26 septembre 2013

Vide-poche du jour

Je n'ai pas eu le temps de consulter l'actualité politique, aujourd'hui. Néanmoins, en lisant mes mails et les blogs des copains, ce soir, un certain nombre de réflexions me viennent. 

Twitter et les blogs politiques

Twitter apporte moins de 5% des visites à mon blog. Facebook donne des chiffres supérieurs, ce mois, à cause de "la page du bijoutier". Les autres mois, c'est 1 ou 2%.

Ces trucs ne servent à rien pour les blogs. Pour le reste, je vous laisse juge. 

Mélenchon et Florange

Je ne sais plus quel qualificatif a utilisé Méluche suite au discours de François Hollande. Il a dit ensuite qu'il fallait le sanctionner dans les urnes.  Je ne sais pas s'il fait de la publicité pour le Front National. 

Outre le fait qu'il soit insultant, ce type n'a jamais rien compris à la sociologie électorale. C'est surprenant. 

Mélenchon et Florange (bis)

Il a utilisé ce qualificatif à propos de la promesse d'Hollande de faire un centre de recherche à Florange. Quelqu'un peut-il lui expliquer qu'on ne sauvera pas l'industrie française en voulant concurrencer des ouvriers étrangers payés au lance-pierre. La recherche est notre seule solution pour produire à un prix moindre des matériaux de meilleure qualité.

Ce type est odieux et il est dangereux pour l'industrie française. Sans compter qu'il me parait prendre les ouvriers pour des imbéciles. 

Roms et Duflot

Cécile Duflot est en colère après les propos de Manuel Valls. Elle en appelle au président de la République. Je ne vais pas refaire mon billet d'hier au sujet de l'inconséquence électorale des écolos. 

Je vais lui rappeler qu'elle est la ministre en charge du logement. C'est à elle de répondre à la promesse du candidat Hollande de proposer un hébergement suite aux démantèlement de camps...

Roms et blogs de gauche

Certains de mes confrères blogueurs de gauche accompagnent Mme Duflot dans sa colère contre Manu. Moi-même, je n'aime pas spécialement ses propos. 

Il n'empêche que j'aimerais qu'ils nous expliquent ce qu'on devrait faire pour favoriser leur intégration quand ils occupent illégalement des coins pour y faire leurs "camps" d'une salubrité limitée. 

Surtout six mois avant des élections locales et des électeurs qui ne sont pas contents. Il n'y a qu'à, faut qu'on. 

Baisse du chômage 

Il est assez amusant de lire les blogs de droite ou les propos de ténors de l'UMP tels que Jean-François Copé suite à la publication des chiffres du chômage. C'est de bonne guerre de ne pas y croire et de dénoncer le traitement des chiffres. On l'aurait aussi si le chômage avait baissé quand ils étaient aux manettes...

Il n'empêche que le chômage va baisser vu que nous sommes à un sommet historique et tout ça. Les cycles économiques et tout ça. Ils devraient d'ailleurs regarder les autres indicateurs. 

D'ailleurs, je lisais un texte récemment qui expliquai que François Hollande serait réélu en 2017. Ça fait bien plaisir au blogueur de gouvernement que je suis. L'auteur basait sa démonstration uniquement sur les chiffres et autres indicateurs. La majorité ne changera pas en 2017, selon lui, pour les mêmes raisons qu'elle n'a pas changé en 1995 et en 2007 contrairement à toutes les élections nationales depuis 1978 (1981, 1986, 1988, 1993, 1997, 2002 et 2012). 

Toujours est-il que ceux qui doutent des chiffres du chômage, aujourd'hui, risquent fortement de passer pour des cons quand on ressortira leurs propos dans quelques mois. 

14 commentaires:

  1. "Il n'empêche que le chômage va baisser vu que nous sommes à un sommet historique et tout ça. Les cycles économiques et tout ça. Ils devraient d'ailleurs regarder les autres indicateurs. "

    Donc hollande n'y sera pour rien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et non. Ce n'est pas l'important dans mes propos. Ce qu'il faut retenir c'est "au pire le chômage baissera naturellement".

