14 février 2014

#Stopbashing : le site qui fait du bien aux citoyens

« Le dénigrement en continu de l'action du Président de la République et du Gouvernement est à l'origine de ce site. Nous ne sommes pas spécialement des propagandistes des actions de notre Exécutif. D'ailleurs nous pensons que parfois il pourrait faire mieux, ou autrement et, comme à tout le monde il nous arrive d’exprimer vivement notre désaccord.

Mais « le bashing » systématique des actions et projets du gouvernement que nous lisons, voyons, entendons jour après jour, semaine après semaine, dans les médias quels qu'ils soient dans nos cercles relationnels où il se propage, nous choque profondément.

Nous pensons qu’une telle campagne médiatique désinforme les citoyens et bafoue leur droit à une information objective qui leur permette de se forger librement une opinion.

Nous voulons qu’il soit possible de le dire : et c’est pourquoi, ce site est le vôtre, il vous donne la parole pour rétablir, chaque fois que vous la verrez, lirez ou entendrez bafouée, la vérité sur l’action du Gouvernement de Gauche issu des élections présidentielles de Mai 2012. »

C’est ainsi que l’équipe de stopbashing.org présente son site. Tous les internautes peuvent participer et écrire une contribution (on me dit qu’il y a une féroce équipe chargée de la modération, composée notamment de gros frisés avec des cravates à chier).

On me proposerait, aujourd’hui, de participer au projet, je foncerais les yeux fermés. Depuis la volte face sur la loi famille, en début de semaine dernière, je ne décolère pas contre le gouvernement. Il n’empêche que c’est la seule équipe à pouvoir mener le pays, la droite ayant largement montré son incompétence. Aussi, je suis fatigué des critiques.

Tous les jours, on trouve des occasions de montrer que la droite est ridicule. Je parlais hier soir des municipales à Brest, c’est anecdotique. Mais on parlait récemment des histoires de genre. L’UMP critique aujourd’hui les projets de la gauche alors que c’est ce qu’elle défendait il y a trois ans, tout simplement parce que ces projets sont de bon sens.

Je lis beaucoup de blogs réacs, comme celui de la sympathique Lady Waterloo qui fait un billet sur deux pour taper sur pépère. Dans son dernier, elle estime qu’il devrait démissionner. C’est usant et ça ne sert à rien. On dirait qu’elle a oublié Nicolas Sarkozy… Même Le Point, qu’on ne peut accuser de sympathie pour la gauche, s’en souvient, pourtant. Aujourd’hui, ils nous expliquent pourquoi « Barack Obama préfère François Hollande » à Nicolas Sarkozy qui a été la risée de la France à l’échelle mondiale. Je peux concevoir que ça amuse les opposants de voir pépère tourner en ridicule par la presse anglaise mais qu’ils regardent plutôt les sujets importants : nous avons David Cameron qui a annoncé un referendum pour la sortie de l’Europe de son pays qui demande maintenant de l’aide à l’Union Européenne suite aux intempéries dans son pays. Qui est ridicule ?

Le soutien au gouvernement ou, plus exactement, le refus du dénigrement systématique, n’empêche pas la critique et le recul. Par exemple, il y a une bonne nouvelle aujourd’hui : la croissance pour 2013 est supérieure aux prévisions. Il n’empêche qu’il n’y a pas lieu de fanfaronner. Notre ministre des finances. François Hollande a salué la confiance retrouvée et dit que c’était de bon augure. Il faut bien qu’il dise quelque chose mais ça reste de la communication politique. Pierre Moscovici, notre ministre des finances, a, quant à lui, déclaré : « Il faut aller plus loin pour avoir des créations d’emplois, pour faire reculer le chômage ». Ca me fatigue, ça n’est que de la communication politique. Ca fait des années qu’on nous annonce que le chômage baissera avec la croissance mais ça fait des années qu’on ne croit plus au retour de la croissance, à une croissance suffisante.

Ainsi, on peut critiquer le gouvernement mais, pendant ce temps, on a une équipe qui bosse, qui essaie de reconstruire quelque chose de cassé par 40 ans de crise, dix ans de droite, cinq ans de sarkozysme. Rayer les mentions inutiles.

Une équipe bosse.

Nous, on vous attend sur Stopbashing.org. Vous pouvez contribuer.

15 commentaires:

  1. "qui essaie de reconstruire quelque chose de cassé par 40 ans de crise, dix ans de droite, cinq ans de sarkozysme. "

    Donc il reste quand même au moins 25 ans de gauche (sur 40...)

    Discrétion à part, cette mode du "bashing " ou du "stop le bashing" est ridicule et démontre une fois de plus le niveau lamentable de la politique Française.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est qu'un nom de site.

      Supprimer
    2. Je parlais de cette mode qu'on les médias de parler de "bashing"...

      En plus, il doit bien y avoir un terme français exprimant la même chose...

      Supprimer
    3. C'est pas faux .... et si on va par là, c'est quoi vraiment la différence entre "bashing" et "critique" ? Parce que, moi, la critique, je serais plutôt pour ! Et je crois que Mr Jegou aussi, non ? Alors pourquoi devrait-on en exonérer Mr Hollande ?
      Enfin bon, ceci dit, je ne suis pas très douée pour comprendre la subtilité des termes dérivés de l'anglais utilisés sur le net... par exemple je n'ai toujours pas pigé l'exacte signification de "troll" ou "embedded" !!!

      Supprimer
    4. Enfin bon, à présent je suis allé voir le site ...
      Et je le trouve plutôt bien fichu ! Rien ne me choque ....
      Je critique souvent ce que fait Hollande depuis mais 2012. Mais je déteste les critiques délirantes ou carrément diffamatoires !
      On pourra y critiquer Hollande et son gouvernement ?

      Supprimer
    5. Skandal,

      J'ai répondu rapidement parce que je n'avais que l'iPhone. On est peut-être d'accord pour le bashing, mais il nous fallait trouver un nom qui claque...

      Nounours,

      Le bashing est plutôt du dénigrement. Troll n'est pas un anglicisme...

      On pourra y critiquer Hollande et le gouvernement, mais ce n'est pas le but. Les publications sont soumises à modération... Tout ce qui est trop négatif sera viré s'il y a beaucoup de trucs négatifs. Et ce n'est pas un blog politique. C'est un site politique.

      Supprimer
  2. merci de l'info
    hop , enregistré dans mas favoris

    RépondreSupprimer
  3. Hé oh bashing y chante super bien alors pourquoi stop ?

    RépondreSupprimer
  4. Ça ressemble un peu au fan club de Sheila ou de Sylvie dans les années soixante, c'est touchant.

    En moins actif, tout de même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu le but, Didier... Nous ne visons pas le public d'un blog politique. FD a-t-il le même public que Le Monde ?

      Supprimer
  5. Merci pour nous avoir indiqué ce site. Il serait grand temps que le travail en profondeur de l'équipe gouvernementale soit reconnu à sa juste valeur. La critique d'un gouvernement est facile. Seuls s'y livrent ceux qui, dépourvus du moindre projet, ont la haine de l'action pour toute boussole !

    RépondreSupprimer
  6. Les gens, les inconnus et les autres, désolé pour le temps mis à répondre aux commentaires mais le lancement du site a généré une activité inattendue dans Twitter et Facebook, j'étais débordé.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.