15 avril 2014

Baisser le SMIC ?

Voila Pierre Gattaz, le patron du Medef, qui propose de mettre en place un SMIC intermédiaire pour favoriser l’emploi des jeunes et le retour à l’emploi des moins jeunes. Je vous passe le fait que c’est profondément inique et ridicule et je ne lui demanderai pas s’il a essayé de vivre avec moins de 1000 euros par mois…

Je me demande, par contre, s’il se rend compte que c’est une manière de faire payer les salaires par l’Etat puisqu’il sera nécessaire de verser des allocations diverses pour permettre aux gens concernés de vivre normalement.

En d’autres termes, ça revient à mettre en œuvre le revenu de base ou le revenu universel. Au moins, il va réconcilier les marxistes et les libéraux…

Au moment où le gouvernement commence à annoncer d’importantes baisses de charges, je crois que le garçon commence à en faire un peu trop. Certes, avoir des revendications délirantes au moment d’entamer des discussions est une stratégie comme une autre mais je ne crois pas que les Français désirent être moins payés.

Je ne sais pas d’ailleurs si M’sieur Gattaz veut qu’on augmente les impôts pour verser les allocations nouvelles…

Le patron des patrons a bien compris que le salaire est au centre de tout mais il pose les pierres à l’envers : il faut augmenter les salaires non seulement pour que les braves gens vivent mieux mais aussi puissent consommer et faire fonctionner nos industries locales.

En d’autres termes, ses propos méritent des baffes. Comme toutes les andouilles, surtout celles de gauche, qui mettent périodiquement le sujet sur la table.

21 commentaires:

  1. à force de miauler sous nos fenêtres, il va se goinfrer une boulette de strychnine

    RépondreSupprimer
  2. "Quand la forêt est silencieuse, on entend le pet du lapin"
    Proverbe Haka.

    RépondreSupprimer
  3. "En d’autres termes, ses propos méritent des baffes." Pour ma part, le lui fouetterais volontiers les roustons aux orties.

    RépondreSupprimer
  4. Ces grands "penseurs" qui n'ont jamais vécu un mois avec le SMIC... C'est à pleurer.

    RépondreSupprimer
  5. C'est pas pour ça qu'il y avait déjà les stages?

    RépondreSupprimer
  6. même Parisot trouve qu'il en fait trop
    c'est dire

    http://www.bfmtv.com/economie/medef-propose-creation-dun-salaire-inferieur-smic-jeunes-755771.html

    RépondreSupprimer
  7. C'est une bonne idée, ça s'appelle le CPE et c'est juste et très bien accepté par les jeunes....c était en 2006, c'est ce qui a permis à Sarko d'avoir aucun concurrent à droite

    RépondreSupprimer
  8. argghhhh les yeux et le cortex me pique!
    le salaire universel n'a rien de marxiste ! marx disait "de chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins", cela est en TOTALE contradiction avec l'idée de salaire universel !
    Par ailleurs, quid de la reflexion sur la superstructure du capital ! ce n'est pas la généralisation du salariat qui caractérise le capitalisme, c'est la propriété privée des moyens de production !
    Demander aux capitalistes si c'est le salariat quo les fait kiffer ! à mon avis ils votent tous secrètement pour le retour à l'esclavage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Je vais réviser mes leçons d'orthographe)

      Supprimer
  9. Merci pour vos commentaires, les gens.

    RépondreSupprimer
  10. http://undessinparjour.wordpress.com/2014/04/16/des-milles-et-des-cents/

    RépondreSupprimer
  11. "Je me demande, par contre, s’il se rend compte que c’est une manière de faire payer les salaires par l’Etat puisqu’il sera nécessaire de verser des allocations diverses pour permettre aux gens concernés de vivre normalement."

    Dans mes bras. Enfin, après une bière (celle que je te dois à cause des propos de JM Sylvestre) ou quatre.
    Le SMIC est trop élevé, par construction (puisqu'il sort du marché du travail les gens dont la productivité horaire potentielle est inférieure à ce SMIC), mais on ne peut pas laisser les gens vivre avec un revenu inférieur.
    Dissocier salaire et revenu, je ne vois décidément que ça.

    RépondreSupprimer
  12. Ah, et un truc qui m'a bien fait rager hier dans le discours de Valls, quand il a parlé du pouvoir d'achat des salariés en deuxième priorité (la première n'était pas l'emploi...).
    J'ai une idée pour ça, il suffit de mettre le SMIC à 2000€. Comme ça, les salariés restants auront un pouvoir d'achat correct.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà. Après un an 60% d'inflation et tout le monde sera pauvre.

      Supprimer
    2. Ah merde. Mais on en est bien là : une grosse partie de la gauche cherche l'égalité par le bas. Depuis que les slogans tournent autour de la réduction des inégalités, la logique économique a été oubliée.

      On tire les gens du bas vers le haut ce qui pousse les classes moyennes vers le bas.

      Ils n'ont rien compris à la redistribution.

      Pour en revenir au revenu universel : tu files 500 euros en plus à tout le monde, tout le monde est plus riche. L'ajustement se faisant par la progressivité de l'impôt.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.