01 octobre 2013

Des SMS irradiants

Dans les commentaires de mon billet d'hier, à propos du bug SFR qui a forcé la radiation de dizaine de milliers de chômeurs, Suzanne me demande ce que j'aurais fait si c'était la droite qui avait fait "cette bévue". C'est une excellente question qui mérite plusieurs réponses.

Tout d'abord, en six ans de blogage d'opposition, j'ai appris à être très prudent avec les mauvais chiffres et j'ai appris à faire des analyses un peu plus posées que ce que j'ai cru voir sur deux blogueurs de droite ce matin. Visiblement, ils ne connaissent pas le mot "prudent". Pierre Parrillo, par exemple, accuse le gouvernement d'avoir volontairement triché, en omettant la possibilité d’une panne. Corto, quant à lui, se lance dans une envolée dont il a le secret pour accuser par avance le gouvernement de tricher pour les prochains mois. La lecture du billet est rigolote puisqu’il accuse le gouvernement ou les services d’avoir mis un mois à reconnaître l’erreur. Les chiffres ont été publiés le 25. L’erreur annoncée le 30. Si on compte le week-end, ça fait trois jours…

La vérité, que je ne peux pas affirmer, est probablement celle-là : Michel Sapin a envoyé une avoinée à Pôle Emploi (ce qu’il a annoncé le 30 au matin en des termes prudents) et que notre honorable société nationale a fait les vérifications et a trouvé l’erreur en quelques heures. Le patron de Pôle Emploi reconnaît la responsabilité de ses services.

Amen.

Pour ma part, travaillant dans l’informatique, j’ai tendance à faire preuve de mansuétude quand un bug se produit. Je dois donc reconnaître, à mon grand regret, pour répondre à Suzanne, que je trouve cette anomalie amusante. J’imagine la tronche des mecs qui arrivent à faire une bourde technique qui vient agacer le gouvernement, énervant ainsi une ribambelle de chef qui vont s’agiter dans tous les sens. Je vois très bien la scène. J’en l’ai déjà jouée…

Ayons une pensée pour les employés de Pôle Emploi qui vont reprendre tout ça à la main pour rétablir les indemnisations…

Pôle Emploi a été créé début 2008 suite à la volonté de Nicolas Sarkozy. Ensuite, le nombre d’employés n’a fait que baisser malgré la forte hausse du chômage. Certaines sources indiquent qu’il y avait un conseiller pour 300 chômeurs ce qui est dérisoire (certains étant cependant à plus de 600).

Je suppose qu’avec la RGPP, cette folie de la droite, les informaticiens ont aussi des difficultés pour assurer un suivi opérationnel de la production informatique.

Il est donc assez facile de conclure que la droite est entièrement responsable de ce désastre. Je plaisante, évidemment, mais les blogueurs de droite, fort peu nombreux…, devraient faire preuve d’un peu d’humilité et de prudence. Pour répondre à Suzanne, si ceci était arrivé à la droite, en tant que blogueur de gauche, j’aurais fait un billet dans ce sens : à force de torpiller le service public, on ne peut plus en attendre grand-chose de bon.

Mais la question ne se pose pas. Si j’avais été blogueur de droite, j’aurais fait un billet sur le thème « quand ça ne veut pas, ça ne veut pas… ». J’aurais fait un billet moqueur, pas plus d’une dizaine de lignes, parce que ça ne le vaut pas. D’ailleurs, hier, j’en ai fait dix lignes. J’aurais brodé un peu sur le thème : « Ce pauvre Hollande et ces pauvres Ayrault et Sapin, ils sont tellement dans l’attente de pouvoir démontrer que leurs prévisions étaient bonnes, qu’il y aurait bien une « inversion de la courbe ». 10 lignes.

Ensuite, j’aurais tapé « radiation chômeurs » dans Google. J’aurais vu que les radiations explosent depuis juillet 2011, un mois après la « dématérialisation » (l’informatisation) qui a fait suite à une loi de 2008 qui permet notamment ces radiations… Perplexe, devant la tonne d’information publiée, je me serais rappelé que la polémique dure depuis longtemps. Mes confrères blogueurs de gauche critiquaient déjà les radiations abusives avant la présidentielle de 2012…

La difficulté, quand on est blogueur d’opposition, disais-je en introduction, est de ne pas montrer qu’on espère que le gouvernement va se planter.

