25 février 2014

Ecoloscopie

Depuis ce week-end, on parle beaucoup des Verts. Le Lab (qui a changé récemment de formule, sauf si je suis en retard…) relate qu’une source gouvernementale met une grande partie de la responsabilité des ennuis avec EELV sur le dos de l’accord passé avec le PS alors dirigé par Martine Aubry, avant les élections.

Je suis parfaitement d’accord.

Pour être politiquement correct, je vais déclarer solennellement avant d’aller bouffer que les écolos ont toute leur place au gouvernement parce que le PS ne peut pas gouverner tout seul, sa majorité est trop faible et ce n’est pas sain de gouverner seul.

Il n’empêche qu’ils tiennent leur force à l’Assemblée uniquement de cet accord et qu’ils commencent à nous les brouter sérieusement.

Je ne vais pas charger Martine Aubry : c’est aussi par ses actions à la tête du Parti Socialiste que la gauche peut gouverner maintenant. Cet accord n’était pas réaliste et a failli faire perdre l’élection présidentielle en fragilisant François Hollande, en faisant passer les partis de gauche pour des margoulins qui ne pensaient qu’à leurs postes de députés et en effrayant les Français avec cette histoire de sortie du nucléaire. Voire en faisant passer tout le monde pour des guignols en faisant croire qu’on allait relancer l’économie en installant des doubles vitrages.

Voila, c’est dit… Bien mangé, moi ! Un rôti de port avec des tagliatelles. C’est étrange, j’aurais préférée de la purée.

4 commentaires:

  1. bien j'ai le clavier qui me démange et je ne suis pas sûr d'être correct dans mon propos donc je vais m'abstenir de parler des écologistes, je pourrai être grossier et cinglant vis à vis de certains d'entre eux..... mais pas tous et saymal.

    Je vais reprendre un peu de tisane pour me calmer.

    RépondreSupprimer
  2. Un des problème de ce gouvernement (il en a tant...) c'est effectivement les écolos ou plutôt le fait que les écologistes n'ont finalement aucune moral politique (antinomique ?). Leur programme est un brouillard de suie, leur idéologie se perd entre écologisme politique, socialisme progressiste sociétal et communisme économique.

    Hollande pourrait les conserver si seulement ces gens avait une ligne claire et des propos cohérents.

    Et puis, entre Duflot et Placé, pépère doit se battre avec deux beaux spécimens du cynisme politique et de l'absence de cohérence intellectuelle.

    Il doit les virer et brûler l'accord signer par Aubry.

    C'est avec Hulot qu'il faut discuter écologie, pas avec les apparatchiks d'EELV

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pardon "morale"...

      De plus, les verts sont inexistants politiquement (sauf éventuellement aux élection européennes), et ils n'ont des poste au Sénat et à l'assemblée que parce qu'ils acceptent, avec le sourire et sans trembler du menton, de mettre leur idéologie politique sous le tapis.

      Ces gens ne veulent ni le bien de la Nature, ni le bien des Français. Ils ne veulent que le pouvoir...

      Supprimer
  3. Tiens une nouvelle formule pour le Lab?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.