02 février 2014

Folie passagère du blogueur de droite qui manifeste

Ils sont vraiment naze à droite, ou, du moins, dans cette espèce de droite revendicatrice qui va encore manifester dans un climat de haine, cette après-midi, que les blogueurs qui participent vont décrire comme un moment de féérie. « J’y étais, c’était fabuleux, loin de ce que nous disent les médias aux ordres ». On connaît la chanson. Pourtant, c’est bien la haine qui les poussent, la haine de cette gauche, de cette démocratie, alors qu’ils hurlent à la dictature.

Quand la gauche fait des grosses manifestations, c’est pour défendre du concret : l’emploi, les retraites,… Quand la droite descend dans la rue, on ne sait plus pourquoi. Ils vont manifester contre la PMA et la GPA alors qu’aucun projet du gouvernement ne prévoit de les autoriser. Aucun. La ministre l’a encore confirmé ce matin.

C’est une manifestation de haine dans cet éternel procès en légitimité faite à la gauche quand elle est au pouvoir. Ah ! Mais le blogueur de droite se justifie, sur son droit à manifester : « Et bien loupé, nous pensons encore et toujours et nous n'avons absolument pas l'intention de nous laisser bouffer, encore moins lobotomiser, par des comme toi. Ça te la coupe ? C'est la démocratie ! » Vas-y qu’il te donne des leçons de démocratie au blogueur de gauche tout en oubliant que le président de la République a été élu !

Ils sont rigolos ! Vous avez vu leur dernière ? Ils voulaient faire participer deux huissiers de justice pour prouver qu’ils manifestent dans le calme. Comme si deux huissiers pouvaient contrôler une manifestation de 10 ou 20000 personnes. Ou plus. La justice et le ministre de l’intérieur ont sifflé la fin de la récréation.

Que disait-il, aussi, le blogueur de droite, à propos de la présence d’huissiers : « On pouvait supposer qu'ainsi, nous aurions une relation à peu près objective des événements, tant sur le comportement de la police que sur celui des manifestants. » Ouuuuuh les méchants médias pas objectifs. Ouuuuuuh la méchante police. Je vais faire une relation objective : 10000 (ou 1 millions, si vous voulez) manifestant ont marché tranquillement mais, à la fin, une centaine d’individus proches de l’extrême droite ont provoqué la police pendant que les huissiers étaient partis boire une bière bien méritée après trois heures de marche.

Mais, « Que je suis bête, naïf, gentil; c'était sans compter sur Manuel Gaz et ses sbires de la préfecture de police qui ont obtenu d'un juge des référés que la présence des dits huissiers, pourtant nommés par la Justice, soient... interdits de manifestation ! » Ouuuuuuh ! La méchante justice aux ordres du ministre de l’intérieur.

« "Le gouvernement, l'Etat, les forces de police, la justice seront d'une très grande sévérité, face à tous ceux qui s'en prennent à nos institutions et nos valeurs." qu'il a dit le Valls. A qui croit-il faire peur ? Qu'il aille se faire voir ailleurs ! Il nous provoque sans arrêt avec ses coups de mentons de petit chefaillon en n'espérant qu'une chose c'est que nous cédions à la colère. Pauvre con ! »

Si ce n’est pas la haine qui parle.

Que disait-il, aussi, à propos du billet d’un confrère blogueur de gauche : « force est de constater que nous en sommes arrivés à un tel degré d'incompréhension mutuelle que je ne vois pas vraiment comment tout cela pourrait finir sereinement... Dans l'apaisement ? J'ai des doutes mais une certitude, c'est aux hommes au pouvoir de s'assurer que le pays ne s'enfonce pas dans des divisions insurmontables. Ils sont "en" responsabilité ! »


Oui. D’autres sont en irresponsabilité. 