      Si l'Etat pouvait réduire rapidement le chômage, ça se saurait.

      Il peut faire deux choses :
      1. Des emplois aidés. Ce sont des vrais emplois qui permettent la formation des gens en les réinsérant. Mais ça n'est qu'évidemment une mesure ponctuelle pour une période de crise,

      2. Préparer le terrain pour un meilleur fonctionnement de l'industrie. Tout le contraire de ce qu'a fait la droite en 10 ans. Faire de la recherche à Florange entre dans ce cadre.

      Tout le reste (qu'il soit libéral ou de gauche) est de la connerie (et l'opinion politique génère des préférences). On peut libéraliser le travail, ce qu'à fait la gauche en Allemagne, ça augmente la précarité et les Allemands seront les plus riches du cimetière...

      Supprimer
    2. Ça m'étonne toujours ce genre de remarques. Le politique ne peut agir que sur le long terme par des incitations l'État n'est pas entrepreneur. Un centre de recherche est un levier pour l'avenir. On attends tout de l'État et surtout dans des domaines où il n'est pas décideur sauf à nationaliser

      Supprimer
  2. Ah parce qu'ils ne passent déjà pour des cons?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ! Mais auprès des types de gauche, seulement. Tiens ! Je vais aller troller Corto pour m'occuper.

      Supprimer
    2. Oui. J'eb ai même fait un billet sur macomete.com.

      Supprimer
  3. "Je ne sais plus quel qualificatif a utilisé Méluche"
    ça y est j'ai trouvé : «Une pitrerie», juge Mélenchon

    Et pis j'ai trouvé ça aussi : http://vimeo.com/64979934 par contre ça va énerver le taulier, tant pis! le pauvre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ne m'énerve pas, c'est une connerie que j'arrête de regarder au bout de deux minutes.

      Supprimer
    2. regardeur précoce!

      Supprimer
  4. Le passe temps favoris de la gauche, c'est de taper sur la gauche. C'est MLP qui engrange les bénéfices et depuis tout ce temps que ça dure ils n'ont pas encore compris.
    David

    RépondreSupprimer
  5. Ouais. Tu vas me dire, "mais fais en un billet sur ton blog au lieu de le faire ici, bon dieu ! et t'aurais pas tord (mais j'ai pas le temps et je suis ici).
    Pour ma pomme :
    1) Twitter = Mise en avant de soi-même (dans ce cadre-là, à peu près tout le monde se fout de ce que tu partages (à part les copains))
    2) Mélenchon et Florange = Plutôt d'accord avec toi, je vois pas ce qu'on pourrait foutre d'autre, à part engloutir deux milliards pour finir dans deux ans par se la faire mettre profond par les chinois (et le centre de machin, c'est quelque chose, non ? Donc pas complètement du foutage de gueule)
    3) Valls et Roms : Ça commence à être saoulant d'entendre ça partout. D'une faudrait que Valls arrête un peu ses conneries et comme tu dis, que Duflot fasse son boulot puisqu'elle a le logement en main (enfin presque parce que c'est Hollande qui a les clés de l'appart, non ?) (qu'ils fassent une réunion ministérielle à ce propos, qu'ils arrêtent de tomber dans la démagogie électoraliste (fermeté, étranger, toussa...)et qu'on en finisse... Mais apparemment, Hollande a donné sa bénédiction à Valls pour "karchériser", non ?)
    4) Chômage and Co : C'est plutôt dans le bon sens, non ? Et toussa sans traiter les chômeurs d'assisté et transformer le pays en guerre larvée, Je serais presque tenté de dire Bravo (bon, z'après ils n'y sont peut-être un peu pour rien, aussi, hein ? #Conjoncture)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord. Une réserve : dans Twitter, il y a 99% de gens normaux.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.