12 mars 2014

L’enfumage politique en bande organisée : résumé en 94 caractères

Sympathisants de droite attendant...
Bembelly nous dit que Charles Pasqua disait : « Lorsqu’on est emmerdé par les affaires, il faut susciter une affaire-dans-l’affaire, et si nécessaire, une autre-affaire-dans-l’affaire-de-l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien. » C’est évidemment la stratégie retenue par l’UMP en envoyant partout ses membres critiquer le gouvernement, allant jusqu’à exiger la démission de Christiane Taubira. Il intitule son billet : l’enfumage politique en bande organisée.

D’un autre côté, cette affaire me plait bien. On peut en tirer un tas de billets que j’illustre par le plus grand des hasards avec des photos de toiles de Jérôme Bosch (Hiéronymus de son petit nom) pour parfaire votre culture (et la mienne, je connais surtout Bosch comme héro de Connelly, connaissant le peintre depuis la lecture…).

La stratégie de l’UMP est-elle bonne ?

Hors période électorale, elle le serait peut-être. Encore que, dans l’état actuel de l’UMP, tout peut se discuter.

Il est rigolo, Bosch. Dans les livres, c’est un des seuls personnages de roman qui vieillisse. En peinture, il a un tas de petits personnages rigolos. D’où ma relation avec l’UMP. On dirait des monstres qui courent dans tous les sens. Vous voyez bien que je ne fais pas n’importe quoi. L’UMP vieillit mal.

Et c’est bien cette image que j’ai de l’UMP. Rassurez-vous, je n’ai pas une très bonne image du PS par contre, j’ai une très bonne image de ses élus locaux. Disons, une image pas trop mauvaise. A quelques exceptions près. Votez pour eux. Et que ça saute.

J’invite Jean-François Copé à faire un sondage dans les bistros. Je l’ai fait, hier. Le public voit bien que c’est un bordel lié à Nicolas Sarkozy.

Par contre, exiger la démission de Christiane Taubira parce qu’elle n’a pas dit qu’elle était au courant des écoutes est profondément grotesque et passe pour ce que c’est : de l’acharnement. L’UMP, qui a une mauvaise image, passe pour mesquine.

En outre, ce qui fonctionnait à l’ère de Charles Pasqua peut-il fonctionner à l’ère des chaînes d’information en continu et d’internet ?

On est abreuvé d’informations « en 140 caractères ». On retient : « La droite exige la démission de Christiane Taubira. » Ainsi, l’enfumage me semble aller trop loin. Le raccourci est facile. Je vais donc le faire :

« La droite exige la démission de Christiane Taubira parce que Nicolas Sarkozy est mis en cause dans des affaires. »

94 caractères. Pour la liste des affaires, cela ne suffit pas.

2 commentaires:

  1. Elle les énerve Taubira ;)
    C'est bien, normalement, ils devraient continuer à enchainer les conneries.
    Quand à la citation de Pasqua, on est en plein dedans en ce moment. Ça va trop vite, peux pas suivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement. Ça va trop vite, les gens ne regardent plus.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.