57 commentaires:

  1. Parfaitement. Ils sont complètement barges et ne se sentent plus pisser, comme s'ils "voulaient" d'une façon ou d'une autre, que s'installe un climat insurrectionnel, tout en accusant le pouvoir d'en être à l'origine. C'est dingue. ça va finir très mal, cette histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils vont finir par lasser. Et lacer, à force de marcher.

      Supprimer
  2. Pas besoin de le citer, on l'aura reconnu sans difficulté.

    RépondreSupprimer
  3. Il fut une époque où il fréquentait les transexuelles. J'imagine qu'il les vomit maintenant.. http://tetu.yagg.com/2009/04/10/deux-trans-maitrisent-leurs-agresseurs-a-annecy/usg=AFQjCNFJTWGT2rJ2YbcK0pDkaGAFIPEfhg&sig2=s_Qh58pMuwGIRDl0AODZgg&bvm=bv.60444564,d.ZGU&cad=rja

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le gandin là-haut ferait mieux de la fermer s'il ne veut pas que je m'en charge. Corto a le même âge que moi, pas la vingtaine. Je vois que la dégueulasserie est une tradition bien ancrée chez certains.

      Supprimer
    2. RPH est encore plus vieux.

      Supprimer
    3. Fréquenter les transexuelles et ensuite vomir dessus, ça fait genre.
      Désolé pour le lien, je me suis un peu emmêlé les pinceaux...

      Supprimer
    4. Tiens ! René Paul Henri Roger Marcel Maurice,tu as une adresse mail pour que je puisse te poser une question ?

      Supprimer
  4. Pourtant, le soleil n'est pas vaillant en ce moment. On est aussi loin de la pleine lune, à moins que ce ne soit la pluie insistante qui leur ait lavé le peu de cerveau (sic ou lol ou mdr) qui leur reste.

    RépondreSupprimer
  5. Étant de droite (non extrémiste et non UMPs), je donne mon avis: vous faites aussi un amalgame moisi. Avec des Melanchons au pouvoir on a plus de chance d'arriver à une dictature stalinienne qu'avec quelques "jeunes cons" extrémistes de droite (qui dit ça d'ailleurs, les médias, vos sources ?) dire que le FN est de l'extremisme de droite, c'est aussi débile que d'associer : démocratie, PCF, socialiste.....France du bas, tu vas comprendre le sens de la misère sociale, toi qui la refuse pour toi même et surtout pour les autres. Toi qui aime sauver les autres avec l'argent des riches, bientôt, tu te sauveras des griffes de tes maîtres qui voudront te broyer et t'asservir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes actuellement la risée des blogs sérieux :-)
      Au moins cette manifestation aura permis aux internautes d'apprendre qu'on a retrouvé celui qui a voter pour Guimauve le Conquérant et sa clique franc maçonne et au passage améliorer provisoirement la fréquentation de votre blog.
      Je désespérais de trouver un spécimen. Il n'y en a plus autour de moins (du moins. Plus qui osent le dire)
      Merci :-)

      Supprimer
    2. Tous les cons de croient intelligents.

      Supprimer
  6. Décidément, il vous obsède, ce bon Corto…

    Pour le reste, tissu d'affirmations gratuites (comment savez-vous déjà, que la manifestation de cet après-midi va se dérouler dans un "climat de haine" ?) qui n'ont d'autres raisons d'exister que celle de faire plaisir à vos lecteurs de gauche et de les exciter un peu. Sans importance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le rôle des blogs, non ? Pourriez faire à peu près le même commentaire chez Corto. Il fait des billets pour exciter sa meute... Pourquoi des affirmations gratuites ? Je cite Corto. Le billet qu'il a fait contre Alter Oueb n'était pas haineux ?

