voix.  En 1981, le Parti Communiste avait gouverné avec le Parti Socialiste. Pas en 2012. Ils préfèrent s’engueuler à minuit à la télé.

En 1996, moins d’un an après l’élection de Jacques Chirac, nous détestions celui-ci pour différentes raisons, notamment la reprise des essais nucléaires qui nous paraissait casser l’image de la France dans le monde entier, pire que le cumul des actions de Nicolas Sarkozy.

Avec la mort de Mitterrand, on se trouvait tous comme des orphelins (même si, effectivement, on ne pouvait pas franchement tout vénérer dans son passé, le Rainbow Warrior et tout ça…).

Mais il nous laissait comme des orphelins.

17 ans après, nous avons à nouveau un Président de gauche. Nous sommes plein d’espoir mais plein de doutes, aussi.

A part ça, Mitterrand aurait eu 95 ans s’il était mort aujourd’hui. Ca aurait été mieux et il y aurait eu beaucoup de monde à son enterrement.

Pas une seule Ministre, fort charmante par ailleurs.

6 commentaires:

  1. Moi j'habite à 30 bornes, j'y suis même pas été...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mal. Tu aurais pu ne pas y être allé, par respect pour la langue.

      Supprimer
  2. Pour ma part, je ne crois pas que "ça lui tombe sur la tronche" ! Bien au contraire,ça va l'aider, car ayant déposé une plainte en diffamation, il avait la tâche insurmontable de rapporter une preuve négative !
    Si le Parquet enquête et s'il est de bonne foi,l'enquête va rapporter la preuve qu'il ne pouvait faire tout seul, de son innocence ! Et Paf le chien pour Médiapart dont l'imprudence a été une perle rare sur ce coup là ! Enfin, c'est mon opinion, en l'état.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ton optimisme ! Puisses-tu dire vrai...

      Supprimer
  3. Cahuzac se plaignait ce lundi que la justice ne bouge pas et s'est félicité hier de son saisissement.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.