08 novembre 2013

La France conne et raciste

"Et, tout comme vous, ça fait un bon moment que je me demande ce que fiche la SPA depuis tout ce temps.
Cette charmante petite guenon ne méritait quand même pas d'être insultée à ce point et comparée à pareille horreur terrorisante."

Je n'avais pas fait de billet aujourd'hui, moi ! Depuis la rentrée, je sombre dans le travail, heureusement passionnant. 

Ce texte est extrait d'un commentaire laissé suite au dernier billet de Corto que je vous invite à lire de même que les commentaires (je ne suis pas encore arrivé au bout). 

On pourrait évidemment faire une réponse point par point. L'ami Corto reproche à Christiane Taubira de ne pas avoir écouté la minorité mais seulement la majorité dans cette histoire de mariage pour tous. 

Lisez ! Le billet, les commentaires,... Vous aurez une belle idée de la France raciste et bête d'aujourd'hui. 

Nous sommes en 2013. 

http://corto74.blogspot.fr/2013/11/pourquoi-je-deteste-christiane-taubira.html

73 commentaires:

  1. Ils sont tous parfait dans les commentaires! Limite ils ont tous un ami noir même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi ! Mais je ne j'ai pas vu ce soir il était trop saoul hier. Par contre, je n'ai pas vu mon ami juif, mon ami pédé, mon ami écolo et mon ami arabe ce soir. Qu'est-ce qu'elles foutent, ce soir, les minorités ?

      Supprimer
    2. On ne peut pas compter sur eux, tss tss.

      Supprimer
    3. Heureusement que je peux compter sur le Chinois. Il fait le service.

      Supprimer
    4. " je n'ai pas vu mon ami juif, mon ami pédé, mon ami écolo et mon ami arabe ce soir."

      et t'as même pas un pote FN !

      Supprimer
  2. J'ai pensé à la même chose, hier, ce matin encore, une réponse point par point. Finalement, j'ai édité un billet musique, pour oublier le racisme de Corto et associés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi oublier ? L'important est de ne pas argumenter. De faire un constat brut. Ces cons sont racistes. Il n'y a pas à polémiquer. C'est tout. Il faut arrêter les envolées lyriques.

      Supprimer
  3. Rendre la lecture et l'analyse de l'étranger de A Camus obligatoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rendre une lecture obligatoire. Ça frise le fascisme.

      Supprimer
  4. Si la gauche se contentait de "friser" le fascisme, ça se saurait.

    sur cette histoire de guenon et de banane, je citerai un mien commentaire sur FB: "Mme Taubira n'est pas une guenon mais ministre de la justice et il n'y a aucune raison pour qu'on lui fasse le moindre cadeau".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le type qui se cite lui-même.

      N'en fautes pas de cadeau. Encouragez cette France conne et raciste. Après on pourra discuter.

      Supprimer
    2. Jacque comme ses collègues de droite a l'air très attaché à la justice, il en veut à Taubira pour son "laxisme", c'est vrai que la droite est exemplaire, on ne compte plus les affaires à venir.

      Supprimer
    3. Le pauvre !

      Ce que je note, c'est une réaction épidermique. Freud a encore du boulot.

      Supprimer
  5. Quelle phrase ou raisonnement de Corto est raciste ?

    Umadrab

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Umadrab, allons...
      Si ce billet là ne suffit pas à vous convaincre, lisez plutôt ces petits billets croquignolets où il décrit ses voyages en RER, sur l'air du, avant, à Mantes-la_jolie, on pouvait tranquillement se balader entre blancs entre les barres HLM... On se sent plus chez nous ma pauvre dame...

      Supprimer
    2. Ca fait longtemps que t'es passé au Val Fourré ?
      Gérald78200

      Supprimer
  6. Madame Taubira est une ministre très respectable : dommage qu'à côté il y ait tant de sinistres !

    RépondreSupprimer
  7. Effectivement, tout le billet de Corto est raciste, et de plus, totalement indigent.
    Il dit que ça n'est pas du racisme de présenter une banane à Mme Taubira ou de la comparer à une guenon mais que c'est simplement que certains noirs attirent la détestation. Plaidoirie débile du type qui n'assume pas son racisme ...
    Alors, les commentaires sont à l'avenant.

