17 mars 2014

Interdisons la voiture

Législateur attentif aux revendications du peuple selon Bosch
C’est un scandale. Je n’ai pas donné mon avis sur la circulation alternée, manquant à tous mes devoirs qui consistent à donner un avis sur à peu près tout sans la même once de compétence. Hier soir, avec le vieux Joël, on rigolait bien, sur le thème : « ces cons-là mettent la circulation alternée alors que la pollution est finie. » Quand je suis au bistro, je ne suis plus blogueur de gouvernement.

Premier avis : l’amende de 22 euros n’est pas assez chère. Une dame qui doit amener son père chez le proctologue où le rendez-vous est pris depuis plusieurs semaines prendra quand même sa voiture.

Deuxième avis : cette mesure est injuste. Comment peut faire la dame pour amener son père chez le proctologue ? Si vous n’aimez pas les proctologues, vous pouvez choisir autre chose. Un coiffeur, par exemple.

Troisième avis : et si on la mettait en place en permanence plutôt que d’attendre la mort de milliards de nourrissons du cancer de la particule ? Après tout, ça réduit les bouchons… Les proctologues aussi, à l’occasion, d’ailleurs.

Quatrième avis : pourrait-on avoir un pic de pollution hors période électorale pour que l’on puisse voir ce que nos dirigeants et les chefs de l’opposition ont dans le gosier ?

Cinquième avis : il y a dix ans, on nous encourageait à acheter des diesels parce que c’était moins polluant. Je veux bien prendre une voiture électrique, mixte, GPL, à pédale, … Mais si c’est pour apprendre dans dix ans qu’elle provoque des maladies rigolotes desquelles on meurt dans d’affreuses douleurs, cela serait décevant. Très.

Sixième avis : il faut interdire la voiture pour ceux qui n’en ont pas besoin. Je ne sais pas trop comment mais je vais revenir à ce sujet en proposant une loi, tant qu’à faire. Je vais commencer par me justifier : ceux qui prennent la voiture alors qu’ils pourraient faire autrement sans trop d’emmerdements gênent ceux qui en ont réellement besoin et provoquent le décès de nourrissons, de grands-mères et d’autres personnes fragiles.

Septième avis : il faut rapprocher la fiscalité du diésel de celle de l’essence et qu’on arrête de jouer avec la fiscalité pour faire des mesures incitatives et autres niches fiscales dont au sujet desquelles ont ne sait pas se dépêtrer qu’on on s’est rendu compte que c’était une funeste connerie.

Retroussons-nous les manches.

Proposition de loi visant à limiter les inconvénients de la circulation automobile.

Article 1 : tout usage de véhicule autre que celui permis par les articles de la présente loi est interdit sous peine de confiscation du véhicule et de sodomie du conjoint dans des secteurs géographiques qui seront précisés par décret.

Article 2 : sont autorisés les taxis, les VTC, les véhicules des services de sécurité, les véhicules de maintenance des sociétés de transport et quelques trucs comme ça, les véhicules de réparation, les voitures des GIG, GIC,…

Article 3 : sont autorisés les véhicules d’au maximum trois places des artisans et des commerçants.

Article 4.1 : sont autorisés les véhicules de chaque particulier à l’occasion de 50 jours par an sous réserve d’une déclaration préalable. L’autorisation est accordée à la personne, pas au véhicule, ce qui permettra de faire joyeusement du covoiturage.
Article 4.2 : il sera mis en œuvre un service de déclaration facile d’utilisation (déclaration par SMS,…).

Article 5 : sont autorisés les véhicules de transport de plus de 9 personnes.

Article 6 : sont interdits les 4x4 et autres véhicules surpuissants par rapport à leur utilisation courante dont la liste sera fixée par décret, avec, par exemple, une limitation de la puissance.

Article 7.1 : sont autorisés les véhicules dont l’usager peut justifier la nécessité de l’utilisation par un écart de plus d’un quart d’heure pour un trajet entre l’usage de la voiture et celle des transports en commun pour la partie du trajet concerné par la loi (voir l’article 1).
Article 7.2 : un système informatique fournira les temps de trajet de référence.
Article 7.3 : l’usager pourra contester ces temps de trajet en utilisant d’autres systèmes comme ceux des compagnies de transport et de services comme Google Maps.
Article 7.4 : les municipalités mettront en place des services aidant les gens à contester les machins. Un décret viendra préciser les modalités d’accréditation des personnes, de contrôle, de financement,…

Article 8 : sont autorisés les véhicules de livraison de moins de 3T5 de sociétés de livraison dument déclarées (par exemple au service décrit dans le 7.4).

Article 9 : sont autorisés les véhicules de plus de 3T5 s’ils peuvent justifier leur présence dans la zone ceci afin de virer ces connards de routiers qui prennent le périph plutôt que l’A86 voire la Francilienne.

Article 10 : un décret prévoira les modalités d’utilisation des voitures individuelles par des visiteurs occasionnels comme les touristes qui ne sauraient pas utiliser le machin prévu à l’article 4.1.

