12 octobre 2013

Que ne pas faire contre le FN ?

Les discussions n'en finissent plus au sujet de ce que l'on doit faire pour empêcher la montée du Front National. Moi, je vais vous le dire : il faut sortir de la crise et arrêter toutes les conneries de gauche qui exaspèrent les gens. Maintenant qu'on sait ce qu'il faut faire, ne me remerciez pas, nous allons voir ce qu'il ne faut pas faire si on veut vraiment que la montée du Front National cesse. Car Marine Le Pen hisse ! Il fallait que je la sorte, je suppose qu'elle subit ce genre de plaisanterie depuis qu'elle est à l'école. Désolé.

Ne pas le considérer comme un parti comme les autres.

Marine Le Pen a fait un formidable boulot pour dédiaboliser son parti. Elle a réussi. On a perdu. Il faut arrêter de se voiler la face. En juin 1984, le FN frôlait les 10% à une élection à caractère national. Il a gagné 10% de 81 à 84 et 10 autres % dans les trente années suivantes. C'est ainsi.

Laissons leur des victoires, des alliances avec l'UMP,... Ils deviendront un parti comme les autres et partagera la merde plutôt que de surfer dessus.

Regardez la photo du candidat du FN à Brignolles. Comme à Villeneuve-sur-Lot avec 20 ans de plus... Propre sur lui, l'air sérieux,... Bien loin de ce que l'on voyait il y a encore 10 ans.

Jouer avec les mots.

On a le droit de penser que le FN est d'extrême droite et est un ramassis de fascistes mais ça n'apporte plus grand chose de le dire. L'électeur s'en fout. Ca ne sert pas à grand chose de heurter l'électeur. Laissons Jean-François Copé dénoncer les extrêmes. Nous, on sait que les deux extrêmes ne se valent pas, qu'une est fréquentable et pas l'autre.

Par contre, je me refuse à penser qu'un électeur sur cinq est d'extrême droite et donc infréquentable. Et je ne crois pas que lui dire qu'il est infréquentable soit une bonne chose.

Continuer avec des amalgames.

Un type qui n'aime pas l'Islam n'est pas un raciste. Par définition. Arrêtons de manier ce mot à toutes les sauces. Je n'aime pas les religions donc je n'aime pas l'islam. Ca ne fait pas de moi un islamophobe et encore moins un raciste.

C'est pareil pour l'homophobie. Un type qui est contre le mariage pour tous n'est pas un homophobe.

Parce qu'à force de manier ces mots à toutes les sauces, on finit par les rendre acceptables ; par déculpabiliser l'électeur ! « Ah ben si vous avez décidé que j'étais raciste, hein ! On va dire oui pour vous faire plaisir... »

Laisser Jean-François Copé parler à la télé sans se foutre de sa gueule.

J'ai du mal à comprendre comment Jean-François Copé ait pu rater à ce point sa prestation, jeudi ! Et encore, je ne l'ai pas vue. D'ailleurs les chiffres d'audience sont mauvais. Toujours est-il que les articles de presse qui relatent cette émission sont mauvais. Il s'est planté sur à peu près tout, notamment cette histoire de fonctionnaires.

A propos du Front National, il s'est planté sur deux points. Il a dit que le Front National montait grâce à François Hollande ou par la volonté de ce dernier. C'est une connerie. Comment pépère pourrait-il faire monter le Front National ? Les électeurs ne sont pas tarés. Ils savent très bien que c'est la décomposition de l'UMP et les conneries de Nicolas Sarkozy et de Jeff qui sont à l'origine de tout. 

Surtout, pour en revenir à notre sujet, il a dit qu'il n'appellerait pas à voter PS en cas de duel FN – PS à un second tour. Electoralement, c'est une connerie : il devrait se montrer responsable et appeler à voter pour le PS. Il a simplement indiqué aux électeurs du Front National qu'ils avaient bien raison.

Débattre avec le Front National.

Je ne sais pas pourquoi les gens pour le Front National. On sait tous que le programme économique de ce parti aboutirait à la ruine mais je ne crois pas que les électeurs votent pour le Front National pour un programme notamment pour des municipales...

Débattre serait contre-productif puisque nous obligerait à détailler le programme du Front National sans même qu'il ait à intervenir.

Croire savoir les motivations des électeurs.

On les connaît bien évidemment dans les grandes lignes : la crise, l'échec des autres partis patati patata... Mais on oublie que les raisons pourraient bien plus profondes, comme un sentiment d'abandon par la République ou par l'Europe.

Et on oublie qu'on oublie des raisons.

