03 février 2014

Réformer la famille en six étapes

Cyril a raison. Il est temps de passer à la deuxième phase de l'opération de déstructuration de la société française patriarcale, après l'expérimentation à Dunkerque qu'il décrit dans son blog.

Étape deux : dès la maternelle et sauf en cas de panne de chauffage, les enfants iront nus en cours afin de s'habituer à la vue du corps de l'autre. Des séances d’attouchement seront organisées pour découvrir entièrement le corps des autres. À partir de la majorité sexuelle, des cours d'éducation sexuelle de tous types seront donnés avec travaux pratiques, y compris anaux et buccaux, ce qui permettra aux adolescents ou jeunes adultes de choisir librement leur orientation en toute connaissance de cause.

Les enfants qui ne manqueront pas de naître de ces formations seront confiés à des couples qui en demandent. S'il n'y a pas assez de demandeurs, ils seront placés de force chez de vieux homosexuels qui n'ont pas la chance d'avoir des petits enfants compte tenu du passé réactionnaire du pays.

Tout le monde devrait être satisfait puisqu'il n'y aura ni IVG, ni GPA, ni PMA.

Étape trois : parallèlement des internats seront construits et accueilleront progressivement et obligatoirement tous les enfants de plus de quatre ans afin qu'ils soient extraits de l'influence néfaste des familles. Néanmoins, les parents auront le droit de les recevoir entre samedi midi et dimanche 16 heures et pendant une semaine toutes les six.

Un nouvel impôt sera levé pour financer l'opération en fonction du revenu des parents. Devenus inutiles, les allocations familiales et le quotient du même métal seront supprimés.

L'embauche massive d'éducateurs permettra de résoudre le chômage.

Étape quatre : les familles de plus de deux enfants se verront confisquer les derniers qui seront envoyés dans des pays en voie de développement habitués à gère la surnatalité et la surmortalité infantile qui va avec.

Étape cinq : les constructions neuves seront uniquement des immeubles de 7 étages avec une seule pièce par étage de la taille nécessaire pour abriter 4 couples avec 2 enfants.

Nous résoudrons ainsi des problèmes d'environnement. Les célibataires de plus de 18 ans, quittant l'internat vivront à 25 dans de telles pièces. Des études scientifiques ont en effet montré que la structure de vie idéale est d'une taille comprise entre 15 et 25 personnes.

Les appartements seront attribués par tirage au sort dans un premier temps en prenant néanmoins en compte la proximité avec le travail.

Étape six : les couples seront créés de force, selon les orientations sexuelles de chacun selon des critères objectifs et non plus sur la base de ce machin qu'on appelle l'amour. Les moins de 25 ans feront néanmoins ce qu'ils veulent.

Ces critères objectifs seront : la compatibilité génétique et la compatibilité du travail (essentiellement sur des critères géographiques). En cas de mobilité professionnelle, les couples pourront être cassés et refaits autrement.

Ça leur passera l'envie de baiser et d'élever des mômes. Au but de quelques années, l'équilibre démographique devrait être trouvé.

Ces réformes seront faites parallèlement à des réformes économiques qui comprendront la collectivisation des outils de production.

Ainsi, au bout d'une trentaine d'années, nous devrions connaître le paradis socialiste pour le plus grand bonheur de tous.

Grâce aux progrès technologiques, tout cela sera géré par des ordinateurs. Les élus ne seront plus utiles. Ainsi, les élections coûteuses deviendront inutiles.

Nous les supprimerons. Un guide suprême sera nommé pour faire joli. Il devra changer de conjoint ou de conjointe tous les deux ans afin d'assurer l'égalité. Il sera choisi selon des critères issus de la Grande Théorie du Genre qui a permis d'aboutir à cette réforme audacieuse.

Ne me remerciez pas.

11 commentaires:

  1. ...ça y est, on en est au stade du delirium très mince.
    Pourvu que ça ne s'aggrave pas !

    RépondreSupprimer
  2. Amusante la nouvelle version du meilleur des mondes

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Il faut interdire les préservatifs et laisser la nature décider, ainsi les familles de plus de 8 enfants minimum bénéficieront des allocations spéciales grandes familles et familiales qui seront prélevées sur les ménages des égoïstes sans enfant pour assurer l'avenir et la grandeur de la France.

    David75

    RépondreSupprimer
  5. ah ca va les changer des camps de voile en bretagne avec m le curé

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.