Article 11 : les collectivités territoriales seront incitées financièrement par l’Etat à construire des parkings près des gares et à en améliorer l’accès.

Article 12 : des dérogations seront étudiées au cas par cas par les services du 7.4 pour les professions qui ne sont pas couvertes par la présente note mais dont l’usage de la voiture est évidemment nécessaire, comme les médecins, les commerciaux,… et pour tous les cas particuliers.

Article 13 : sont autorisées à circuler dans leur commune ou arrondissement de résidence et les communes et arrondissements voisins les personnes de plus de 65 ans (je dis ça sinon les vieux Marcel et Joël vont me casser les burnes).

Article 14.1 : sont autorisées à circuler en voiture les épouses de pochetrons.
Article 14.2 : elles devront avoir sur elle un certificat de mariage et un échantillon du sang de l’époux.

J’espère que j’ai tout prévu. On notera au passage que je n’ai accordé aucune dérogation aux véhicules non polluants tels que les machins électriques ou GPL. Ce n’est pas par pure méchanceté mais parce que nous pourrions détourner le problème et nous retrouver dans dix ans avec les villes encombrées de véhicules non polluants, certes, mais écrasant les gens, encombrant les rues,…

32 commentaires:

  1. A défaut d'un long billet, je ferais une suggestion plus simple :
    Qu'ils maintiennent une des dispositions qui avait été prise : toute voiture (même "paire") pouvait rouler à condition d'avoir au moins 3 personnes à bord...
    Simple mais efficace !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Refusé. Ça se détourne. Tu prends deux clochards et hop ! Un type qui a les moyens d'avoir un chauffeur trouverait le moyen d'obliger sa secrétaire à faire la route avec eux ou les salopards mettraient leurs enfants dans les écoles à côté du boulot. Les zones à protéger ne sont pas celles où le covoiturage est possible mais celle où l'offre de transports en commun est suffisante.

      Supprimer
    2. Pfff .... et alors , z'ont pas l'droit de se balader en bagnole les clodos ? ça fait de la mixité sociale et ça remet le stop à l'honneur !

      Supprimer
  2. interdisons Jerome bosch dans les blogs des copains bordel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que c'est... Bosh, voyons!

      Supprimer
    2. Ceci étant dit ça ressemble à du Bosch, c'est le même style que du Bosch, mais je ne sais pas pourquoi il ne me semble pas que Bosch ait jamais peint de tableau avec des soucoupes volantes, King Kong, le monstre de Frankenstein et un Efreet tout droit sorti de Disney :D (surement du fait qu'il était mort avant tout ça :D )

      Sinon pour la partie écrite de l'article, malheureusement je crains que les point 7 (et 7.1 etc..) et 12 n'amènent que des dérogations bizarre du style "je suis un ami de Copé/Mélenchon/Hollande (rayez votre politique favori ou ajoutes vos politiques honnis) et donc j'ai eu une dérogation" ... Ca risque vite de tournez au népotisme et au passe droit, il n'y a qu'a se rappeler l'ex directeur des PV automatisé qui faisait sauter les siens ...

      Mais ça fait une belle base de discussion :)

      Supprimer
    3. Pour Bosch, je ne sais pas. Pour le reste, je sais

      Supprimer
    4. Oui, tu as oublié dans les exceptions les vieux réacs qui roulent en volvo, tiens!

      Supprimer
  3. C'est malin, en lisant vite ton truc, la seule chose que j'ai retenu, c'est le mot sodomie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne penses qu'à ça !

      Supprimer
    2. Ah non, c'est certains politiques très proctologues, comme tu dis

      Supprimer
  4. Pourtant ce qui est bien avec ces illustrations, c'est qu'on voit que tous les Bosch ne sont pas des verres de gris, pour Nicolas.

    RépondreSupprimer
  5. Réussir à mouiller Copé par l'intermédiaire de son père proctologue, c'est fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop fort. (Encore une belle illustration). T'as racheté les droits d'auteur?

      Supprimer
    2. Depuis le temps qu'il est mort.

      Supprimer
  6. J'aimerais quand même savoir qui, parmi les commentateurs me précédant, à lu ce billet. Je prend le pari (les lisant) : aucun.

    Moi non plus, du reste.

    Je me demande d'ailleurs si vous-même avez lu cette indigeste tartine. Je prends le même pari : non.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'en fous je tiens un blog pour écrire pas pour lire.

      Supprimer
  7. Tu es très trou du cul en ce moment.....ceci dit continues, c'est parfait et je suis bon public. Mais est ce que les particules sont mauvaises pour le trou du cul ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas, je n'ai été introduit par aucune particule. Ou parties cul. Cela étant ça m'amuse de chambrer l'autre connard chez toi...

      Supprimer
  8. "Comment peut faire la dame pour amener son père chez le proctologue ?"

    Soit le père est en état d'emprunter les transports en commun, qui étaient gratuits; soit il n'est pas en état de le faire, et il pouvait alors se faire prescrire un taxi conventionné payé directement par la Sécu (sans avance de frais).

    RépondreSupprimer
  9. En fait, ce que vous proposez c'est un plan Mamère.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.