10 mars 2014

Municipales au Kremlin-Bicêtre : dernière ligne droite

Il faisait un temps splendide, hier. Les terrasses de La Comète étaient pleines. Devant le Leclerc et le long du marché, les militants distribuaient les tracts pour les municipales. J’ai croisé mon maire, Jean-Luc Laurent. On a discuté trois minutes. Il a voulu me refiler son programme. J’ai dit que je m’en foutais : j’allais voter pour lui… Il a insisté. Je l’ai pris. Finissant ma promenade dominicale, je me suis assis pour le lire (au comptoir de l’Amandine…).

Du coup, ce matin, j’ai cherché nos six candidats dans Google. Je n’ai trouvé les sites de campagne que de quatre d’entre eux dont, seulement, deux sérieux. J’insiste sur ce fait : il semble que seules deux listes aient travaillé réellement à leur programme, donc celles du maire. C’est très surprenant. La plupart manquent de réalisations importantes et passe l’école presque à la trappe.

Bertrand Delanoë donne une interview, au Monde, alors qu’il s’apprête à laisser les clés de la mairie de Paris, dans deux semaines. A un moment, il dit que son plus grand regret est de voir la durée que prennent certains projets. Ca fait vingt ans que j’habite Le Kremlin-Bicêtre. On voit, lentement, les évolutions. Je m’intéresse surtout à mon quartier, vers le métro. J’ai vu la démolition des usines géo et la construction du centre commercial OKABE, la rénovation de l’avenue, de la Place de La Comète. Ces travaux importants ont été les premiers de travaux qui ont révolutionné Bicêtre. La ville n’est plus « coupée » par la Nationale 7 mais a une belle avenue urbaine. Les travaux doivent maintenant se poursuivre vers l’Avenue Eugène-Thomas puis, toute l’Avenue Charles Gide qui la prolonge.

Ce qui me surprend, dans les programmes que j’ai pu lire, c’est que seul celui de la liste de Jean-Luc Laurent propose réellement de continuer la transformation de la ville, qui a de l’ambition pour le Kremlin-Bicêtre, pour en faire autre chose qu’une cité dortoir aux portes de Paris. J’ai noté en vrac : le « ruban vert », la construction d’une nouvelle école, d’une nouvelle crèche, le réaménagement de la Porte d’Italie, la recherche d’une extension au conservatiore, la construction d’un nouveau terrain de sports… en plus de la rénovation de l’Avenue Eugène Thomas (sujet qui m’intéresse le plus, habitant dans le quartier).

On retrouve tout le programme sur le site de campagne.

C’est étrange que les autres programmes ne prennent pas en compte ces volets, avec un éclairage sur la façon avec laquelle ils voient la ville évoluer. Les écolos parlent d’écologie, l’UMP parle de sécurité,… ils oublient de parler d’avenir.

Je la sens bizarrement, cette campagne. Elle est assez peu couverte par la presse, contrairement à des villes comme Loudéac. Alors que nous sommes dans un bastion de la gauche, la droite n’a pas réussi à s’unir : le Modem et l’UDI sont partis ensemble, sans l’UMP. Le Parti de Gauche présente une liste à part, alors que le conseiller général, Alain Desmarrest, qui nous vient du parti communiste, soutient la liste du maire…

En 2008, le Maire avait été élu avec 57% au premier tour. La droite n’avait pas fait 30%. Je ne suis pas inquiet, pour cette fois mais on pourrait très bien avoir un second tour. Sait-on jamais…

La campagne est bien différente. On sent beaucoup moins la présence des candidats alors que, en 2008, ils organisaient beaucoup de réunions publiques, notamment dans les bistros. J’avais d’ailleurs sympathisé avec la plupart. Seule la candidate des Verts semblait me faire la gueule mais cette fois, c’est un copain qui se présente. Et seuls le maire et lui viennent discuter avec moi (à part Arnaud Weber-Guillouet, de l’UMP, mais il habite et travaille dans le périmètre de la Comète).

On a l’impression qu’ils font la campagne par principe. Parce qu’il le faut bien. Comme s’ils savaient que c’était perdu d’avance.

Il faut pourtant voter.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.