12 mars 2014

Bilan de l'affaire Sarkobira

J'ai résumé toute l'affaire dans mon annexe. Résumons le résumé :

Petit 1 : Christiane Taubira et Manuel Valls ont bien lu ou entendu pour la première fois dans les médias que l'avocat était sur écoute puisqu'il n'était pas sur écoute. 

Petit 2 : il y a bien un enfumage pour nous faire oublier un détail. Nicolas Sarkozy a bien la justice au cul sérieusement. 

Ils s'en foutent car ils supposent ou espèrent qu'il ne s'en sortira pas et ne pourra pas revenir. Mais à 15 jours d'élections, ça fait sale. Avec cette histoire, ils ont probablement fait perdre des points aux socialos mais ils devraient être les premières victimes (montée du FN et tout ça. Tiens ! Pourquoi les blogueurs réacs sont intervenus en meute ?).

Petit 3 : la presse a été en dessous de tout en cherchant un scandale pour vendre du papier. 

13 commentaires:

  1. Oui, mais non.
    Christiane Taubira assurait lundi soir sur TF1 qu'elle avait découvert l'affaire en lisant Le Monde du 7 mars.
    "Comment l'UMP a réussi à retourner cette affaire contre le gouvernement":
    http://tinyurl.com/l5lnpn6

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais non. Elle a dit une connerie mais sur le fond, elle n'a pas réellement menti. Parce que le fond était bien les écoutes de l'avocat.

      C'est bien Le Monde qui est visé par mon point trois. Ils ont peut être conscient d'avoir été très loin et ont diffusé l'article avec l'information réellement transmise au gouvernement.

      Supprimer
  2. Impression que Taubira est le fusible ou plutôt celle dont beaucoup voudraient se débarrasser....

    RépondreSupprimer
  3. Vous ne voyez pas que vous emmerdez tout le monde, y compris vos amis de gauche bêlants, avec ces conneries ? Tout le monde s'en fout, de cette histoire, bon sang ! La preuve, vous n'arrivez même pas à récupérer quatre commentaires des lèches-culs gouvernementaux qui vous lisent trois fois par jour, les Bembelly, Camino, Sarkofrance and Co.

    Nicolas, sans déconner, qu'est-ce que vous pouvez avoir à foutre de ces sottises ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me fous du fond de l'affaire (je souhaite que Sarko soit carbonisé, que justice soit fait et que Hollande puisse redresser les comptes de la Feance pour pouvoir diminuer les taxes sur la bière). Cela étant mon blog cartonne au niveau du nombre de visites et de RT depuis hier.

      Et je n'ai rien d'autre à dire. Ces billets sont faits en 5 minutes...

      Supprimer
    2. « Ces billets sont faits en 5 minutes... »

      Oui, ça, merci, on le voit bien en les lisant.

      Cela étant étant, votre réponse me donne envie de pleurer, à la fois de rage et de pitié : qu'est-ce que vous en avez à foutre du nombre de vos "visites" ? Et pourquoi voulez-vous "carboniser" un type qui n'est de toute façon plus rien ? Et qu'est-ce que Hollande et les comptes de la France viennent faire dans cette histoire ?

      Supprimer
    3. Vous devriez plutôt pleurer à cause d'une crise de rire. C'est vous qui le parlez du nombre de commentateurs. Je note que les reacs se sont plantés avec cette histoire, que vous sentiez le roussi avec cette affaire. Je veux dire que vous, Didier, vous sentiez bien que c'est un pétard mouillé. Vous me reprochez de m'y intéresser mais vous ne lisez pas mes réponses. Je vais donc les repeter.

      1. Je suis fasciné par le traitement médiatique de cette histoire.

      2. Je n'ai pas d'autre idée de billet. J'ai toujours fonctionné à l'instinct.

      3. Ça me fait rigoler de faire des billets quand la droite se plante. C'était le cas avec la catastrophe de Brétigny en juillet. Comment voulez vous que ce gouvernement rempli d'amateur en communication, de cabinets inepte,... auraient pu organiser les complots et autres thèses que vous défendiez ?

      Et si vous êtes gênés par mes billets au point de me le dire c'est que vous n'êtes pas forcément à l'aise...

      Supprimer
    4. Je ne me fous pas de savoir qu'un jour Nicolas Sarkozy puisse faire un séjour en prison.

      Supprimer
  4. Je suis d'accord sur le fond et je ne comprends pas pourquoi le gouvernement a un service de communication aussi nul, qu'il débauche celui de l'UMP qui, on doit le reconnaître est très fort...

    RépondreSupprimer
  5. La meilleure analyse, c'est encore celle d'Authueil.
    http://authueil.org/?2014/03/12/2236-bienvenue-chez-branquignols
    Des branques, des branques.
    Ils auraient voulu sortir l'UMP du caca qu'ils n'aurait pas fait mieux.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.