18 mars 2014

La nouvelle affaire Sarkozy expliquée aux cinéphiles

Au rythme où vont les révélations, le blogueur (de gauche) ne sait plus où donner de la tête. En sortant du boulot, je lisais Médiapart. Et paf ! Un nouveau machin sur Nicolas Sarkozy. J'aime mieux quand ils s'occupent de lui que de ministres de gauche...

Je vais le résumer rapidement. Nénesse se savait sur écoute. Il avait plein d'informations au sujet de quelques enquêtes qui le concernent. Alors, on le sait, il a pris un autre téléphone à un autre nom, celui de Paul Bismuth. Il s'appelle maintenant Paul Bismuth, figurez-vous, tout le monde ne pouvant s'appeler Jacques Étienne, sinon on ne s'en sortirait pas.

Toujours est-il qu'il ne savait pas que le deuxième téléphone était sur écoute à cause d'une connerie qu'il avait faite. 

Toujours est-il me répète-je qu'il a utilisé cette deuxième ligne pour manipuler les enquêteurs sur la première. Il y a organisé des conversations qu'il savait écoutées pour enduire d'erreurs nos braves fonctionnaires. 

Ce scénario m'amuse beaucoup. Le film tourné à partir de cette fiction aura probablement beaucoup de succès. 

Il parait qu'il vont en ajouter une couche en disant que Nénesse appelait les juges des bâtards. Ce n'est pas croyable. Le scénario devient totalement délirant avec une autre affaire, celle des fadettes, pour un truc dont ne voudrait pas "plus belle la vie" même si Fadette sonne Marseillais. 

Le nouveau rebondissement étant qu'il aurait fait des enquêtes, quand il était Président, pour obtenir des renseignements sur les sources de méchants journalistes comme ceux de Médiapart. 

Gageons que pour le deuxième épisode, celui qui commence demain, les créateurs de la série imaginerons des plaintes contre Médiapart ou contre X pour violation du secret de l'instruction ou des trucs comme ça et que les journalistes parleront plus de ces cas de plaintes sans intérêt quand Jeff aura crié au scandale.

Mais les comptes de fée, contrairement à ceux de campagne, ont toujours une fin heureuse. La fée Justice aura le dernier mot et nous pourrons arroser ça avec quelques bières en nous moquant des blogueurs réacs qui auront hurlé contre une justice aux ordres dans le troisième épisode. 

Pierre Richard dans le rôle de Nénesse ?

9 commentaires:

  1. Punaise, j'étais persuadé que Pierre Richard était décédé....je sais, ça n'a rien à voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Force est évidemment de constater que Nénesse alias Paul Bismuth est moins drôle que le grand blond. Encore que je me demande....

      Supprimer
  2. Pierre Richard, je suis pour !
    Tiens, m'est venue une idée : Pourquoi ne mettrais-tu pas des estampes japonaises (toutes les estampes sont japonaises) afin d'illustrer ton blog, puisque j'ai l'impression, que Bosch, ça commence à suffire ?
    C'est joli, ça les estampes japonaises, ça fait culture lointaine et on peut même y mettre un peu de cul, ce qui n'est pas désagréable.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.