      Supprimer
  7. Il n'y a pas plus de procès en légitimité d'un côté que de l'autre. Souvenez-vous par exemple des jours qui ont suivi l'élection de Sarkozy : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-violences-anti-sarkozy-a-la-decrue_464404.html

    Concernant la manif pour tous et son contenu haineux, je n'ai pas cette impression, mais il est devenu difficile d'en discuter tant la crispation est exacerbée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le procès en illégitimité à dure moins longtemps avec Sarko. Mais je n'ignore pas cela. Je rappelais l'autre jour le no Sarkozy Day.

      Supprimer
  8. J'ai participé à plusieurs manifs de LMPT, je n'y ai vu aucune haine. Je ne vois d'ailleurs pas comment un cortège majoritairement composé de familles complètes, pourrait devenir haineux et violent.
    Pour ce qui est des heurts de fin de manif, si j'ai pu voir à chaque fois, 200 à 300 crétins en bombers et crâne rasé, venus à la fin de la manif d'ailleurs, j'ai aussi vu pas mal de collègues en civil pousser ces brelots à l'acte. C'est tellement facile en plus. J'ai pu aussi voir la dégueulasserie des ordres donnés se transcrire sur le terrain en charge de paisibles jeunes gens assis sur l'herbe, tabassés comme s'ils avaient commis des actes de violence ou de rébellion, j'ai vu des prêtres tabassés alors qu'ils cherchaient à apaiser les choses.
    Lorsqu'on donne des ordres illégaux, que la chaîne hiérarchique obéit servilement, foulant aux pieds le code de déontologie, lorsque ces manœuvres sont dirigées non pas vers des casseurs mais des citoyens paisibles, pacifiques qui manifestent silencieusement, de manière non violente, il est clair que la haine ne se trouve pas dans le camp de ceux qui vont défiler aujourd'hui et que je ne peux malheureusement pas rejoindre pour cause de taf.
    Enfin, vous ne comprenez peut-être pas parce que tout cela vous est étranger, mais nous ne baisserons pas les bras, nous défilerons, nous veillerons, nous attendrons les ministres en déplacement, jusqu'au bout. Je vous engage à lire un peu sur la différence entre légalité et légitimité. La haine se trouve dans le camp de ceux qui veulent détruire la société française.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous savez très bien que c'est faux. Les manifestations sont là pour qu'elles dégénèrent. Les manifestants savent comment ça va se terminer.

      Supprimer
    2. Dans ce cas non. Croyez-moi, si j'avais les commandes d'un tel cortège, les députés seraient jetés à la Seine et ce ne seraient pas quelques échauffourées qui illumineraient la nuit parisienne, servant de prétexte pour rafler des jeunes. Je vous parle de ce que j'ai vu de mes yeux, pas de relations par un ou plusieurs tiers. Et je sais très bien reconnaître un flic en civil, y compris lorsqu'il se comporte comme les appariteurs d'antan.

      Supprimer
    3. Ah ! L'insurrection royaliste...

      Supprimer
  9. Non, encore que cela ne me dérangerai pas plus que cela, mais cela serait en totale contradiction avec les fondements du légitimisme que je défends.
    Juste l'expression d'une saine colère face à un gouvernement qui n'a aucun respect pour les valeurs de la société française, pour la vie. Et comme dans ce régime imbécile on ne peut être entendu qu'à la condition de faire éclater la violence, quoi de plus normal que de s'y livrer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous connaissez d'autres régimes où on peut de faire entendre ?

      À part ça, vous n'êtes pas propriétaire de la Feance et de ses valeurs. Pas plus que l'Etat n'est propriétaire de ses enfants. Je viens de lire votre billet et vous rapportez encore les propos que la petite dame a démenti avoir tenu.

      On ne peut pas tout justifier par le mensonge. Surtout pas la haine.

      Supprimer
    2. Taratata, elle l'a bel et bien dit, elle le confirme même dans un article de l'Express du 31 janvier, même si elle s'emmêle un peu les crayons en précisant maladroitement qu'elle l'a dit, oui mais pas dans cet esprit, etc. Sincèrement, on ne répète pas innocemment une phrase de Danton en toute innocence, sans avoir la moindre arrière-pensée, le moindre terreau idéologique derrière.

