28 janvier 2014

La masturbation (intellectuelle) dans les écoles

« L’éducation sexuelle prévue à la rentrée 2014 en maternelle. Avec démonstration ». « Voilà qu’ils s’interrogent sur le fait d’enseigner à ans comment se masturber ! ». « Les parents parlent denos enfants de 4 peluches en forme de pénis et de vagin qui seraient présentées aux enfants pour distinguer les genres. »  Voilà le genre de rumeurs qui sont échangées par SMS : scandale : la théorie du genre serait enseignée à l’école.

Je me permets de recopier un large extrait d’un article de l’Est Républicain… « Les SMS et mails étaient très ciblés : ils s’adressaient principalement à la population musulmane ou supposée l’être. Ils ont quasi suscité un élan de panique. « Je n’en ai pas dormi de la nuit », raconte ainsi un papa croisé à Bethoncourt, ville dans laquelle près de cinquante enfants sont restés chez eux. « Je l’ai passé sur Internet. Et c’est vrai : le lendemain, je n’ai pas mis ma petite, 4 ans et demi, en classe ». L’homme s’est renseigné, il sait aujourd’hui qu’il s’agit de rumeur. Mais combien d’autres sont encore persuadés qu’on va effectivement apprendre à leurs petits « qu’ils appartiennent à l’État » ou que « mon papa est une femme » ? « Il est trop petit pour entendre parler de ça ! », s’indigne une maman, toujours au même endroit. « Si c’est vrai, c’est choquant », soupire une autre, qui, vendredi, a osé en parler aux instituteurs… et a donc laissé son fils en classe.

Face à ce mouvement, les enseignants se sentent « consternés, tristes et inquiets ». « On instrumentalise la peur des gens », soupire une directrice d’école. Dans le Doubs, l’inspection d’Académie dénonce cette campagne nationale et pointe clairement du doigt la coupable : Farida Belghoul, soutenue par l’association Égalité et réconciliation, présidée par Alain Soral. Ce dernier, anti-gay, anti-féministe, antisionniste (pour ne pas dire plus), est lui-même un proche de Dieudonné. Voilà qui vous pose un homme… »

Quand les idioties à propos de la théorie du genre sont reprises sur les blogs réacs, ça me fait rire et j’en fais des billets pour m’amuser. Je rappelle que la théorie du genre n’existe pas contrairement aux études de genres. Ce sont les réacs qui se montent le bourrichon sur le thème « Najad Vallaud-Balkacem et Vincent Peillon veulent que l’école apprenne aux petits garçons et aux petites filles qu’ils ne sont pas différents et que c’est leur éducation qui fait les différences ». Dans leurs délires, ils viennent à imaginer que la gauche voudraient que les adolescents choisissent leur mode de sexualité tous seuls.

Je vais les rassurer : les garçons sont majoritairement attirés par les filles et les filles sont majoritairement attirées par les garçons. On va leur dire que la nature est ainsi faite. Mais il y a des exceptions. On appelle ça des homosexuels. Ca me rappelle un des chiens qu’on avait à la maison, il était bi. C’était très rigolo de le regarder dans le jardin du voisin (qui, avant sa retraite, n’occupait sa maison que pendant ses vacances)…

Ce n’est pas l’éducation, que cela soit par les parents ou par l’école, qui va faire l’orientation sexuelle des enfants.

Je ne suis pas le porte parole de nos ministres (d’ailleurs Vincent Peillon a été interrogé à ce sujet cette après-midi à l’Assemblée) toujours est-il qu’il s’agit de faire en sorte que l’école ne propage plus un tas de préjugés sur les différences entre les hommes et les femmes et sur l’homosexualité.