Chaque blogueur, par exemple, aura ses marottes. Mon dernier billet un peu poussé porte sur les fonds de commerce. Je finis par donner mon avis sur ce qu'on devrait faire pour réorienter l'économie du commerce de proximité dans un sens « qui aille mieux ». Il n'empêche que je ne sais pas ce que pourrait en penser un électeur du Front National. Alors je ne m'en occupe pas. Sans doute que la moitié d'entre eux serait d'accord avec mes propositions mais pas l'autre.

La seule chose qui m'importe est de savoir si mes propositions fonctionneraient... C'est le seul but qu'on doit avoir. La lutte contre le FN n'est pas une fin en soi. Celle contre l'extrême droite, si.

35 commentaires:

  1. Sans doute une grande erreur, commise depuis longtemps, consiste-t-elle à répéter à l'envi que "les slogans du FN sont simplistes"...comme si, par nature, tout slogan n'était pas simpliste. "Sortir de l' UE et de l'euro" est simpliste, certes; mais "sauvegarder l' Etat-Providence" (PS) "préserver l'environnement" (EELV) , "favoriser les entreprises" (UMP) "rester humanistes" (Borloo/Bayrou) le sont tout autant: une fois qu'on a dit ça, comment on fait?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Ne pas critiquer les slogans des autres...

      Supprimer
  2. J'approuve ce billet. Le mien ira dans le même sens je crois. Mais bon, il est encore en écriture...

    RépondreSupprimer
  3. "Nous, on sait que les deux extrêmes ne se valent pas, qu'une est fréquentable et pas l'autre."

    Il fallait l'oser celle-là ! Ca mérite au moins un petit développement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Ça ne mérite pas de développement. Vous n'allez pas me recommencer ce coup à chaque fois !

      Supprimer
  4. On sait très bien qu'ils ne votent pas pour un programme, en ceci ils sont comme tous les autres. C'est encore moins évident quand il n' y en a pas et c'est le cas. Une partie des gens croit que qu'il faut "essayer" le fn pour voir s'il est vraiment différent et s'il apporterait soi-disant des solutions à leur soucis. Le problème est qu'un politicien qui a fait son trou est difficile à déloger et que les soucis se résument parfois à l’impossibilité de partir plus d'une semaine au ski l'hiver et de changer de bagnole et de I-merde tous les trois mois. Les gens sont gavés.

    RépondreSupprimer
  5. Jégoun, comment peux tu décemment dire que l'un des extrêmes est fréquentable et pas l'autre ? Depuis quand le pcf est-il devenu fréquentable ? Depuis quand melanchon est-il devenu fréquentable ? Pour mémoire les communistes, l'idéologie communiste est responsable de millions de morts en Europe. Pour mémoire encore, melanchon appelle ouvertement à la révolution, un peu comme dans les pays arabes, avec désordre, désorganisation, meurtries vengeances viols et tout l'attirail. Oui l'extrême droite est infrequentable, mais l'extrême gauche est encore plus dégueulasse. Par ailleurs, dire que le FN est un parti fasciste composé de fascistes est une stupidité. Le fascisme est une idéologie de gauche, rappelez vous vos cours d'histoire, le parti national-socialiste bla bla bla... C'était un parti de gauche et un parti fasciste, mort, comme son idéologie en 45.
    Quil y ait des nationalistes, c'est une chose, mais le fascisme tel que l'Histoire l'a décrit, est mort. Peut être que si les gens employaient les bons mots plutôt que des âneries, et dire que le FN est un parti nationaliste conservateur (voir ultra) qui présente des services d'ordre composés d'imbéciles qui n'ont pas de cerveau, peut être que l'on jugulerait sa montée.
    Peut être aussi que les gens en ont marre de voir les élus des partis s'en mettre plein les fouilles, avoir des avantages conservés voir augmentés, (cf gauino qui dit que les députés ne sont pas assez payés.... Un reve), peut être que si l'Etat (gauche comme droite c'est la même vermine) réduisait vraiment et sérieusement son train de vie comme ça a été fait au Canada il y a 10 ans, l'immigration serait mieux perçue par les français, et le FN serait jugulé. Peut être que si l'Etat (la encore gauche comme droite) lâchait du lest sur les entreprises et le coût du travail, peut être que la France serait de nouveau compétitive, comme l'est l'Allemagne qui, ô surprise, a fait de vraies réformes d'envergure sur le secteur du travail et est maintenant si adulée par les partisans pro-europeens.
    Voila des solutions à cette putain de crise. Mais pour ça faut avoir des balls que n'a clairement pas François Hollande ni n'a eu sa majesté nabot 1er avant lui. (je parle pas des mandats précédents, ça serait indescent). Pour ça, faut dynamiter le mammouth de la fonction publique, en finir avec cette technocratie issue des grandes écoles et qui nous pondent à chaque génération les mêmes âneries pour relancer l'emploi et compagnie depuis 30 ans, qui bien sûr, ne marchent pas.
    Voila de vraies solutions pour sortir le pays de la merde dans laquelle il est et ainsi juguler le FN, qui n'oublions pas quand même, a été poussé par tonton dans les années 80.