      Supprimer
    3. Elle a nié hier ou ce matin en disant qu'elle allait porter plainte... Mais je m'en fous. Les enfants n'appartiennent pas aux parents. Pas dans ma France. En fin de compte, ça ne veut pas dire grand chose mais il me semble que les enfants doivent être défendus par le pays (je dis pays pour éviter des mots comme État ou Nation). Ma parenthèse me ramène au billet de Corto et la partie sur la lobotomie. Les enfants ont aussi le droit de ne pas être lobotomisés par les parents qui peuvent aussi les éduquer comme ils veulent.

      Supprimer
    4. Mon propos ne consiste pas à dire qu'a contrario les enfants appartiennent à leurs parents, ce qui à mon sens constitue une évidence. En revanche, à moins de jouer l'hypocrisie, on sait très bien ce que cache cette citation. La belle et Peillon ne s'en cachent pas, ils ont la prétention de vouloir voir l'Etat se charger de leur éducation, alors que cette charge revient à leurs seuls parents.

      Supprimer
    5. Oui mais quand 90% des parents ne le font plus et que les 10% qui restent donnent une mauvaise éducation...

      Supprimer
    6. Là, je crois que vous vous laissez aller à une généralisation on ne peut plus abusive. Par ailleurs, qu'entendez-vous par "mauvaise éducation" ? Si transmettre des principes moraux, civiques, procède de la mauvaise éducation, nous ne serons pas d'accord.

      Supprimer
    7. Justement. On est d'accord. Mais il fait s'entendre sur ce que sont les principes moraux et dit l'éducation effectivement apportée par mes parents.

      Supprimer
    8. Les enfants n’appartiennent plus à leur parents depuis 1885. Heureusement, cela permet de retirer la garde aux parents dans les cas de maltraitance , d'inceste..
      Ce n'était pas le cas sous l'Ancien Régime, Diderot par exemple avait été mis en prison à la demande de son père. Quelle merveilleuse époque!!

      Supprimer
    9. Ah mais j'encule les gamins qui n'appartiennent pas â leurs parents.

      Supprimer
  10. Koltchac est un factieux, ni plus, ni moins...
    Il déploie tout l'appareil lexical (restreint) qui suffit à ces bâtards.
    "légitimisme", "saine colère","régime imbécile", etc...
    On dirait entendre un partisan d'Orléans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un royaliste légitimiste qui ne se cache pas. C'est bien mieux que les autres raclures qui défendent un truc qui leur échappe. C'est un peu l'objet de mon billet.

      Supprimer
    2. Anti-républicain viscéral, je prend "factieux" comme un qualificatif on ne peut plus honorable. Quant au champ lexical, je note que l'emploi de "bâtards" relèverait selon le commentateur comme une marque d'ouverture. Il vaut mieux en rire. Enfin, quand on ne sait pas faire la différence entre un légitimiste et un orléaniste, je crois qu'il vaut mieux laisser parler les grandes personnes entre elles, au lieu d'étaler devant tout le monde l'étendue de son ignorance. D'autant que l'olibrius n'est même pas foutu de recopier correctement un nom qu'il a pourtant sous les yeux.

      Supprimer
    3. "quand on ne sait pas faire la différence entre un légitimiste et un orléaniste" ça peut être aussi qu'on s'en fout.

      Supprimer
    4. Et je précise que je ne l'a fait pas et que je m'en fous. Je respecte votre position parce que vous ne m'agressez pas. C'est tout.

      Supprimer
    5. "quand on ne sait pas faire la différence entre un légitimiste et un orléaniste" ça peut être aussi qu'on s'en fout.

      Non, ça veut dire qu'on est historiquement inculte et rien d'autre. L'ignorance et l'indifférence sont deux choses différentes. Par exemple, je me fiche un peu de savoir qui avait raison, des Guelfes et des Gibelins, au XIIIe siècle, mais je sais qui ils étaient.