Le Monde revient sur les cinq intox de la théorie du genre. La première, je viens de l’exprimer. La deuxième : il n’y a rien de nouveau, c’est une intox de l’extrême droite. Il n’y a pas d’enseignement à la théorie machin mais de vagues activités pédagogiques. C’est dans la loi depuis 15 ans et les propositions du gouvernement reprennent celles du gouvernement en 2006. La troisième : la masturbation ne sera pas apprise à l’école. Une étude scientifique qui a ressurgi récemment dit simplement que la masturbation infantile existe… La quatrième : la gauche n’a aucun projet d’interdire l’éducation à domicile mais des sénateurs de droite ont fait une proposition dans ce sens.

Mais tant que les rumeurs restaient dans les blogs réactionnaires ou dans des milieux prout-prout (oh mon dieu ma brave dame, vous vous rendez compte, ils voudraient apprendre aux enfants à se branler et à utiliser des godemichés…) c’était rigolo : on pouvait se foutre de leur gueule.

Cette fois, il y a quelque chose de nouveau. Ce ne sont pas les réseaux sociaux traditionnels qui sont utilisés mais carrément des mails et des SMS. Voir l’article que j’ai cité : c’est la population musulmane qui est visée et c’est déclenché par une proche d’Alain Soral qui se présente comme nationaliste de gauche mais on sait à peu près ce que ça veut dire. Le Nouvel Obs en faisait un papier (enfin, une page web…) aujourd’hui.

Mon confrère Abadinte revient longuement sur « Comment Alain Soral a manipulé de nombreuses familles sur le dos de leurs enfants. » Ma consœur Elooooody revenait sur cette histoire, samedi, et plus particulièrement sur les propos de celle qui est à l’origine de cette initiative, Farida Belghoul.

Ces nouveaux réacs (Fadira Belghoul était militante antiraciste et Alain Soral membre du PCF) et, surtout, un tas de blogueurs, semblent entrer dans un délire.

Toutefois, leur cible n’est pas drôle : ils semblent maintenant jouer sur la corde de « l’homophobie dans les banlieues ». Alors que les votes des populations musulmanes étaient censés être acquis majoritairement à la gauche, elles deviennent maintenant un passage obligé dans la propagande qui pue sous les aisselles.

Il va être temps de se ressaisir. N’ayons qu’un seul slogan : la masturbation, dans les écoles, on s’en branle.

Edit : ma consœur Amandine vient de sortir un billet sur le thème.  

44 commentaires:

  1. Ne pas oublier que A. Soral (mais pas sa sœur) se revendique ouvertement du national socialisme…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la gauche nationale pour être précis.

      Supprimer
  2. Sans compter que les enfants en âge d'aller à la maternelle, la masturbation ils ont besoin de personne pour en connaître les plaisirs variés. Ensuite, à 6 ans, ils refoulent tout ça - on appelle ça la période de latence - avant que ça ne ressorte sous la forme de pustules disgracieuse à l'adolescence.

    Je vais le dire plus crûment. Celui qui a des enfants en bas âge et est un peu attentif aura certainement constaté le plaisir de son petit garçon quand il se tripote la zigounette et l'extase de sa petite fille qui se fourre dans son petit co(i)n à peu près tout ce qui est de taille à y entrer.

    Mais bon, il y a toujours les parents qui détournent le regard et qui font genre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui. Ils sont tarés. Comme s'ils n'avaient jamais vu un gamin.

      Supprimer
  3. L'école n'a pas à parler de sexualité, c'est tout. L'école n'est pas là pour réparer les problèmes de la société ou pour construire un monde meilleur. Si tous les gosses étaient correctement instruits, on n'aurait pas besoin de vouloir les éduquer.

    La seule chose qui est nécessaire à l'école : une discipline de fer, condition de l'instruction.

    Mais cela ne se fera pas, car les pauvres en profiteraient et il est important qu'ils continuent à ne rien apprendre à l'école. Sauf des conneries sur la sexualité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dieudonné , sors de ce corps

      Supprimer
    2. Bob, tu ne réponds pas à mes commentateurs.

      Marco : connerie réactionnaire.

      Supprimer
    3. Entièrement d'accord avec M. Polo.