    RépondreSupprimer
  8. Que d'imbéciles..
    Je me demande toujours d'où vient la faille : est-ce inné, l'éducation familiale, scolaire ?

    RépondreSupprimer
  9. Argh, je l'ai déjà dit, à mon sens, le blog de Corto, c'est sans doute, dans la blogosphère, ce qui se fait de plus idiot, de plus hypocrite. Et cette obséquiosité qui est la sienne, sur d'autres blogs, pour s'attirer la sympathie des tenanciers... Voilà un homme qui a besoin de reconnaissance, ça se voit tout de suite. Quand il écrit, on sent tout de suite le type qui se laisse aller à la paresse intellectuelle. Qui pense avec son estomac et s'en félicite. Ce blog, c'est le café du commerce - je connais ton amour des bistrots, je m'en excuse d'avance - c'est RMC couché sur pixel. C'est le gars manifestement limité qui se paie le luxe de dire qu'untel est un abruti, tel autre un semi-débile, etc... Bref... En le citant, je trouve que tu lui fais presque une fleur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui m'étonne, c'est qu'il arrive de faire de pire en pire...

      Supprimer
  10. Merci, avec tes conneries, je viens d'aller lire les commentaires ; on perd pas son temps comme on dit... C'est effarant tant de sottise en aussi peu de mots. J'adore les échanges sur le racisme anti-blanc, sur les Antiles, y en a un qui dit : elle déteste les français de souche, l'Amour de la Patrie, le catholicisme... Comme si l'Amour de la Patrie n'était pas antinomique avec le catholicisme... Moi, j'en ai marre de l'idiotie générale. Surtout, je n'en peux plus de lire tous ces gens qui se réclament du catholicisme sans y comprendre que dalle. Ces gens sont comme des petites tumeurs malignes qui font que notre pays n'avance jamais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ! Ce sont des imbéciles marginaux.

      Supprimer
    2. Bah encore heureux, dis-donc... Mais c'est qu'ils font du bruit... Quand je vois ces débiles de Civitas défiler en pleine rue, je peux pas te dire ce que ça me fait...

      Supprimer
    3. J'ai vu hier soir dans l'émission de Taddei un passage d'une manifestation des anti "Mariage pour tous" où un curé en soutane scandait imperturbablement : "Y a bon Banania, y a pas bon Taubira !", dans l'enthousiasme général des papas et des mamans (ainsi que des gamins ravis) qui l'entouraient...

      Supprimer
    4. Emmanuel F. : il est important de rappeler que ce "curé en soutane" n'est pas prêtre. Il n'a aucune légitimité et occupe illégalement une Eglise catholique. Il n'est pas curé mais simple abbé puisqu'il n'a reçu aucun ordination. Il s'appelle l'Abbé Beauvais et officie auprès des intégristes de St Nicolas du Chardonnet. Ce type est un imbécile inculte qui n'a jamais étudié les Evangiles. Ce sont précisément ces gens là que visait mon commentaire.

      Supprimer
    5. Cher Dorham, vu le niveau de violence de la France, on ne peut pas dire que Jésus est de votre côté. En tout cas pas plus que le prêtre dont vous refaîtes le portrait.
      Les cathos veulent la paix sociale, vous, vous voulez le désordre. et le désordre n'est pas du tout catholique. Au contraire...
      Désolé, mais vous n'êtes pas en mesure de déclarer qu'un tel ou un tel est plus catholique que d'autres.
      Les traditionalistes veulent la paix pour les autres. Mais pour ça, il faut de la discipline, ce que ne préconise pas notre société moderne. Au contraire. Les catholiques de gauche ne cessent de trouver des excuses aux empoisonneurs.

      Supprimer
    6. Pierre, mon canard. Si tu veux démontrer de commentaire en commentaire ta propre stupidité, c'est réussi. Ne commente plus ici.

