06 décembre 2013

Le président qui n'a pas de bol

Ce 5 décembre, l'ONU a autorisé une intervention militaire française en Centrafrique. Ce 6 décembre, il reçoit 40 chefs d'Etat pour un "Sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique".

Le 5 décembre 2013, Nelson Mandela est mort. L'information fait la une de toute la presse. Hier soir, Twitter ne parlait que de ça dans une espèce de délire collectif finale assez drôle.

François Hollande ne mérite pas ça. 

Nelson Mandela ne mérite pas ça. Il mérite une minute, que dis-je, une heure, de silence que je vais entamer immédiatement.

17 commentaires:

  1. La Françafrique continue, à fond les ballons. Il y a longtemps que beaucoup de tyranneaux africains devraient être en prison, ainsi que leurs conseillers venus de Métropole. S'ils sont dans la ligne de l'Élysée, ils ne risquent rien. S'ils lui déplaisent, ils se retrouvent à la Haye, ou... assassinés. Bien entendu, cela n'a absolument aucun rapport avec leurs activités, leurs engagements, leurs compromissions éventuelles, voire leurs crimes pour certains. Vous êtes le valet de "La Capitale", ou vous disparaissez de préférence honteusement : et si vous êtes irréprochable, les reproches seront inventés pour les besoins de la cause, d'autant plus horribles que vous aurez été honnête.

    RépondreSupprimer
  2. Madiba s'en va mais Nicolas reste : bonne fête Nico !

    RépondreSupprimer
  3. Il serait peut-être temps de laisser les Africains se démerder entre eux, non ? Je suis pour la non intervention systématique (et l'électrification générale de la Méditerranée, si c'est techniquement possible…).

    Quant à l'Afrique du Sud, eh bien, le dernier verrou symbolique qui retenait encore l'épuration ethnique et la plongée dans le chaos vient de sauter : en effet, il n'y a pas de quoi s'en réjouir. Enfin, là encore, que les blancs se dépêchent de quitter le pays, et que les autres se démerdent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et l'uranium, Areva ira le chercher dans l' Eure?

      Supprimer
    2. Areva n'a pas d'accords, commerciaux ou autre, avec ces pays ? Si, n'est-ce pas ? Eh bien, Areva continuera de verser ce qui est prévu par ces contrats et les sommes continueront d'aller alimenter les comptes bancaires extra-territoriaux des satrapes locaux, voilà tout.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Ah, tiens, c'est vrai, c'est la Saint-Nicolas !

      Supprimer
  5. Mandela est mort.

    Encore ?

    Ah, cette fois c'est vrai.

    Et Hollande n'a vraiment pas de bol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seule différence : Mandela sera toujours vivant. L'autre, a-t-il déjà vraiment existé ?......

      Supprimer
  6. Ce n'est pas une question de bol: la coïncidence entre ce sommet et le début de notre 4 ème intervention militaire en Afrique en 2 ans (Cote d'Ivoire, Libye, Mali, Centrafrique), tout comme cette guerre contre Khadafi que nous avions reçu en grande pompe trois ans auparavant, ne sont que l'illustration de toute la contradiction de notre politique africaine...contradiction qui va continuer à produire ses effets cocasses.

    Ce qui mettra fin à la Françafrique, c'est que d'autres pays (notamment la Chine) vont y prendre notre place.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une très jolie photo (sans doute posée, mais peu importe...) qui résume tout:

      http://tinyurl.com/qdqngeu

      Supprimer
    2. Hier j'entendais à la télévision une éminence centrafricaine, qui disait une chose, entendue il y a déjà un an, à savoir qu'il n'est pas évident de faire des affaires avec la France; tandis qu'il plus simple avec les Chinois.
      Un projet mettrait 1 an à se finaliser avec la France quand avec les Chinois vous pouvez plier un contrat en un mois.
      J'avais trouvé la remarque assez pertinente. Je pense que nous devons essayer d'être compétitifs dans les délais de finalisation de contrats si on veut en récupérer d'avantage.

      Supprimer
    3. Etant ce qu'il est convenu d'appeler un 'homme d'affaires' en Asie, je confirme que les chinois sont beaucoup beaucoup beaucoup plus réactifs que l'ensemble du reste de la planète, et en particulier les français qui ne brillent pas à ce palmarès là, sans que l'on sache ce qui justifie réellement cette lenteur de décision..

      Supprimer
    4. Pierre, les Chinois font des affaires. Point. Les Français assortissent leurs accords de tas de trucs annexes, précisément pour annexer de fait les pays avec lesquels (concernant l'Afrique en tout cas) ils veulent signer des contrats. C'est bien entendu beaucoup plus difficile, et malheureusement ces accords finissent parfois par aboutir. Pas au bénéfice des Africains.

      Supprimer
  7. Bonne fête, Nicolas. Mon billet du jour vous est dédié.

    RépondreSupprimer
  8. C'est vrai que ce n'est pas de bol, je n'ai même pas eu la chronique Auto sur France Info ce matin à cause de Mandela.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.