20 septembre 2013

Non cumul des mandats : la droite se soigne (mais perd en objectivité)

Le résultat du vote est disponible sur le site du Sénat. Ces braves ont voté un texte de loi relativement ridicule : "interdisant le cumul de fonctions exécutives locales avec le mandat de député et limitant à une seule fonction exécutive locale le cumul avec le mandat de sénateur" ! Pour les sénateurs, le cumul, ce n'est que pour eux ! L'UMP est majoritairement pour, le PS contre, l'UDI pour (on les comprend, les pauvres), les autres partis de droite, pour, les autres partis de gauche contre. Cela me va bien (mais les sénateurs socialistes qui ont voté pour devraient aussi répondre devant les instances du parti...)/

Le blogueur de droite, Pierre Parrillo, vient de publier un statut Facebook pour critiquer la gauche qui, selon lui, à voter ce texte, en ajoutant ceci : "C'est très de gauche tout ça...
Faire la morale aux autres mais se refuser à s'appliquer ses bons principes!

Voilà qui va encore une fois dégoutter les français de la politique et alimenter le vote extrême... Merci la gauche!"

Prendre les électeurs (et les lecteurs) pour des cons va sûrement redonner du plaisir aux Français (avec une majuscule) à s'intéresser à la politique.

3 commentaires:

  1. Je vais faire pipi dans la colle : moi, ça ne me gêne pas qu'on soit Député et Maire ... à condition d'être qualifié et de ne pas se prendre pour un seigneur.
    Quant au cumul des indemnités, là, c'est autre chose : Il devrait y avoir un plafond : pas plus de 5000€/mois tous mandats confondus.
    Tu verrais qu'il y aurait déjà beaucoup moins d'amateurs !
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis pas un grand opposant au cumul. Par contre c'est un choix des militants et une promesse de campagne.

      Supprimer
    2. Ça existe depuis longtemps; pas 5 000 €, bien sûr, ce qui serait ridicule, un député touchant 7.064,84 € brut mensuels (et les députés Français sont bien moins payés que les Italiens ou les Britanniques); mais un parlementaire qui a également des mandats locaux ne peut dépasser un plafond de 9.730 euros brut par mois.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.