    Sur ce, au plaisir de lire les commentaires opposés au mien qui ne manqueront pas.

    Amicalement.

    Stéphane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah un imbécile qui a les solutions...

      Supprimer
    2. "Le fascisme est une idéologie de gauche, rappelez vous vos cours d'histoire, le parti national-socialiste bla bla bla... "
      ET le communisme stalinien est une idéologie meurtrière chrétienne : rappelez vous, Staline, élève curé blablabla...
      Mamaaaaannnnnn... J'ai tout compris à l'Histoire !!! Hitler gauchiste et Staline intégriste chrétien !
      Et, réintroduisons l'esclavagisme : là, il n'y a AUCUNE charge, d'où une superbe compétitivité ! Pour les ignares, à lire (ou relire) "Astérix et le domaine des Dieux" ! Avec une merveilleuse réflexion de l'un des ancien gardien d'esclave ! De mémoire : "c'est merveilleux comme les gens travaillent plus et mieux lorsqu'on ne leur donne plus de coups de fouets et qu'en plus on les rémunère..."...

      Supprimer
  6. Vous oubliez juste de dire que le fn semble, pour la plupart des français la seule alternative non essayée à la déchéance qui touche notre beau modèle social. Aujourd'hui on se voile la face en prétextant que tout est de la faute de la crise. Les pseudos discours humanitaires sont faciles quand l'on n'est pas confronté à la vie dans les quartiers populaires. J'ai la prétention de dire que les français veulent d'abord vivre dans un pays qui n'oublie pas ses racines, ou règne la sécurité et où l'on ne dilapide pas nos impôts pour des parasites sous prétexte que l'on est une terre d'accueil. Il faut juste un peu de bon sens et tout ira mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'objet est de dire ce qu'il ne fait pas faire. Pas ce qu'il fait faire. Tout le monde à son avis sur la question.

      Supprimer
  7. Et, une fois de plus, il y a un énorme "impensé", à la fois dans le billet et ses premiers commentaires : l'immigration massive. Que le programme économique du FN ne soit pas viable, c'est possible ; mais les gens s'en foutent bien. Du reste, comme le fait remarquer je ne sais plus qui, ci-dessus, personne ne s'occupe vraiment des programmes : Hollande a été élu par rejet de Sarkozy et rien d'autre.

    La crise économique elle-même n'est pas un ressort suffisant pour comprendre la montée du FN, ni l'échec des autres partis. en fait, ce qui compte, c'est ce qui se cache pudiquement (hypocritement, diront certains…) derrière votre "patati patata"…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si l'immigration massive est un des ressort du vote FN mais l'évolution de la société qui va avec. En résumé l'islam. Et je ne n'ai pas oublié dans le billet. J'ai dit qu'on devait pouvoir en parler sérieusement sans passer pour des racistes.

      S'il y a un truc que j'ai oublié, c'est qu'il fallait que les types de la vraie gauche disent que Valls est à droite. En l'occurrence ça enlevé de l'espace à ce que devrait être l'UMP et ça précipite les gens à la droite de la droite.

      Supprimer
    2. Ah nan, Valls à l'essstrème-droite, et le reste du ps à droite, ce sera sûrement plus judicieux. La droite, c'est devenu l'envahissement par les financiers apatrides, çà, c'est le vrai argument. Que des gens soient musulmans, c'est leur affaire, pas la mienne. Que des musulmans intégristes appelés scheikhs financent des tas de trucs comme des équipes de foot, là, c'est de l'envahissement, et je crie "ARRIÈRE !"

      Il ne faut pas se tromper d'adversaires. Le mien, le principal, c'est le pognon par trains entiers qui nous bouffe. Et ceux qui conduisent le train. Ou qui le laissent entrer, comme un certain gouvernement français. Après, l'étiquette de celui-ci importe peu, UMP, FN PS, s'il a fait ce que je décris plus haut. Ou s'il compte bien le faire, si c'est son tour.

      Il faut radicalement changer la donne. Et commencer avec les municipales, ce sera une première petite marche.