      Supprimer
    6. Non. Je me fous totalement de savoir qui est le roi légitime. C'est tout.

      Supprimer
    7. La question n'est pas là : vous vous foutez de savoir qui est l'héritier légitime du trône de France (moi aussi, un peu, je dois dire…), mais vous ne confondez pas les Bourbon et les d'Orléans, vous savez qui sont, historiquement, les légitimistes et les orléanistes (voire les bonapartistes…).

      Supprimer
    8. Me prenez pas pour un con, du moment que je vous prends pour des lourds.
      En notant Orléans plutôt que Bourbon, je savais ce que je faisais...

      Comme un coup de pied au chien...

      Supprimer
    9. Mais si ! Je les confonds. Parce que je m'en fous. Je respecte Koltchak parce que c'est un de mes plus fidèles commentateurs. Mais je n'oublie pas ce qu'il a dit sur mes amis, comme Melclalex.

      Supprimer
    10. Comme je n'oublie pas ce qu'il a pu dire sur moi.

      Supprimer
    11. Oui citoyen royaliste se proclamant anti-républicain, la guillotine au fond du jardin est toujours prête pour les contre révolutionnaires.

      Supprimer
    12. Coupez vous les couilles mais ne me les cassez pas.

      Supprimer
  11. C'est rigolo. Je suis si bistro et une bande de crevars vient de contester l'addition. Pour deux cafés, ils devaient 4€40. Ils sont venus à la caisse sans leur ticket et ont demandé ce qu'ils devaient. Le serveur leur annonce le prix. Un des cons rentre en colére et va chercher le ticket sur la table. Il disait évidemment la même chose. Un scandale pour rien.

    Quand on me parle d'éducation, ça me fait rigoler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela n'a rien à voir avec l'éducation reçue.
      Je connais beaucoup de connards qui ont pourtant été bien éduqués; arrivés à l'âge adulte, certains font le choix de s'émanciper de leur héritage pour préférer la facilité séduisante. Rien de plus facile et jouissif que de se comporter comme un goret. A chacun d'assumer ses choix.

      Supprimer
    2. Ils n'ont pas fait le choix. Ils sont mal éduqués. Jamais je ne refuse de payer une note. Mes parents ne m'ont pas appris à le faire. Par contre, si un bistro l'arnaque, je n'y vais plus.

      Supprimer
  12. Je me demande bien ou t'as trouvé les extraits que tu cites...
    Mouhahah !

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour, je fais partie des haineux qui ont défilé hier là où "il va pleuvoir du facho et de l'homophobe dans les rue de Paris cet aprème, mettons les familles à l'abri- manifdelahaine "(Denis Baupin), avec ceux dont Michèle Delaunay dit "ils ont été frigidistes barjots, ils sont dieudonistes, lepénistes intégristes, si j'étais de droite je serais désespérée", ou Cécile Duflot "quand on soutient la manif de cet après-midi on ne soutient pas la vie. La vie ce n'est pas assigner les petites filles au ménage"... bref, à vous lire tous, je suis une "raclure" "remplie de haine" et sans cerveau,et je dois dire que je suis époustouflée par l' immense tolérance, l'absence de préjugés et l' ouverture d'esprit qui semble vous caractériser ainsi que vos amis...
    Bon ça, c'est pour la forme...
    Pour le fond, prenons par exemple le cas de la PMA : "Ils vont manifester contre la PMA et la GPA alors qu’aucun projet du gouvernement ne prévoit de les autoriser. Aucun. La ministre l’a encore confirmé ce matin.", dites-vous...
    Trop facile.... vous savez pertinemment que sans toutes les manifs de l'hiver dernier, la PMA serait déjà passée dans la loi sur le mariage homosexuels : en décembre, les députés socialistes se préparaient à déposer des amendements sur la PMA dans la loi, et Mme Belkhacem avait dit que le gouvernement ne s'y opposerait pas... puis les manifs sont arrivées...

