27 novembre 2013

Les 21 millions et je dégueule

C'est un scandale. Le type qui part en retraite dorée de chez Peugeolt aurait touché 21 millions s'il n'y avait pas renoncé. Du coup, on s'indigne. C'est une connerie : la gauche de gouvernement a tort de s'indigner, ça profite à tout le monde (au FN, à l'UMP et tout ça) sauf à elle. Vu des blogs, le constat est simple. C'est mal. La vrauche a actionné les ventilateurs. 

En plus le lascar en question a renoncé à ce machin (à ma connaissance sans prétexte fallacieux : c'est le bordel, il abandonne). Très joli coup, en général, pour refuser de traiter le sujet. Il avait un contrat avec une boîte, celle ci lui verse du pognon, il faut les taxer mais ça n'est pas notre problème. Des cons filent une prime à une andouille qui les approche de la faillite...

L'indignation, c'est bien. Le libéralisme c'est mal. Mais on fait quoi ? C'est bien, l'indignation, mais on fait quoi ? Même Sarko avait promis d'interdire les parachutes dorés...

Notre économie, nos entreprises,... ont vachement gagné. Elles sont vachement plus compétitives.

Voirin a refusé les 21 millions ? Il faudrait faire une loi qui obligé les patrons à accepter les parachutes dorés. Et les contrats de travail. 

Il faut que j'arrête de faire des billets de blog uniquement parce que je "tiens" un titre. 

20 commentaires:

  1. C'est pas notre problème c'est vite dit, avec nos impôts le gouvernement a bien aidé PSA.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est donc d'accord. Les 21 millions ne sont pas notre problème. Ce qui compte est le pognon gagné par les actionnaires avec l'aide de l'état et la réintroduction d'une politique industrielle.

      Supprimer
    2. Moi un type qui se fait virer avec 21 millions d'indemnité alors qu'on demande aux salariés de faire des efforts en ayant leur salaire gelé, ça m'emmerde plutôt.

      Supprimer
    3. Moi aussi. Mais ce n'est pas de sa faute (d'autant qu'il y a renoncé). Ce sont les actionnaires qui ont merdé. S'il y a des baffes à donner, c'est bien à eux. Et il faut en tirer les conclusions : la place de l'Etat dans l'économie. C'est à lui de devenir actionnaire quand il aidé des boîtes.

      Supprimer
    4. Je suis d'accord avec vous deux. J'avoue Jégoun que j'avais pas compris ton billet. Ton commentaire m'éclaire. Mais ceci dit, je comprends parfaitement la réaction à chaud de presque tout le monde aujourd'hui. Ces systèmes garantissant des retraites indécemment exorbitantes sont scandaleux.

      Supprimer
    5. Oui. Mais il faut arrêter les réactions à chaud. C'est ce que cherchait Sarko.

      Supprimer
  2. "Voirin a refusé les 21 millions ?"

    Tss!Tss!

    Acculé, Philippe VARIN renonce à sa retraite-chapeau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben c'est ce que dis. Tu es toujours aussi peine à jouir, toi !

      Supprimer
  3. Précision :
    Les 21 millions ne sont pas une indemnité de départ.
    C'est une provision dans les comptes de peugeot qui prévoit de verser 21M sur 25 ans pour la retraite (cad 310 000 euros net / an).
    310 000 x 25 = 7,750 M
    21M - 7,750 M = 13,250 M de taxes & prélèvement.

    En résumé, il faut lire :
    Philippe Varin renonce à ses 7,7 M d'euros sur 25 ans et l'état s'assoit sur 13,250 M.

    Pour terminer, l'état a bien un droit de regard sur les rémunération des dirigeants de Peugeot, mais ces dispositions ne sont valables que pour les personnes ayant rejoint le groupe en 2012.

    Il est dommage que la presse et les politiques ne fassent qu'effleurer ce sujet en reprenant le montant de la provision, mais sans en maîtriser les détails.

    Je m'étonne que les politique soient si promptes à critiquer.
    Si le bilan du quinquennat de François Hollande se révèle négatif, ses ministres et lui seront-ils capables également de prendre "la sage décision" de renoncer à leurs retraites liées à leurs fonctions ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Unknown, enfin quelqu'un d'intellectuellement cohérent !

      Supprimer
    2. Non. C'est un con comme toi qui ramène sa science hors sujet. Ce billet porte sur l'indignation.

      Supprimer
    3. Mais si, ça fait du bien de préciser un peu. Sinon on s'indigne que le type touche 21M dans sa poche là tout de suite; et du coup on s'indigne à tort et à travers.

      Supprimer
  4. Trop tard vieux, les actionnaires sont là et faut faire avec ce sont eux qui mènent le monde, maintenant il faut encadrer, légiférer, c'est là qu'on voit si un mou a des couilles non molles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "maintenant il faut encadrer, légiférer"

      Oui, bien sur, c'est vrai que la panoplie hallucinante de lois votées ces 30 dernières années ont vachement aidé...

      Supprimer
    2. Je répondais à Henri. Skandal est un con suffisant qui va être foutu dehors de ce blog pour la énième fois car il parle trop et hors sujet.

      Supprimer
    3. Henri, vous êtes libre de monter vous-même les entreprises que vous voulez sans actionnaires.

      Supprimer
  5. SKANDAL, Ah ? des lois ? lesquelles ?

    ZEBRARTHUR Je parle evidemment des grands groupes, pas des pme pmi .

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.