03 janvier 2014

Municipales à Paris : moquons nous de la droite


L'ami l'Hérétique nous parle de la campagne des municipales à Paris (lien ci-dessous). Il regrette que l'on s'attache aux petites phrases et aux photographies ridicules de NKM. Les médias ne rentrent pas dans le fond du programme. 

Il a raison mais c'est le propre des médias : ils ne gagnent pas d'oseille en traitant réellement les sujets. D'ailleurs, on a le même problème avec les blogs : quand on fait un billet de fond, on a peu de lecteurs. On préfère donc diffuser des photos de cul ou raconter nos cuites. Du fond, quoi ! D'ailleurs dans le fond, on n'est pas si con. J'aurais probablement plus de lecteurs avec ce billet qu'avec le précédent. Il n'empêche que ceci est un billet de fond puisque j'y parle de la nullité des médias. Mais soyons sérieux. 

J'ai donc commenté son billet pour lui dire que je veux bien comparer le programme de NKM et celui d'Anne Hidalgo. Je pense qu'il y aurait matière à rigoler. Je lui ai dit aussi que n'étant pas Parisien, je ne suis pas concerné par les municipales à Paris, sauf à la marge : la circulation et les transports ce qui est presque un pléonasme. En plus, comme il se trouve que la droite ne connait rien à ces sujets (pendant les dernières régionales, on avait bien rigolé ! J'imagine Nathalie Kosciusko-Morizet apprendre par cœur les grilles tarifaires de la RATP pour éviter les gaffes) et est toujours à la course derrière la gauche pour récupérer l'électorat bobo, on n'a pas fini de se poiler. 

Cela étant, j'ai fini par avoir une pensée intelligente. Je veux bien comparer les programmes mais je me demande réellement comment une personne qui ne connaît pas la commune peut élaborer un programme pour elle. 

Les parachutages commencent à me gonfler sérieusement, ce qui vaut pour l'UMP à Paris comme au Kremlin-Bicêtre. Dans son billet, l'Hérétique critique les listes dissidentes qui prolifèrent (ce qui était aussi le cas à Bicêtre en 2008). Les dissidents seraient uniquement motivés parce qu'ils n'ont pas de place en position éligible. 

M'est avis que s'ils étaient en position éligible sur une liste ayant aucune chance de gagner, ils s'en foutraient tout autant. Conseiller municipal d'opposition n'est franchement pas une sinécure, j'en connais plusieurs...

S'ils font des listes municipales dissidentes, c'est bien parce qu'ils ont compris que NKM avait strictement aucune chance et qu'il faut foutre un gros coup de pied au cul de l'UMP qui a strictement rien compris aux élections....

NKM ayant a priori rien compris à la sociologie UMP de Paris, il est logique qu'ils luttent contre. Je vais répondre à l'Hérétique : ils ont parfaitement raison d'être dissidents. C'est l'UMP qui a fait la grosse connerie en laissant les militants choisir un candidat en fonction de sa tête... 

Ce n'est pas le PS qui aurait fait ça en préparation de la présidentielle de 2007. 

Ajoutons le fait que Madame KM ne peut pas connaître Paris en y habitant pas, en n'étant pas conseillère municipale, elle est incapable de préparer un programme cohérent et crédible. Vous connaissez le budget de la ville de Paris et toutes les missions qu'elle a à remplir ? 

On pourra donc parler de fond quand on aura des candidats qui connaissent les sujets. Pour l'instant, il n'y a qu'Anne Hidalgo et les dissidents de l'UMP, ce qui est très drôle. 

Enfin, l'Hérétique devrait comprendre qu'il est lui-même militant du Modem qui a fait une alliance de circonstance avec l'UMP pour virer la gauche. En conséquence, il n'a pas plus de légitimité que les dissidents qui, eux, connaissent un peu plus Paris que par des jeux d'alliance électorale. 

Ensuite, on pourra parler du fond et des programmes, ce dont je me fous autant que de la première fois où j'ai ouvert une bière sans décapsuleur. 

Il y a 36000 communes en France, les blogueurs politiques qui traitent des sujets nationaux ont mieux â faire que de parler de Paris autrement que comme un tremplin pour une présidentielle. 

Que vise Nathalie KM ?

Je me demande si elle n'est pas plus compétente pour fumer une clope avec des SDF que pour élaborer un programme pour la plus grosse commune de France. 


7 commentaires:

  1. Salut Nicola.
    Dis-moi, vu de loin, je n'ai pas idée de ce qu'est "la plus grosse commune de Paris" (je traduis : l'arrondissement le plus peuplé). Tu as une idée, là-dessus ?

    Le municipal, ce n'est pas si simple : dans les années 50 ma commune comptait à peine 5000 habitants, maintenant elle en dépasse 25000. Ce n'est pas exactement la même chose. La dernière fois où j'ai assisté à un Conseil, il s'agissait de l'extension d'un groupe scolaire. Que de détails à résoudre ! Il faut pourtant que quelqu'un le fasse.

    Les parachutages, c'est un beau n'importe quoi. On ne s'improvise pas Maire, surtout à Paris ou Marseille. La vraie politique, c'est là qu'elle se niche : dans la gestion des eaux usées ou d'un simple carrefour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une erreur, je corrige je parlais de la plus grosse commune de France.

      Oui, c'est compliqué. Jeudi soir, je croise mon maire (et député). Comme on était devant un bistro que je connaissais (l'Amandine), je lui ai proposé de boire un verre. On discute, on était quatre, comme des potes, sans politique ni rien.

      Le maire s'écarte pour répondre au téléphone. Pendant ce temps là un lascar arrive. Le maire raccroche, le lascar commence à le faire chier pour avoir un logement social, limite menaçant physiquement, il a fallu que le patron et moi on s'interpose pour permettre l'évacuation des gens.

      Difficile mission...

      Supprimer
    2. Pendant que j'y étais, j'ai trouvé les différences significatives des arrondissements. Le plus grand, et le plus peuplé, c'est Vaugirard (15e), mais le plus chargé au Km², c'est Popincourt (11e) avec 40 000/Km² contre 28 000/Km².

      Supprimer
  2. Oups, je viens de voir ton billet près d'un mois après son écriture, et pourtant, je passe assez souvent ici.
    Il m'a échappé.
    Il y a des choses intéressantes dans le programme de NKM mais à mon avis, elle court trop derrière Hidalgo. On ne peut pas gagner contre son adversaire si on l'imite...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.