      Supprimer
    4. Hé ho ! En principe c'est un de vos trolls.

      Supprimer
  4. Farida Belghoul, soutenue par l’association Égalité et réconciliation, présidée par Alain Soral.

    qu'est ce qu'on attend pour les mettre en examen et en garde à vue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ? L'envoi de mss. n'est pas interdit.

      Supprimer
    2. la propagation de fausses infos et la calomnie sur l'EN , peut-être

      Supprimer
    3. Garde à vue ? Qu'est-ce que c'est que ce truc de fiotes ? Collez-les-moi au poteau, et plus vite que ça !

      Supprimer
    4. « Ca me rappelle un des chiens qu’on avait à la maison, il était bi. »

      Vous n'y connaissez rien. Lorsque deux chiens se montent dessus, ou plus exactement quand un chien monte sur un autre, c'est une affaire de domination, pas de désir sexuel.

      Sinon, je trouve dangereux d'essayer de rameuter les musulmans et de les enrôler dans je ne sais quelle cause. C'est une erreur qui a été commise par le passé (alliance avec le Grand Turc) et qui a coûté fort cher. Les musulmans sont nos ennemis et, à ce titre, aucune entente ne doit être passée avec eux, quel qu'en soit le motif.

      Supprimer
    5. Et alors ? Ce n'est pas illégal.

      Supprimer
    6. Didier, vous commentez n'importe où.

      Enfin... Vous redevenez réac.

      Supprimer
  5. Putain le niveau. Egalité et réconciliation, je t'en foutrais...
    L'extrême droite fait vraiment le forcing, ces derniers temps.

    RépondreSupprimer
  6. « Je rappelle que la théorie du genre n’existe pas contrairement aux études de genres. »

    Ça, vous n'en savez rigoureusement rien ! vous vous contentez de répéter ce qu'affirme Élodie-pleine-d'o, laquelle, ayant consacré deux, trois, cinq années de sa vie à ces conneries dont on ne parlera plus dans dix ou vingt ans, n'a pas d'autre choix que de les prendre au sérieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Détrompez vous.

      1. Trouvez moi un truc sur la théorie du genre qui ne soit pas écrit par des opposants.

      2. Suivez donc les liens de ce billet. Je crois bien en avoir fait des billets avant Elodie.

      Supprimer
  7. http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Genre_(sciences_sociales)
    Pour un truc qui n'existe pas il m a pas fallu longtemps ppur le trouver.
    Et a la fnac y a un rayon plein a ce sujet. Pas écrit par des gens de droite. Juste des maboules du cul.

    Et arrêter de vouloir sans arrêt mettre les gens qui pensent pas comme vous en prison.
    85% de la population en taule ca risque de faire désordre.

    Peace and love les fachaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Imbécile. On parle de théorie du genre qui n'existe pas. Pas du genre. Pauvre con inculte.

      Supprimer
  8. Et arrete de modifier mes commentaires pour rajouter des fautes ou en changer le sens stp. C'est pas la première fois que tu me fais le coup.
    Alors fait comme d hab, censure le tout complément sale facho malhonnête

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quoi ce con ? Avec Blogger on ne peut pas modifierr les commentaires.

      Supprimer
    2. Il est vraiment con celui-là

      Supprimer
  9. La théorie du genre existe. Faire croire que c'est une question scientifique (de vagues et neutres "gender studies") est un mensonge flagrant. On peut changer le nom si on y tient et ne plus parler de "théorie du genre", on s'en fout, ce qui importe c'est de reconnaître qu'il y a des philosophes, des sociologues et des auteurs dont on ne sait pas bien ce qu'ils sont, qui affirment que les catégories de genre sont de pures constructions sociales et qu'à ce titre elles peuvent être déconstruites et remodelées.


    Ce que les "réacs" appellent "théorie du genre" c'est cela, et ça existe, et il y en a en effet de pleins rayons notamment dans les espaces "LGBT" qui ornent de plus en plus de librairies (qu'elles soient physique ou virtuelles, voir par exemple le site "parution.com").