      Supprimer
    7. Bon d'accord...
      Je voulais juste dire à Dorham que je pense être moins une tumeur maligne que certains. J'ai jamais agressé personne, ses envolées sont un peu exagérées. Ses citations de versets qui ressemblent à une prophétie ne rendent pas les propos de Dorham plus objectifs que d'autres propos.
      Dommage qu'il s'en prenne comme ça à cet abbé.

      Supprimer
  11. L'affaire est désormais claire : vous faites mine, les uns et les autres, de vous en prendre aux billets de Corto afin de tenter maladroitement de cacher votre homophobie viscérale, que vous êtes incapable d'assumer au grand jour, petits honteux que vous êtes !

    Le fait que Dorham se soit mêlé au concert est une preuve supplémentaire et irréfutable, dans la mesure où tout le monde sait bien que tous les catholiques sont homophobes, quasiment par nature.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au fait ! J'étais justement en train de lire les commentaires chez vous.

      Supprimer
    2. En fait, je n'ai fait qu'adapter ici le commentaire laissé chez moi, cinq minutes plus tôt, par votre ami Dedalus ; dans lequel il m'expliquait doctement que si je me moquais des antiracistes c'était en fait parce que je n'assumais pas mon racisme viscéral. Lequel, par sa voix oraculaire, devenait évidemment certain, certifié, estampillé. Enfin, la routine, quoi…

      Supprimer
    3. C'est bien comme ça que je l'avais compris.

      Supprimer
    4. Didier,

      Vous m'avez percé à jour. Moi qui tentais de faire passer mes messages homophobes en sous-marin... Vous n'avez donc aucune compassion ?

      Supprimer
    5. Je ne puis pas avoir de compassion puisque je ne suis pas croyant. Et surtout pas pour un ritalalacon puisque je suis un ignoble raciste viscéral. Réfléchissez avant de parler, bordel !

      Supprimer
    6. Rital n'est pas une race. Vous confondez avec Portugais qui sont trappus. Vil xénophobe.

      Supprimer
    7. Didier, j'avais oublié, mais vous êtes légion, il faut dire et je n'ai pas encore cédé à la tentation du recensement...

      Supprimer
  12. On peut ajouter qu'en matière de commentateurs débiles, Dorham fait de gros efforts pour emporter la palme. Nous dire comme une évidence que personne à part lui ne comprend le catholicisme ; que l'amour de la patrie et le catholicisme sont incompatibles, sans évidemment ajouter le moindre argument, c'est non seulement épatant, mais sublime.

    J'invite humblement Dorham à lire quelques pages de "L'enracinement", de Simone Weil, que je viens de finir. Cette Juive anarchiste convertie au catholicisme (mais refusant le baptême), véritable mystique chrétienne, et peut-être la plus poignante du siècle, lui en apprendrait un peu sur la compatibilité entre catholicisme et patriotisme.

    Et peut-être un peu également sur l'amour du prochain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il n'a pas à argumenter plus. Nous ne sommes en classe de philosophie mais dans les commentaires d'un blog. Il n'y a pas à argumenter car c'est hors sujet du billet. Dorham fait un simple constat : ces commentateurs, chez Corto, se revendiquent du catholicisme et ce n'est pas le même que le sien. N'étant pas catho, j'ai du mal à argumenter mais j'imagine que dieu ou son fiston ont appelé les peuples à s'aimer et tout ça... Or on ne voit dans les propos de Corto et de ses commentateurs qu'un déferlement de haine.

      Et là, on revient dans l'objet de mon billet.

      Malheureusement, cette haine ne cache pas un profond racisme (doublé dune misogynie) car, au final, on ne voit pas ce que les gens ont à reproché à Madame Taubira à part d'être une petite femme noire. Ca les gène profondément mais ils ne savent pas comment le dire. Alors il s'en suite des critiques grotesque comme quoi elle est arrogante et tout ça.

      On en vient à des reproches sur le physique, la posture,... qui sont odieux et contraire à mes valeurs et, probablement, aux valeurs du catholicisme : dieu est amour et tout ça. Pas besoin d'argumenter.

      Supprimer
    2. Il n'a pas dit aux peuples que les gens dangereux devaient vivre leur déviance en toute liberté, au détriment des petites gens qui n'ont pas la violence dans le sang.
      Vous connaissez assez mal Dieu, et il n'est pas de gauche. Dorham fait de Dieu un progressiste, c'est une erreur.