Pour l’instant, nous n’avons que le plantage d’un serveur informatique fait dans l’urgence et sans moyen d’exploitation. Espérons que les chômeurs radiés seront indemnisés.

Et que la courbe finisse par baisser. Ce qui est le cas : « Pour la première fois depuis avril 2011, le nombre des demandeurs d’emploi a fortement baissé au mois d’août, confirmant l’amélioration progressive du marché du travail depuis plusieurs mois ».

Mais moins fortement que prévu.

11 commentaires:

  1. Le mois prochain, si le chômage explose je plaiderais l'erreur SMS! Le bug SFR est réutilisable...
    (Bonne trouvaille, je garde)

    RépondreSupprimer
  2. Ma vision, ni de droite, ni de gauche mais par la lorgnette du Figaro http://jacques-ambroise.blogspot.fr/2013/10/comment-piper-linformation.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis abonné à ton blog.

      Supprimer
    2. C'était pour les ignorants qui ne l'étaient pas, mais uniquement au tien

      Supprimer
  3. "Le chômage recule en zone euro"

    http://tinyurl.com/prrrar9

    Et si c'est Le Figaro qui l'écrit ( et Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne, qui le dit), c'est forcément vrai...

    Plus grave, on lit dans l'article "le début de reprise économique (en Europe) commence à avoir un effet sur l'emploi.".

    Bon, si ça se confirme, ça permettra ensuite d'écrire que Hollande n'y est pour rien, il a bénéficié de la bonne conjoncture européenne, c'est tout.

    Blogueur ou journaliste engagés, une activité vraiment fastoche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut prendre du recul et manier la mauvaise foi. Il n'empêche qu'il faut éviter certaines erreurs. Hollande savait que la reprise allait venir à cette époque. De même que les patrons des très grosses banques (j'ai les prévisions internes). Ça tarde un peu.

      L'action de l'Etat ne peut se voire qu'à très long terme. Créer 500000 emplois aidés ne est pas à grand chose et je n'ai pas fait de billet pour plaider pour !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Oui. Voire ce que je dis à Élie : l'important est d'abuser de mauvaise foi. Et que ça se voit. Pierre P et Corto partent dans des délires qui n'ont comme seul intérêt d'exciter leurs lecteurs. Moi je parle de la structure qui merde et, avec une parfaite mauvaise foi que tout le monde voit, je fais croire que c'est de la faute de la droite. Je suis le seul à parler du fond. J'introduis le doute...

      Supprimer
  5. Je répondrais bien comme vous: bah.
    Il n'y a pas beaucoup de blogueurs de droite qui tiennent un blog d'opposition en commentant faits et gestes de notre gouvernement actuel. Et pourtant, s'il y a de quoi se plaindre et s'inquiéter, il y a aussi grandement de quoi se moquer. Comme disait une de mes commentatrices socialistes à propos d'une des nombreuses déclarations loufoques de Najat Valaud Belkacem, "Sérieux, on a voté pour ça ?" Il y a de qoui devenir cynique et oublier où on a rangé sa carte d'électeur.
    J'espère que les blogueurs de gouvernement qui publient et commentent l'agenda de Hollande sont bien payés pour ça, entre deux goûters à l'Elysée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans un blog politique, il devrait y avoir quatre volets :
      -la critique du camp d'en face,
      -la défense de son camp,
      -des billets de fond sur les programmes, les dossiers,
      -les billets moins politiques.

      Les blogueurs politiques de droite passent tous à côté de plein d'aspects et se plantent sur la critique de ceux d'en face. Il y a tous les jours à dire. Là les deux classés chez Wikio abordent le même thème : les chiffres sont bidons alors que c'est anecdotiques.

      Et quand ils font des billets plus fouillés, ils mettent à côté de la plaque. Ils font ce qu'ils veulent mais je me rappelle d'un billet de Corto à propos du genre : il inventait des intentions alors qu'il partait de documents officiels très clair. C'est dommage, ça empêche le débat.

      En plus Corto refuse toute contradiction. Il m'accuse de faire ça. J'ai pourtant le blog de gauche le plus commenté par des gens d'orientation opposée.

      Le fait est qu'ils tournent entre eux. Reprenons cette histoire de SMS : c'est un fêtait qui devrait amuser les blogueurs. Ils nous jouent la théorie du complot alors que c'est Sapin qui a fait le ménage. Aucun intérêt.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.