24 octobre 2013

Les trolls de gauche ne sont plus ce qu'ils étaient

J'ai fait deux billets aujourd'hui, exceptionnellement trollés (mais les trolls ne sont plus ce qu'ils étaient, ils interviennent dans Twitter et Facebook). C'était mieux avant. D'ailleurs, ça m'amuse beaucoup quand je vois des commentateurs de gauche qui sont d'accord avec MON commentateur réac. 

Le premier billet était sur Notre-Dame-des-Landes. Je m'attendais à ce qu'il soit trollé. La routine. Il n'empêche que quand je vois des copains s'étonner publiquement que je soutienne cet aéroport, je rigole. J'ai fait 14 billets en onze mois. 

Le deuxième portait sur la fiscalisation des produits d'épargne. J'ai été montré du doigt sur la place publique par des gens de gauche parce que j'ai osé dire que les revenus de l'épargne devaient être imposés au niveau des revenu du travail, ce qui n'est même pas le cas. 

Et on m'a dit "ah c'est comme ça que Hollande s'attaque à la finance après le Bourget et tout ça". Je n'ai pas vu un type faire une proposition. 

Ce sont les mêmes qui gueulent après les banques qu'il m'arrive de défendre ici qui défendent la liberté de se faire enfiler par leurs propres conseillers financiers. 

La plupart des produits d'épargne comme les assurances vie et les PEL sont utilisés par les banques pour des placements boursiers ou autres. Les PEA encore plus, par nature. Quant aux PEL, l'accession à la propriété contribue largement à la spéculation immobilière. 

Rétablir progressivement une fiscalité normale sur cas machins me parait logique. Et contribuer à lutter contre la finance, "mon ennemi". 

Je suppose que si un gouvernement disait : on va appliquer l'impôt sur le revenu progressif à tous les revenus, ils applaudiraient. Jusqu'au jour où l'imposition sur le revenu s'appliquerait à leurs propres produits défiscalisés ou niches fiscales. J'ai bien peur que ça soit ce qui leur tombe dessus. Après, ils ronchonnent : les classes populaires votent pour le FN et tout ça. Il faudrait que je retrouve une étude sur la sociologie des électeurs des trois grandes formations de gauche. 

Le gauchisme n'est pas toujours facile.

Il n'empêche que le troll le plus rigolo m'est venu dans Twitter à propos de NDDL. Les deux trolls, d'ailleurs. Le premier est une copine de blog depuis plusieurs années. Elle s'étonnait que je défende l'aéroport. J'ai vérifié, j'ai fait 14 billets en 11 mois pour le défendre. 

L'autre est un type qui m'expliquait que de soutenir l'aéronautique faisait très années 80. En gros, il me traitait de ringard. 

Je vais faire un aparté : son raisonnement est idiot. Comme la plupart de ceux utilisés par les opposants. L'industrie aéronautique est forcément l'avenir, sinon les investisseurs n'investiraient pas. Mais quand on est militant dans les réseaux sociaux, on sait mieux que tout le monde, hein !

Toujours est-il qu'ayant constaté avoir un bas de plafond en face de moi, qui voulait me faire passer pour ringard, j'ai répondu : heu... Et militer comme pour le Larzac, ça fait très années 70. 

Cette andouille a tweeté, en gros : hé les gars ! @jegoun considère que manifester c'est ringard !

On peut donc aisément le traiter de gros con, outre le fait qu'il me dénonce sur la place publique et celui que je n'ai pas dit ça : il me traite de ringard, je le traite de ringard. Il tweete : hé les gars, @jegoun nous trouve ringard. 

Un gros con. Toujours d'accord pour dénoncer anonymement. 

Les trolls de gauche ont du progrès à faire pour devenir moins cons que les trolls d'antan...

À part ça, je vais proposer un exercice de mathématiques pour terminer. Sachant que le gouvernement attend 600 millions de recette de cette mesure, combien vont payer en plus les classes moyennes avec revenus du capital, pardon, d'épargne, que les classes moyennes qui n'ont comme revenu que le le fruit de leur travail ?

Airbus vient d'annoncer des études pour un avion qui devrait sortir en 2050 pour une durée de vie de 40 ans. Les investisseurs sont-ils si bêtes ?

6 commentaires:

  1. Comme tu dis, certains ont des savoirs qui ont cinquante ans d'âge croient qu'en se contentant de lire les blogs et de regarder le JT, leurs savoirs sont valablement actualisés au point qu'ils peuvent se permettre d'avoir un avis sur tout.
    Tu as une énergie incroyable de les renvoyer dans leurs 18 m, inlassablement comme tu le fais !
    Bz

    RépondreSupprimer
  2. " L'industrie aéronautique est forcément l'avenir, sinon les investisseurs n'investiraient pas"...

    Aviation Civile magazine n°366_ Avril 2013:
    Tendance. Des baisses significatives du trafic aérien
    dans les aéroports européens. Seul l’aéroport de
    Toulouse affiche une légère évolution positive par
    rapport à février 2012.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui ! Il y a une crise économique. Les gens voyagent moins. Tu as un autre argument à m'opposer ou à opposer au fait que les gens investissent sur le long terme ?

      Supprimer
    2. J'espère fortement que l'aviation va vers une obsolescence à moyen et long terme...

      Supprimer
    3. Hein ? Pourquoi espérer cela ? C'est grotesque.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.