      Dieu veut la paix des peuples, pas le désordre.

      Supprimer
    3. Je ne connais pas "assez mal" dieu, je ne le connais pas. Quel déviance ?

      Supprimer
    4. Marco Polo,

      Qu'ai-je à faire de Simone Weil quand il me suffit de lire les Evangiles ? Vous imaginez le Christ avec un drapeau. Qu'a-t-il à faire d'une patrie ? Ne le dit-il pas à longueur d'Evangiles ? Vous êtes cultivé et intelligent. Reportez-vous donc à l'étymologie du terme "catholique". Moi, je ne fais pas un pavé de 500 pages pour essayer de faire rentrer Dieu dans mon enveloppe personnelle.

      Et non, je ne fais pas de Dieu un progressiste, Pierre, êtes-vous malade pour dire un truc pareil. Je ne fais rien de Dieu, je ne m'en empare pas, contrairement à trop de gens qui se prétendent catholiques. A quoi cela rimerait de dire que Dieu est de gauche ? Comme de droite d'ailleurs ? Ou progressiste. D'ailleurs, il faudrait s'entendre sur ce que l'on entend par là car il n'est pas certain que ce terme veuille dire la même chose pour vous que pour moi. Les considérations de Dieu nous dépassent, de bien trop loin, pour qu'on puisse le ramener à notre hauteur. C'est pour cela que la patrie, la nation, l'identité nationale, les questions de race sont quelque chose qui ne peuvent effleurer Dieu.

      Supprimer
    5. "Nous dire comme une évidence que personne à part lui ne comprend le catholicisme"

      Je vous le dis sincèrement, Marco, vous m'emmerdez. Vous êtes le champion de la glose, vous faites des leçons à longueur de commentaires, jouant le philosophe de bac à sable et vous passez votre temps à déformer le propos de l'autre. Comment fait-on pour enseigner la philosophie tout en faisant preuve d'une si parfaite mauvaise foi et de si peu d'humilité ?

      Où ai-je dit que j'étais seul à comprendre le catholicisme ? Vous êtes comme les gens sur qui vous vomissez à longueur de temps. Il aurait peut-être fallu que je mette une petite précaution à mon commentaire. "Ce commentaire ne vise qu'une partie des catholiques"...pour éviter le procès en généralisation ?

      Supprimer
    6. Message à Nicolas : t'inquiète, j'arrête là. J'ai ma dose de sottise pour le mois.

      Supprimer
    7. Juste une dernière chose, pour Pierre :

      Matthieu 10.34. Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée.
      35 Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;
      36 et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison.

      Supprimer
    8. Dodhrm, tu fais comme chez toi...

      Supprimer
    9. C'est gentil ; je n 'abuserai pas...

      Supprimer
    10. Dorham, je suis désolé si je vous ai blessé (ça doit être le cas puisque vous essayez de me blesser en retour, mais sans succès, rassurez-vous) mais vos dernières interventions sont d'une complaisance incroyable envers vous-même, et c'est vous, pas moi (qui n'en parle presque jamais) qui donnez des leçons de catholicisme à tout le monde, ce pourquoi je me suis permis de vous renvoyer à Simone Weil. A mon avis, tout le monde gagne à la fréquenter un peu.

      Relisez-vous bien : qui distribue ici les "bons points" cathos ?

      Supprimer
    11. Marco, vous m'emmerder. Vous savez ne pas adresser les gens ? Ai je le droit d'avoir un blog où les gens discutent normalement et éviter les batailles d'égos surtout avec un type que je ne connais. Essayez de comprendre pourquoi je vire parfois vos commentaires.

