03 mars 2014

Sécurité : tricheries de l'UMP ?

Les chiffres de la délinquance sont très difficiles à obtenir pour différentes raisons. Selon Le Monde : « C'est un rapport «très sensible», murmure-t-on dans les locaux de la police parisienne. Le document explosif, que l'Inspection générale de l'administration (IGA) vient de boucler, décrypte en effet le maquillage des statistiques de la délinquance dans la capitale. Les chiffres auraient été truqués depuis des années, même s'ils ont fortement diminué depuis l'arrivée de Manuel Valls à l'Intérieur. »

Je vous laisse lire l’article avec le pourquoi du comment…

« Le rapport évoque notamment près de 16 000 faits de délinquance disparus en 2011 à Paris. A l'époque, la préfecture de police de Paris était dirigée par Michel Gaudin, un fidèle de l'ex-président Nicolas Sarkozy. »

La droite aurait donc dissimulé les chiffres mais n’arrête pas de critiquer les résultats de la gauche en matière de sécurité.

C’est mal.

N.B. : je ne fais pas de vrai billet, n'ayant rien à ajouter : l'information est en tête de Google News...

2 commentaires:

  1. Même au niveau de leur soit-disant super compétence en la matière (la sécurité), la droite est nulle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. Des nuls. Sauf pour tricher.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.