05 février 2014

Quand Marine Le Pen tape sur les banques françaises

Récemment Marine Le Pen a déclaré que le Crédit Agricole n'est pas solide. Je ne sais pas ce qu'elle veut démontrer. Dénigrer notre économie ? La santé de la France ?

Il se trouve que je suis client du Crédit Agricole et que j'ai beaucoup travaillé pour cette honorable institution. Je disais par ailleurs dans mon dernier billet que j'étais client d'une banque mutualiste. C'est elle !

Du coup, ça m'amuse beaucoup de voir un communiqué du taulier de la boutique pour critiquer cette déclaration. Le voilà (ci-dessous). 

Gageons que nos blogueurs gauchistes vont défendre nos institutions bancaires. Pour ma part, je viens de recevoir ma convocation à l'assemblée générale de ma caisse locale. 


http://www.credit-agricole.com/Actualites-et-decryptage/Communiques-de-presse/Communiques-generaux/MISE-AU-POINT-DE-JEAN-PAUL-CHIFFLET-DIRECTEUR-GENERAL-DE-CREDIT-AGRICOLE-S.A


Envoyé de mon iPhone

16 commentaires:

  1. La plus grosse banque privée à Genève, c'est Le Crédit Agricole, filiale du Crédit Agricole France, je ne sais pas si Marine a raison, mais je sais qu'on prend les gens pour des cons quand on dit que le Crédit Agricole investit dans l'économie locale. C'est pas aussi simpliste.
    Quand tu vois que la banque saoudienne est moins grosse que le Crédit Agricole dans le quartier des banques , à Genève, et que cette ville est devenue le premier pôle bancaire de Suisse, et le centre international du courtage, tenu par des sociétés françaises...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais le CA, c'est avant tout une banque régionale mutualiste.

      Supprimer
    2. Moi, j'ai cloturé mon compte courant et entame la procédure pour résilier toutesassurances que j'ai au CA...

      Supprimer
  2. Je ne sais pas si je suis un blogueur gauchiste, mais également en tant que client de la chose, il me semble que je n'ai pas TROP à m'en plaindre. Un découvert constant, des emmerdes récurrentes, une situation foireuse à perpétuité, malgré tout, et alors qu'ils auraient déjà pu me transformer en hachis parmentier, où m'expédier aux confins de la galaxie à gauche du trou noir de l'univers, ils ne l'ont pas fait. Après, l'Arabie Saoudite et toutes ces conneries, je me demande bien quelle banque ne serait pas accrochée au wagon démoniaque du libéralisme en marche, tiens !
    (ceci dit, niveau agios, ils font quand même bien chier, je dois l'avouer)
    Marine Le Pen, je l'emmerde, mais je crois que je supporte encore moins les gens qui l'appelle "Marine" (même par ironie)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui , lorsqu'on l'appelle "Marine" c'est le début d'une inavouable idylle ....

      Supprimer
    2. Cette omniprésence des prénoms est insupportable quelle que soit la personne concernée ! L'autre jour, prenant en marche une interview de Michel Bouquet (pourtant d'une génération ancienne…), je l'entendais parler d'Eugène par-ci, d'Eugène par-là. il m'a fallu cinq bonnes minutes pour comprendre qu'il évoquait Ionesco. C'est à la fois grotesque et très mal élevé vis-à-vis des malheureux qui n'ont pas vécu dans l'intimité d'«Eugène».

      Supprimer
  3. C'est sur qu'un groupe bancaire qui enregistre 6 milliards de pertes en 2012 (chiffres 2013 pas encore connu) est en excellente santé. Voir l'étude d'O Berruyer içi http://www.les-crises.fr/bilan-bancaire-debit-agricole/ et là http://www.les-crises.fr/synthese-megabanques-fr/
    De plus, lors du débat Mosco - Le pen, puisque c'est de cela dont il s'agit, le "Reductio at Hitlerum" de Mosco vis à vis de Jacques Sapir est proprement scandaleux. Moscovci, après le vote de la loi bancaire, on sait désormais sans le moindre doute possible de quel côté il se trouve. Quant à MLP, elle ne fait que répéter ce que ses conseillers récupèrent sur Internet et dans des études d'économistes hétérodoxes, sans rien y comprendre apparemment.

    RépondreSupprimer
  4. Le crédit agricole n'a de mutualiste que le nom, ceci étant cette banque se porte bien.

    je la connais très bien également. Elle a poursuivi un ami à moi pendant 8 ans elle l' a mis à la rue après qu'il ait perdu toutes ses économies en 2001 et ce sur les conseils d"un chargé de clientèle, alors même qu' une autre banque qui n'est pas mutualiste voyant qu'elle ne pouvait pas récupéré sa dette pour cause d' insolvabilité a abonné la dette.
    Bien pire le crédit agricole voyant qu'elle ne pouvait pas récupéré la dette de son client a abandonné la dette mais elle l'a vendu à un cabinet de recouvrement à 5% de sa valeur par un système assez scandaleux de portage. Ce cabinet de recouvrement lui a pourri la vie pendant des années afin de la récupérer pour son propre compte, ce cabinet de recouvrement pensait sans doute qu'on pouvait tondre un oeuf.

    Quant à Marine Le Pen, elle a nagée dans le semoule et complètement à coté de la plaque face à Moscovici. Il suffit donc de lui parler d'économie de manière sérieuse pour s'apercevoir très vite qu'elle ne dit que des conneries et qu'elle raconte n'importe quoi.

    Son discours ne tient pas il est dangereux, il n'a ni queue ni tête.

    David75

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas, Marine Le Pen est une idiote... Ce n'est pas le Crédit Agricole qui est fragile, c'est CACIB (Credit Agricole Corporate and Investment Bank) la banque d'investissement et de marchés du Crédit Agricole.

    Après, si effectivement CACIB fait faillite (genre Lehman Brothers) le Crédit Agricole fera aussi faillite...

    Enfin Rosa Elle dit n'importe quoi puisque HSBC Private Banking (Genève) est bien plus gros que CAPB... Il me semble que même BNPParibas Private Bank est plus gros que CAPB...

    C'est pas la taille des bureaux qui compte...

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas, ça n'est pas parce que c'est une banque mutualiste que ça n'est pas une banque en carton.
    MLP a complètement raison. D'une part parce que la situation de Calyon (et d'autres filiales de CASA) est franchement mauvaise, et d'autres part parce que le processus de décision, avec l'actionnariat croisé entre CASA et les Caisses locales, est bidon.
    Donc, oui, CASA est une banque en carton. Les Caisses locales, vont bien merci pour elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petite précision Calyon n'existe plus, c'est CACIB maintenant...

      Supprimer
    2. Oui, je m'en suis rendu compte. Le pire c'est que j'ai bossé quelques mois à CASA après le changement de nom, j'aurais du m'en souvenir !

      Supprimer
  7. Je n'ai pas tellement répondu, ici. En fait si, j'avais fait une longue réponse, hier, mais j'ai eu un problème d'iphone.

    Je vais la résumer : les Caisses Locales et Régionales sont en pleine forme et Marine Le Pen fait volontairement un amalgame puisque c'est au Crédit Agricole que les électeurs, du moins sa cible, ont des comptes.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.