09 décembre 2013

Nicolas Sarkozy : encore un retour

Nicolas Sarkozy prépare son retour, parait-il. Aux dernières nouvelles, il aurait refusé la proposition de François Hollande de le prendre dans son avion pour aller en Afrique du Sud. Il paraîtrait être son obligé... Comme si les français en avaient quelque chose à cirer. Il passe surtout pour un enfant faisant un caprice.

Ce week-end, la presse annonçait son intention de monter un nouveau parti politique. Pourquoi pas ? L'UMP est dans un tel état que passer à côté ne serait pas nécessairement une mauvaise idée. Surtout, s'il se lance à la reconquête de la présidence, il n'aurait pas à se plier à une primaire à l'UMP. François Fillon perdrait une partie de des soutiens et il ne pourrait plus être candidat : il risquerait de provoquer l'élimination du candidat de droite au premier tour.

Du coup, ils ressortent Alain Juppé qui est à peu près le seul à avoir une légitimité naturelle pour provoquer Nicolas Sarkozy en duel. Veut-il se présenter ou soutenir François Fillon pour casser Nicolas Sarkozy ?

Il parait que François Fillon a commencé à changer à nouveau d'image pour paraître moins proche d'une droite dure. Il parait que Nicolas Sarkozy adopterait la stratégie « Guaino » plutôt que la « Buisson ». Nous voilà avec le coup de l'homme à la rencontre du peuple.

Il y a beaucoup de « il parait » dans cette note. Il parait que l’UMP aura un projet…

5 commentaires:

  1. Un projet? Basé sur un programme qu'ils n'ont jamais eu pour 2012?

    RépondreSupprimer
  2. Un nouveau parti, certes, mais avec quoi et qui dedans ? si c'est pour reprendre la même rhétorique rance de l'ump avec les mêmes peintres (Morano, Estrosi, Ciotti...) au pire ça nous fera rigoler pendant 15 jours.

    Ceci dit, Sarkozy qui nous joue le retour au centre, je suis curieux de voir ce que ça donne.

    RépondreSupprimer
  3. Un projet. A part celui d’être PR pour se la péter, je ne vois pas bien lequel.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.