    Pour ce qui est de la PMA absente de tout projet gouvernemental actuel, voici où nous en étions vendredi :
    - "La ministre n'exclut toutefois pas la possibilité d'un amendement législatif introduisant cette disposition, sans pour autant préciser quelle sera la réaction du gouvernement. "Je ne peux pas préjuger de ce que sera le travail législatif (...) Nous avons la séparation des pouvoirs, chacun peut exercer sa réflexion", a-t-elle estimé. "(Mme Bertinotti, 30 janvier, RTL)...
    - "Pas de loi famille sans procréation médicalement assistée : les parlementaires EELV assumeront leurs engagements en étant à l’initiative d’amendements à la loi famille afin que la PMA y soit incluse. EELV invite l’ensemble des parlementaires, quelle que soit leur appartenance politique, à soutenir tout amendement allant dans le sens de l’égalité." (Communiqué EELV, 6 janvier 2014)

    Bref, jusqu'à ce matin, la PMA était toute prête à sortir du bois parlementaire. Faire semblant de ne pas le savoir me semble le signe d'une honnêteté intellectuelle de votre part au moins égale à votre tolérance aux opinions différentes des vôtres...
    Mais bon, le plus important finalement, c'est que, après une superbe manif sans autres manifestations de haine que les éructations de vos copains, nous apprenons ENFIN par la voix de notre ministre de l'intérieur que le gouvernement s'opposera aux amendements sur la PMA.... et voilà... !
    Cette précision aurait pu être apportée AVANT la manif... c'était si simple, cela aurait enlevé des arguments aux manifestants, et votre billet aurait pu avoir un sens... ben oui, mais on s'est bien gardé de le faire au gouvernement, comme tout le monde espérait que la manif serait un flop.... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ne pouvez pas empêcher le travail parlementaire. Par contre, vous faites des procès d'intention.

      Supprimer
  14. Qui a dit que je voulais empêcher le travail parlementaire ?... aucune envie de le faire, au contraire, c'est justement pour l'aider que j'étais dans la rue hier, pour dire aux députés : soyez vigilants et faites bien votre travail, nous comptons sur vous ... ! Par ailleurs, quand on pense à l'absence totale de liberté de manoeuvre qu'ont les députés PS, on se demnde ce que peut être votre vision du "travail parlementaire"...

    Quel procès d'intention ...? je me réfère juste à ce que je lis à droite à gauche (surtout à gauche, d'ailleurs..) sur les intentions d'amendements EELV, sur le PS divisé à ce sujet, des pressions des mouvements LGBT qui ne cessent de rappeler au président élu et au PS que la PMA faisait partie de ses promesses de candidat (même sans être ds les 60 engagements écrits), sur les gros mensonges de Madame Belkacem qui a prétendu hier soir sur i-télé : "A ma connaissance il n’y pas d’amendements, ce sont des interrogations hypothétiques qui se basent sur le fantasme, sur la peur, pour mobiliser des gens»... elle ne lit pas les communiqués d'EELV notre porte-parole du gouvernement ?....
    Quant à vous, bien sûr, .. aucun procès d'intention, quand vous écrivez par exemple au sujet des manifestants : "C’est une manifestation de haine dans cet éternel procès en légitimité faite à la gauche quand elle est au pouvoir?"...
    Pour ma part, et pour celle de beaucoup de manifestants que je connais, nous sommes extrêmement respectueux de la législation, et ne faisons aucun procès en légitimité d'un gouvernement nommé par un président élu au suffrage universel... par contre, nous ne sommes pas d'accord avec la vision de la société qu'il veut nous imposer, et nous le faisons savoir, calmement, malgré les insultes et les procès d'intention...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle vision de la société ? Procès d'intention...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.