02 octobre 2013

Va-t-on faire ceinture sur la remontée de bretelles ?

La presse nous annonce que François Hollande devrait profiter du Conseil des ministres pour remonter les bretelles de ses ministres et faire preuve d'autorité. Comme si la presse avait la moindre idée de ce qu'allait dire le président. Qu'importe, il faut bien meubler. L'actualité politique est assez vide aujourd'hui.

Il me semble que Jean-Marc Ayrault a recadré Manuel Valls, hier, à l'assemblée en réponse à une question d'un député UMP. Ils sont bien bêtes, à l'UMP, d'offrir une porte de sortie à la majorité.

Pour ma part, je n'ai pas aimé les propos de Manuel Valls mais il faut bien admettre que plus il se droitise plus l'UMP fait n'importe quoi. C'est un bonheur pour un blogueur de gauche de rechercher "Estrosi" dans Google News quand il n'a pas d'idée de billet.

Quant à Cécile Duflot, c'est en tant que responsable de parti politique qu'elle a dit des conneries à une période où son parti politique est au plus mal. Tiens ! Vous avez vu ? Eva Joly a encore dit des bêtises. Il faudrait qu'elle se rende compte que l'écologie ne peut pas être une orientation politique à elle toute seule.

Le président de la République a-t-il pour vocation de remonter en public les oreilles d'un chef de parti ? Non. À la limite, le premier ministre, en tant que chef de la majorité, pourrait le faire. Pour ma part, je considère que c'est au PS, collectivement, d'envoyer bouler les Verts.

La pauvre Cécile Duflot. La moitié des cadres de son parti lui tombent dessus. Je n'ai pas l'habitude de la défendre mais ils ne se rendent pas compte qu'elle a réussi à faire exister politiquement son parti. 2 députés et un groupe parlementaire, ce n'est pas rien. Eva Joly devrait se rappeler de son score à la présidentielle avant de donner son avis. Elle a rendu son parti ridicule.

Je ne sais pas ce que va faire François Hollande. Si j’avais un blog de droite, je préparerais deux billets. Le premier sur le thème : « C’est tellement le bordel dans ce gouvernement que le président est obligé d’intervenir alors qu’il avait dit qu’il n’interviendrait pas. » Le deuxième sur le thème : « C’est vraiment le bordel dans ce gouvernement et le président n’est pas capable de faire preuve d’autorité. » Comme ça, quels que soient les propos du président, je serais prêt à dégainer…

C’est donc vous dire que le sujet n’a strictement aucun intérêt. Laissons Cécile Duflot faire ce qu’elle a envie, surtout qu’elle a peut-être dit ses bêtises avec l’accord de Hollande pour calmer un peu ses partisans… Va savoir…

12 commentaires:

  1. On vous l'avait bien dit que ce serait le b...del si on laissait les femmes se mêler de politique.

    RépondreSupprimer
  2. " Laissons Cécile Duflot faire ce qu’elle a envie..." Il y a sans doute une place pour vous dans son équipe !

    RépondreSupprimer
  3. C'est pas plutôt "2 ministres et un groupe parlementaire"?

    RépondreSupprimer
  4. Surtout que je n'ai pas l'impression que c'est plus le bordel sous Hollande que sous Sarkozy. Il faut dire qu'il y a les scandales en moins aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'était plus le bordel. Et encore, il fait se rappeler Chirac. La vieille amitié Sarkozy Villepin.

      Supprimer
    2. Tout à fait, donc on relativise, surtout les gens à droite, parce que la bisbille Valls-Duflot c'est de la roupie de sansonnet à coté de ce qui s'est passé sous Sarkozy.

      Supprimer
    3. Oui. Et en plus les électeurs s'en foutent.

      Supprimer
    4. Oh, mais c'est qu'il est encore jeune, ce gouvernement ! Pour les scandales, attendons encore un peu, ils viendront… comme sous Mitterrand.

      D'un autre côté, comme, pour vous, les scandales sont devenus broutilles, on comprend que vous ne parveniez déjà plus à voir ceux qui se sont déjà produits.

      Supprimer
    5. Quels scandales ? Il y a eu l'affaire Cahuzac. Il a été viré. Pour le reste, il y a eu des couacs, des conneries,... mais citez moi d'autres scandales...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.