22 décembre 2013

Hollande - Algérie : match vraiment nul

Manuel Valls se voit réellement premier ministre à la place de Jean-Marc Ayrault. Du coup, ce dernier ne peut vraiment pas sentir le premier. Ils sont partis en déplacement ensemble. C'est ainsi un miracle que Manuel Valls soit rentré sain et sauf. 

En bon blogueur de gouvernement, je n'aime pas parler des bisbilles entre ses membres mais quand je vois toutes ces conneries défiler dans Twitter, à droite comme à gauche, j'ai envie de réagir. Et tant bien même ma version (celle de iTélé, en fait, je n'invente rien un dimanche soir), la plaisanterie reste bonne. 

Entre la nausée de Mélenchon, les aboiements de la vrauche et les tweets de l'UMP, je sature un peu. 

En outre, certains ont mal compris les regrets de François Hollande : il ne regrette pas sa vanne mais l'interprétation qui en est faite. 

Pour un peu, l'Algérie va lui présenter ses excuses. 

12 commentaires:

  1. Pourtant, Hollande ne s'est pas excusé de la blague qu'il avait faite avant les élections : "mon ennemi, c'est la finance !"

    RépondreSupprimer
  2. Tiens j'ai vu que la porte-parole du principal parti de droite algérien le RND dit que les paroles de Hollande traduisent la haine des français en général contre les algériens en général? elle s'excuse la porte parole du RND ? Histoire qu'on joue à "c'est toi qui l'a dit c'est toi qu'il est tant qu'on est dans un tel océan de bêtise

    RépondreSupprimer
  3. Aucun, mais pas plus que cet article avec le fond de l'événement qui est que le Président de la République Française se complait à une blague équivoque devant le CRIF !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle n'a rien d'équivoque sauf pour trois connards peine à jouir décidé à lui nuire.

      Supprimer
    2. Elle l'est forcément vu la réaction des Algériens qui ont sauté sur l'occasion

      Supprimer
  4. Je parie que nonobstant les critiques des oppositions de droite et de gauche, ce type d'événement va participer au frémissement de remontée de sa côté de popularité. Enfin je parie, je le souhaite surtout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est probable. "Tout le monde" aura vu sa blague drôle.

      Supprimer
  5. Pourquoi les politiques, de gauche comme de droite se précipitent tous au dîner du CRIF chaque année, pour y dire de bons mots ? Je n'ironise pas, je pose sincèrement la question.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.