    Dire que la théorie du genre n'existe pas revient à dire que Judith Butler par exemple n'existe pas, que ses livres n'ont aucune influence et que personne à l'éducation nationale n'a pu être tenté de s'en inspirer. C'est évidemment grotesque. Judith Butler existe. Et il n'y a pas qu'elle.

    En lien, une émission intéressante de Finkie sur la question, pour élever un peu le débat. Evidemment on dira que c'est un réac. J'invite les auditeurs à se demander s'il n'a pas raison, tout simplement, qu'il soit réac ou pas.

    http://www.youtube.com/watch?v=qEBc6P9BvvE&feature=youtu.be

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un reac et tu n'apportez aucune preuve. Les études de genre existe. Pas la théorie.

      Supprimer
    2. Et tu peux ouvrir un blog et ne pas utiliser le mien comme tribune pour ta propagande quasiment hors sujet. Le sujet étant les appels par SMS au sujet du genre à l'école.

      Supprimer
  10. Tant que j'y suis, voilà un document syndical de l'Educ Nat où il est largement question de "théorie du genre", c'est-à-dire de l'idée que le genre est une pure construction, et qu'il faut déconstruire les stéréotypes dès la maternelle. Vous savez, les "rumeurs infondées", et tout ça.

    N'importe qui de sérieux et d'honnête peut voir que ces rumeurs sont parfaitement fondées et que tout commence en effet dès maintenant à la maternelle. Le document que je livre ici est une preuve suffisante.

    La vérité est disponible. Aux esprits libre de s'en emparer !

    http://snuipp.fr/IMG/pdf/eduquer_contre_l_homophobie.pdf

    RépondreSupprimer
  11. Ben oui, mon second message parle bien de la "rumeur infondée".
    Evidemment j'essaie de montrer qu'elle n'est pas infondée. C'est mal ? J'ai pas le droit ? On peut pas discuter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. On ne peut pas. Tu me casses les burnes. Le document ne montre rien quant au sujet des sms. Adieu.

      Supprimer
  12. Mais bien sûr que la théorie du genre existe ...
    Ce sont les connards réacs qui l'ont inventée parce qu'ils en ont besoin ...
    La théorie du genre est une création des intégristes cathos ...

    RépondreSupprimer
  13. Marco,

    Tes commentaires ne passeront plus. Ce blog est à moi, c’est moi qui y diffuse du contenu.

    Tu restes hors sujet. Il n’y a pas de théorie du genre mais des études de genre. Le document syndical que tu files est bien loin des SMS en question qui restent de la propagande envoyée par les milieux d’extrême droite vers les milieux musulmans.

    En outre, il s’agit de lutter contre des stéréotypes idiots, notamment ceux qui mènent à l’homophobie. Tu as le droit de lutter contre mais pour cela ouvre un blog. Parce que pour citer des passages d’un document en disant « ah tu as vu ça c’est la preuve », tu es très fort mais il n’y a aucune preuve.

    Tu es aussi fort pour commenter à moitié hors sujet pour détourner la conversation.

    Si ma mémoire est bonne, c’est au moins la troisième fois que je te vire de ce blog et ne me dis pas que je vire tous les commentateurs pas d’accord avec moi : j’ai un des blogs avec les plus de commentaires de la vraie gauche et de la droite de la droite… D’ailleurs, je t’ai laissé revenir et m’apporter la contradiction. Mais quand je dis adieu, c’est adieu.

    Je te vire parce que tu es con, suffisant, insupportable, désagréable.



    Stéphanie,

    Il pourrait t'arriver le même sort. Réfléchis un peu avant de commenter et évite les lourdeurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui , je te répond ... Tu me vires si tu veux OK ! ....
      Mais aparemment tu ne comprends pas mon humour pelin de fuates d'orthographe ..... ça m'est égal que tu me vire s (comme les andouilles du même nom) .... Je dis que la théorie du genre à été inventée par les réacs pour justifier leur haine de la théorie du genre .... ça s'appelle une théorie infalsifiable en science .... C'est le type même des discours paranoïaques .... Voila .... Alors ça me fait trop rigoler ......

