29 avril 2014

3% sinon rien

À l'heure où je fais ce billet, je ne sais pas où en sont les débats à l'Assemblée. Les députés MRC voteront contre. Jean-Luc Laurent, le président de ce parti (et mon député maire), l'explique dans son blog. Je ne critique pas ses raisons mais un passage de son billet me déplaît. 

"La règle des 3% et le contrôle opéré par la Commission sur notre budget sont les symboles d'une Europe disciplinaire qui a vécu: il est du devoir du Premier Ministre de s'en affranchir et de faire entendre une autre voix à Bruxelles. En s'engageant dans cette voie, la France, assurément, trouverait des soutiens".

À quelques semaines d'une élection majeure, il est maladroit de mettre les responsabilités sur le dos de l'Europe. Nous avons voté pour ses 3%. C'était en 1992. On s'est peut-être faits entuber par tonton mais c'était un entubage au suffrage universel direct.

Manuel Valls n'a pas le droit de s'affranchir de règles. Il a seulement le droit de négocier avec nos partenaires pour qu'on change ces règles. 

Donner l'impression que l'on va voter pour des gougnafiers qui vont nous imposer des règles qu'on devra ne pas respecter ne me semble pas bienvenu. 

http://www.jeanluclaurent.fr/Programme-de-stabilite-2014-2017-je-vote-contre_a232.html





Envoyé de mon iPhone

2 commentaires:

  1. « Donner l'impression que l'on va voter pour des gougnafiers qui vont nous imposer des règles qu'on devra ne pas respecter ne me semble pas bienvenu. »

    Essayez de voter pour quelqu'un d'autre, ça vous rafraîchira…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant, je vous une bière pour me rafraîchir.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.