30 octobre 2013

Gauche de gouvernement vs. droite de gouvernement

Ce qu'il y a de bien avec l'actualité politique, c'est que lorsqu'elle ne déprime pas le blogueur de gouvernement, elle l'amuse (surtout lorsqu'il est débordé de travail). Hier soir, un hebdomadaire de droite sortait un scoop : un cabinet noir aurait été mis en place à l'Élysée pour taper sur Nicolas Sarkozy et empêcher son retour. 

Vous vous rendez compte, ma brave dame, ils auraient consulté les archives ! Les méchants. 

L'information m'a étonné. Pourquoi mettre en place des archives s'il n'y pas le droit de les consulter ? Peut-être existe-t-il des procédures que je ne connais pas, du genre secret défense...

Ce matin, l'information était retournée : c'est l'Élysée qui a fourni les données en réponse à des demandes de la justice. 

Ce qui veut dire que la justice enquête sur les faits commis au palais pendant le quinquennat précédent. 

Ce soir, l'autre information est tombée. Les juges ont trouvé d'autres trucs à se mettre sous la dent dans l'affaire Karachi. 

À part ça...

Le coût des portiques pour l'écotaxe a également fait beaucoup jaser. Les blogueurs de droite ont même tenté de mettre ce coût sur le gouvernement. Ils n'ont peur de rien pour perdre le peu de crédibilité... Toujours est-il qu'une société a bien été montée en Italie pour gérer ces portiques qui permettront de récolter nos taxes à nous. Une nouvelle société ! Et le premier contrat qu'elle signe avec l'Etat pour une mesure qui n'est finalement pas applicable prévoit une indemnité de 800 millions si elle n'est pas appliquée.

Excusez du peu !

Vaut-il mieux être gérés par des gens dont on soupçonne l'incompétence, dont on sait la nullité en communication mais que l'on suppose être honnêtes ou des gens dont on connait l'incompétence et la nullité en communication et qu'on finit par ne plus oser se poser la question de l'honnêteté ?

Surtout avec les ardoises qu'ils ont laissées et les affaires judiciaires. 

Telle est la question que je me pose, ce soir. C'est petit, je sais. 

Merde ! J'ai fait le lit du FN. Il n'a qu'à se coucher. 

10 commentaires:

  1. Pas un mot à rajouter !
    Juste au sujet des portiques éco-taxe : un contrat public peut être résilié sans indemnités, même s'il le prévoyait, si l'intérêt général le commande et notamment si ceux qui l'ont signé, ont entendu favoriser un prestataire.
    Et cette société italienne, c'est qui les actionnaires ?
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais plus. J'ai vu la liste, hier. Essentiellement un Italien et minoritairement des grosses boîtes francaises.

      Supprimer
  2. Cette histoire de société chargée des portiques (vous en aviez entendu parler lors de la mise en place de l'écotaxe par Sarkozy vous ?) ça me rend dingue. Un dédit der 800 millions sans qu'on connaisse même le coût des investissements, pour encaisser une taxe évaluée à 600 millions par an (dont combien pour la dite société ?) ça me laisse pantoise (chais pas si ça se dit).

    En tous cas, si la RGPP de l'autre a abouti à faire remplacer le "coût des services publics" par des cadeaux à des boîtes privées dont on ne sait rien (enfin, moi en tous cas je ne sais rien. j'espère quand même qu'il y a eu un marché passé dans les règles ? Non ?) chais pas trop bien ce qu'on y a gagné.

    Bref, si les journalistes font leur boulot et donnent des infos sur l'origine de cette histoire, je suivrai ça avec attention. Si les journalistes font leur boulot...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère surtout que la justice fera sont boulot.

      Supprimer
    2. Souhaitons qu'un prestataire déçu ou je ne sais pas qui fasse un recours. Sinon, la justice va-t-elle être saisie ?

      Supprimer
    3. Oui ! Souhaitons une plainte.

      Supprimer
    4. Mediapart a fait un article intéressant sur le sujet…
      Mais quelle suite dans les médias ?

      Supprimer
  3. "mais que l'on suppose être honnêtes"

    Vous parlez de Cahuzac là ?

    Sinon, pour le reste pas grand chose à dire. Vous avez plutôt raison. Vivement que Sarkozy termine en prison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cahuzac a été vite immédiatement contrairement à Woerth.

      Supprimer
    2. "Immédiatement".... Mouai.... c'est moyennement clair ça et il semble que de nombreux membres du gouvernement et de députés savaient...

      Pour Werth, rien à dire, ce type est un moins que rien.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.