23 octobre 2013

Municipales à Marseille et les alliances

Le Figaro vient de publier un sondage à propos des municipales à Marseille. Je me fous un peu du résultat (j'aurais préféré voir le candidat PS gagner au premier tour) d'autant que je ne connais pas bien le mode de scrutin à Marseille avec les secteurs, les arrondissements,... 

D'ailleurs, nous devions dénoncer ce sondage. Je ne crois pas que le maire soit élu par un scrutin direct...

Toujours est-il que nous devons étudier le résultat. "la liste UMP/UDI menée par Jean-Claude Gaudin recueillerait au premier tour 34 % des intentions de vote, selon CSA pour BFMTV, Le Figaro et Orange. La liste conduite par Patrick Mennucci arrive en seconde position avec 25 %. C'est le Front national et avec à sa tête Stéphane Ravier qui occupe la troisième position avec 22 %. Le Front de gauche recueille 8 % des voix, Europe Ecologie Les Verts 7 %, tandis que la liste MoDem si elle était dirigée par Jean-Luc Bennahmias obtiendrait 3 %."

Je ne fais pas un appel au vote utile mais aux liste utiles. 

"Au second tour, les jeux ne sont pas faits avec une égalité parfaite entre Jean-Claude Gaudin et Patrick Mennucci qui recueillent tous les deux 41 % des intentions de vote tandis que le Front national baisse entre les deux tours à 18 %."

En résumé :
  • nous avons un fort risque d'avoir le FN devant le PS au premier tour. Ca serait la honte et tout ça et ça augurerait mal du second tour...
  • il y a un "vote utile" de la part des électeurs du FN (qui votent pour l'UMP au second tour) ou alors le vote du premier tour n'est qu'un vote de protestation.
  • la meilleure chance de Mennucci et de la gauche locale est bien que le FN fasse un joli score, la gauche ne totalisant qu'environ 40% des voix.
C'est mal de le dire, j'ai honte.

10 commentaires:

  1. A 6 mois de l'élection ça n'a que peu d'importance d'autant que la liste PS n'est pas constituée, le programme pas décidé et je suppose que dans las autres partis c'est la même chose, donc un tel sondage ne sert à rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dit que je me foutais du résultat et que je ne connais pas le mode de scrutin. Donc ma conclusion reste vraie.

      Supprimer
    2. au delà de ça je sens bien une triangulaire au second tour : FN-PS-UMP

      Supprimer
    3. Ben oui. C'est ce que je présente dans le dernier alinéa de ma conclusion. C'est la seule chance du PS pour gagner ces municipales qui sont annoncées comme un fiasco.

      Supprimer
  2. C'est bien de s'habituer tout de suite à avoir honte....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis habitué avec tous les connais qui commentent mon blog !

      Supprimer
  3. A Marseille, l'élection est faite comme à Paris et Lyon (loi PLM).
    Nous avons 16 arrondissements regroupés en 8 secteurs. Chaque secteur élit son conseil municipal, chaque liste envoyant un nombre défini de conseillers au Conseil Municipal Central.
    Tu as bien raison, c'est une élection de toute façon indirecte, chaque Conseil Municipal des 36 000 communes élisant son maire.
    Quand au vote, commençons par aborder la campagne et ce qui va se dire, avec quelle liste.
    Ce sondage est bien sûr un torchon mais en papier glacé (celui qu'on ne peut pas utiliser pour usage personnel).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ! Je n'avais jamais fait le rapprochent entre le 13 de ton pseudo et ton origine géographique.

      Je croyais que c'était ton année de naissance (smiley, hein !)

      Supprimer
    2. Tu n'as pas complètement tort. Je suis de cette année.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.