30 avril 2014

Européennes : ce pays est foutu !

Ce pays est foutu dirait l'autre. Toujours est-il que la ministre de la culture a probablement lu mon dernier billet puisqu'elle a écrit au CSA pour lui demander d'obliger France Télévision à diffuser le débat entre les candidats à la présidence de l'Union européenne. 

Toutes les chaînes publiques d'Europe avaient prévu de le faire sauf chez nous pour vous montrer comment le traitement de l'actualité est à la ramasse chez nous. France Télévision pense sans doute qu'elle aura plus d'audience en commentant la montée de l'abstention et des extrêmes...

Ce pays est foutu. Le service public ne fait plus son boulot. Il est incapable de penser à ce qu'est une émission de service public, voire d'utilité publique. On devrait les privatiser ou lui changer ses missions à coup de pied au cul. Tiens ! La moitié du temps d'antenne défini par le gouvernement, l'autre moitié donnée aux partis en fonction de leurs scores aux élections. Non. Je déconne. 

Ce pays est foutu. L'organisme de tutelle n'est pas capable de négocier en douce ce genre de bricole. Genre : "allo Rémi, c'est Olivier ! Tu ne pourrais pas nous diffuser ce truc ?" 

Ce pays est foutu. L'organisme chargé de garantir l'indépendance de l'audiovisuel se permet de faire pression sur les chaînes pour qu'elles diffusent un truc. 

Ce pays est foutu. Les organismes ne faisant pas leur boulot, le gouvernement est obligé d'intervenir. 

Ce pays est foutu. Le ministre de la culture se permet d'intervenir auprès de l'organisme chargé d'assurer l'indépendance de la télévision publique pour qu'il lui demande d'adapter ses programmes. 

Ce pays est foutu. 

Alors qu'il aurait été si logique que personne ne se pose la question : ce débat doit évidemment être diffusé par une chaîne accessible à tous et c'est évidemment la télévision publique qui doit s'y coller sur sa chaîne principale, sauf si une autre grande chaîne nationale décidé de le faire. 

Si j'étais le patron de M6, j'annoncerais immédiatement que "nous" allons diffuser le débat pour montrer la crédibilité de la chaîne dans le domaine de l'information. À défaut de faire un tabac au niveau des recettes publicitaires, il est assuré d'avoir la sympathie de beaucoup. 

Ils sont tous tarés. Ce pays est foutu. 

13 commentaires:

  1. Une télévision d'État qui refuse de diffuser les propagandes officielles ? C'est pas en URSS qu'on aurait vu une aberration pareille, moi j'vous l'dis !

    Vous avez raison : ce pays est foutu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle propagande officielle ? C'est exactement le contraire...

      Supprimer
    2. Ah bon ? Vous trouvez qu'un "grand débat" entre pro-UN d'un côté et pro-UE de l'autre, c'est un acte de rébellion ?

      Supprimer
    3. Mais la question est pas là ! On ne vote pas pour ou contre l'UE ! Si ça ne vous intéresse pas, vous n'êtes pas obligé de regarder.

      Il me semble qu'un débat avant une élection est démocratique.

      Vos postures me rappellent celles de Bab... et de beaucoup de gauchistes.

      Supprimer
  2. Tiens je suis d'accord avec vous! Si on accepte l'idée d'une télévision publique (mais ce n'est pas le débat) et de la démocratie qui nécessite pour fonctionner le moins mal possible des citoyens voteurs informés le moins mal possible (toujours pas le débat) alors évidemment oui, un tel organe à l'obligation de diffuser ce genre de punition. Personne ne regardera mais personne n'aura l'excuse de ne pas savoir que c'est au niveau européen (et sans notre avis) que tout se décide...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà ! Essayez de convaincre l'espèce de vieux machin ci-dessus.

      Supprimer
  3. Alix, vas chier. Je vire tes commentaires. Tu m'a assez fait chier comme d'autres connards qui n'ont aucun respect.

    RépondreSupprimer
  4. J'espère qu'il vont le diffuser...ou alors je ne vois pas l'intérèt que france tv soit public...

    RépondreSupprimer
  5. Ça m'a vraiment scandalisé cette histoire. Et après ces connards produiront de la mousse médiatique pendant une semaine à propos du désintérêt des Français pour cette élection.

    L'autre truc qui m'a troué est que Tsipras ait décliné sa participation pour des histoires de calendrier. Sérieusement, le gars est candidat d'un des grands groupes parlementaires au Parlement Européen, représenté en France par le Front de Gauche, et il loupe une occasion de convaincre des électeurs potentiels qui pourraient être tentés par l'abstention ou le vote populiste, pour des problèmes de calendrier ? Allo Alexis ? T'es pas censé être en campagne ? Qu'est-ce qu'il y avait de plus important que ce débat télévisé ?

    RépondreSupprimer
  6. C'est peut-être pour empêcher Harlem Désir, tête de liste en Ile-de-France, de perdre quelques millions de voix, s'il devait intervenir dans le débat ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.