      Supprimer
    3. Bab, c'est précisément en tenant ce genre de propos que tu pousses les gens dans les bras du Front National parce que tu banalises l'extrême droite... En l'occurrence, on se fout de qui finance le PSG. Ton propos est limite raciste (aux nuances près que je mets dans le billet) : ce n'est pas notre problème de savoir ce que font les gens qui investissent chez nous. Ce qui compte, c'est ce qu'ils font chez nous.

      Pour les municipales, la gauche va prendre un bouillon (l'UMP aussi, d'ailleurs). Alors ton changement, hein...

      Supprimer
    4. C'est vrai, je suis raciste envers les financiers apatrides...... désolé, c'est comme çà.

      Supprimer
    5. Mais non. Que tu n'aimes pas les riches financiers étrangers mais ils seraient athées et américains que ça ne changerait rien. Tu n'as pas besoin de préciser qu'ils sont musulmans.

      Supprimer
    6. C'est vrai, ce mot était absolument de trop. Un truc : pour moi les financiers "français" comme Mulliez, Arnaud ou les autres font partie des apatrides à virer. A propos des scheiks, c'est la façon dont ils traitent les gens dans leur pays qui m'énerve, même si les membre "du Siècle" ne valent pas plus cher.

      Et c'est vrai aussi, pour moi le FN n'est qu'une composante de ces gens à rejeter, ni plus, ni moins. Des accapareurs, qui cachent bien leur jeu. Et tout çà pour avoir le POUVOIR dans des villes, où généralement leurs résultats sont désastreux. Y compris en violences. Mais les violences, avec NDDL, ici on connaît, et ce n'était pas le FN. Tu vois comme ce n'est pas si facile, sauf qu'encore ils s'agit de très gros sous. Et aussi, il faut bien de dire, d'égos qui veulent s'exprimer un peu trop fort.

      Après cela, on dira que les municipales ne sont pas importantes : en tout cas, cette fois-ci elles démontrent clairement que l'enjeu n'est pas mince.

      Et désolé encore d'avoir sorti hors de propos ce terme de musulman qui n'avait rien à faire ici.

      Supprimer
    7. Ah Ben tu veux virer tout le monde...

      Supprimer
    8. Oh non, seulement les financiers qui brouillent toutes les cartes à leur "profit" : pourtant ils ne l'emporteront pas dans la tombe.

      Incidemment, les dirigeants politiques, y compris du FN, sont en "affaires" avec ces gens-là.

      Supprimer
  8. La gauche et le PS vis à vis du FN se bat avec un logiciel du siècle dernier de plus ils sont sourds aux aspirations des français concernant certains sujets, je l'ai écrit souvent et ce depuis des années et ça continue, on voit bien que ça donne rien ..

    Et le MRAP qui fait un procès à Valls et qui le met au même niveau que l'extrême droite
    c' est vraiment n'importe quoi .

    David75

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrête d'employer ce mot "logiciel" à toutes les sauces, ça m'énerve !

      Le MRAP et ces machins sont souvent la cause directe de l'exaspération éprouvée par beaucoup... Notamment depuis le début des années 1980, c'est à dire de l'arrivée de la gauche au pouvoir. Je n'ai pas l'impression (mais j'étais trop jeune) qu'il avait la même image auparavant.

      Supprimer
  9. A mon avis, une des premières raisons qui pousse à voter FN, c'est la délinquance bien trop visible et la manière dont la Justice répond à ce problème.
    Une victime de cambriolage ou de violence à qui on dit que son agresseur est déjà sous le coup de 15 contraintes pénales, qu'il est en liberté, a du mal à le supporter.
    Forcément, la victime et les proches essayent de comprendre pourquoi ils en sont arrivés là, et que répond le pouvoir à leur souffrance, à leur traumatisme.

    La France est bien plus violente aujourd'hui qu'il y a 35, 50 ans. Plus on le cache, plus les gens le vivent au quotidien, plus ils votent doigt d'honneur.

    Vous savez que si la Justice foutait en tôle les gens violents dès la 1ère récidive, il n'y aurait pas ce bordel avec le fn. Si la Justice était plus efficace, les gens ne s'intéresseraient même pas à al politique.

    RépondreSupprimer
  10. "Je ne sais pas pourquoi les gens pour le Front National"
    il doit manquer un truc, non ? votent ?

    RépondreSupprimer
  11. tu as raison, ne pas se situer en fonction du fn

    RépondreSupprimer
  12. Tu as raison avec les candidats du FN, quand les skinheads se laissent pousser les cheveux, ils font banals.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.