      Supprimer
    12. Marco,

      Vous m'êtes, malgré certains désaccords très profonds, assez sympathique et vous le savez. Tout d'abord parce que je vous crois intelligent et cultivé, quand vous ne faites pas votre professeur patenté. Vous savez lire, vous l'avez prouvé à maintes reprises. Mais il y a quelque chose que vous ne savez pas lire, ce sont les commentaires d'autrui, quand vous êtes en désaccord avec quelque chose. Si je donne des leçons à certains catholiques - je l'assume, St Paul a recommandé de nous que nous corrigions les uns les autres - c'est parce que ce sont ceux là même qui passent leur temps à traiter la majorité des catholiques de collabos, d'hérétiques, que sais-je encore. Je peux éventuellement forcer mon propos afin de provoquer une réaction - cela marche remarquablement, il faut bien le constater. J'ai beaucoup à apprendre, y compris de ma foi, que j'aborde avec humilité. Je lis les docteurs de l'Eglise, j'écoute les prêtres parmi les plus fins, les plus intelligents et j'essaie constamment d'affiner ma compréhension du message du Christ. Je n'ai rien contre Simone Weil et peut-être la lirai-je pour pouvoir vous dire ce que je pense de l'ouvrage en question. Je suis simplement pragmatique. Je ne prends pas des vessies pour des lanternes. Un certain nombre de propos du Christ me semblent simples et limpides et ils me semblent avoir été prononcés pour qu'ils le soient. On ne peut pas tordre les Evangiles constamment et essayer de les rabougrir afin qu'ils rentrent dans un discours qui nous accommoderait. La mise en pratique, pour chacun, reste alors un défi personnel, une lutte oserais-je dire que je ne prétends pas remporter à chaque instant ; je serais sinon un saint.

      PS - je n'essayais aucunement de vous blesser. Mon commentaire précédent a été écrit en toute sincérité - sur l'instant tout du moins.

      Supprimer
    13. Dans le genre agressif j'ai fait nettement pire, il me semble. Mais soit.

      Supprimer
    14. Oui. Vous avez fait pire. J'ai déjà supprimé vos commentaires quand ils étaient "trop". Je suis un idéaliste. J'aime qu'on puisse discuter normalement, sur tous les blogs.

      Supprimer
    15. Dorham part en dysenterie. C'est le 112, le 18 ou le 911 ?
      Gérald78200

      Supprimer
    16. Tes prochains commentaires seront supprimés. Tu n'as aucun intérêt.

      Supprimer
    17. Et donc Dorham, je vais essayer d'être à peu près finot dans ma question, si Mathieu dit ça, nous devons accepter notre sort sans ronchonner? Je vous demande ça sérieusement, voir si j'ai bien compris.
      Parce que ce désordre actuel, celui qui fait que tout le monde se fout sur la tronche, c'est le fait de Dieu?

      Supprimer
    18. Tu ferais mieux d'arrêter de nous casser les couilles.

      Supprimer
  13. Je ne suis pas certain que cette publicité pour cet article minable s'imposait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas certains que vos commentaires chez Didier Goux rendant la gauche ridicule s'imposaient.

      Je fais ce que je veux dans mon blog.

      Supprimer
    2. N'est-ce pas ce qui s'appelle répondre à côté de la question posée?

      Supprimer
    3. Non. Ça s'appelle envoyer chier un type qui me casse les burnes. Vous vous prenez pour qui ?

      Supprimer
    4. Pour quelqu'un qui vous pose et se pose une question, c'est tout: faut pas?
      Je viens d'ailleurs d'en faire un billet, quitte à tomber dans le même travers que vous.

      Supprimer
  14. Ouf....
    Le racisme rend-il meilleur celui qui le pratique ? J'ai quelques doutes. Se prétendre supérieur à une autre personne n'engendre-t-il pas l'effet inverse ? Que chacun s'efforce chaque jour d'être meilleur que la veille, "et les vaches seront bien gardées". Les talents de chacun lui appartiennent en propre, à ce chacun de les découvrir, les développer, au service de tous et réciproquement. Ce talent peut d'ailleurs être celui d'aider les autres personnes à découvrir les leurs. Nul besoin de religion pour cela, nul besoin de hiérarchie non plus.

    RépondreSupprimer
  15. Il y a à peine à épiloguer : une personne qui n'est pas végétarienne ne fait pas et ne fera jamais de billet d'une soixantaine de lignes pour expliquer le dégoût que la viande ne lui inspire pas.

    Elis.



    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.