      Supprimer
  14. Quand je pense que, durant au moins deux siècles, on s'est foutu de la gueule des Bizantins, qui discutaient du sexe des anges alors que les Ottomans étaient à leurs portes… et voilà qu'on fait exactement la même chose !

    RépondreSupprimer
  15. Bon , m'sieu Jégoun c'est sympa d'avoir publié mon com' .... Celui ci comme ça entre parenthèses , juste une reflexion personnelle sur un sujet qui me passionne mais hélas je ne suis pas assez intelligente pour en saisir toute la portée : L'épistémologie en sciences : qu'est ce que la vérité ? .... Et puis Karl Popper ..... Enfin , tout ça .... Les théorie infalsifiables ...... Le principe d'incertitude d'Heisenberg ...... Le théorème d'incomplétude de Gödel ...... Bon , et puis les extrapolations possible de toutes ces réflexions vers la politique par exemple ........ Et puis Schopenhauer et ses techniques verbales pour avoir toujours raison ou en créer l'illusion ......
    Bon , voila ..... Créer l'illusion de la vérité au fond ce n'est peut être que cela LA POLITIQUE ...... Parce que parfois je me dis que nous ne sommes gouverné que par la fatalité ........
    Ce commentaire je vous l'adresse à vous , mais vous en faites ce que vous voulez

    RépondreSupprimer
  16. Tu dis que la théorie du genre n'existe pas. Bon, je veux bien te croire mais le doute m'habite.
    Désolé pour cette autopromo intempestive (et inutile, je ne blog plus depuis un bail) mais j'ai commis à la rentrée un petit billet sur ce sujet que je t'invite à lire, c'est bref : http://jevousarrete.wordpress.com/2013/09/13/genre-il-ny-a-pas-de-theorie/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est dans les mots. Trouve moi un document pédagogique ou scientifique, une instruction ministérielle ou quelque chose qui définit une théorie du genre. Demande à ton instit sur quoi elle se base.

      C'est uniquement un mot ou une locution inventée par les reacs pour faire peur.

      J'attends de voir des documents du ministère à destination des profs.

      Supprimer
    2. D'accord, je ne trouverai pas de circulaire ministérielle demandant aux enseignants d'enseigner la "théorie du genre".

      Mais appelle ça comme tu veux, les enseignants sont bel et bien invité / incité à inclure dans leur programme des séance de travail pour déconstruire les stéréotypes sexuels.

      C'est officiel depuis la rentrée dans 10 académies, ca s'appelle l'ABCD de l'égalité : http://www.education.gouv.fr/cid74165/experimentation-des-abcd-de-l-egalite-dans-10-academies-volontaires-pour-transmettre-des-le-plus-jeune-age-la-culture-de-l-egalite-et-du-respect-entre-les-filles-et-les-garcons.html

      Il y a un site de ressources tout ce qu'il y a de plus officiel en lien sur le site de l'EN : http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite

      Supprimer
  17. La théorie du genre "n'existe pas" mais le ministère indique que l'enseignement à l'égalité "doit se faire sur la base des études de genre".

    Mon fils de CM1 a eu droit il y a 1 mois, à Issy les Moulineaux à la projection du film TomBoy qui pose la questionde l'homosexuaité sur une petite fille de 11 ans qui se déguisé en garçon.

    C'est comme la méthode globale : officiellement elle n'est plus enseignée depuis 10 ans, mais dans les faits, elle l'est.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon dieu, votre propre fils ! On lui a dit que l'homosexualité existe ?
      Merde alors, il n'y a plus de respect de l'éducation !

      ... non je déconne, rien à foutre, intervention de merde par un merdeux.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.