24 avril 2014

L'héritage [des blogs de droite]

Les blogueurs qui militent à droite me font généralement assez rigoler. "La gauche moderne a oublié l'essentiel de l'héritage de Jaures et autres grands apôtres de leur Panthéon" nous dit Lady Waterloo.

On n'a surtout pas oublié l'héritage de Nicolas Sarkozy et de la droite. Je ne cite qu'elle parce que je l'aime bien mais je vous invite à lire le blog de P. P. par exemple, blogueur très proche de l'UMP, qui tape régulièrement sur le gouvernement parce qu'il n'est pas assez à gauche. C'est à mourir de rire.

"On mettra les huées qui accompagnent le président où qu'il aille sur le dépit qu'éprouve les braves citoyens de ne pouvoir approcher leur bon président, éloignés par des barrières  toujours plus nombreuses, toujours plus hautes. Cachez ce peuple que la gauche ne saurait voir." dit aussi Lady Waterloo oubliant que Nicolas Sarkozy faisait venir des militants par car à chacune de ses sorties pour jouer le rôle du peuple.

12 commentaires:

  1. Ca fait deux ans que la droite a été battue. Et malgré ce bilan que vous jugez minable, elle a remporté haut la main les dernières élections locales...

    Je ne sais pas si cette défense de ressortir Sarkozy et les coupures de presse de Solférino l'époque est la bonne solution... (mais pourquoi pas remarque...)

    Enfin, pendant qu'on tape sur le camp d'en face, hein :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon message est simplement de dire que les blogueurs politiques de droite devraient ne pas sortir certains arguments. C'est tout. On avancerait mieux.

      C'est rigolo tu ronchonne moins quand je critique les blogs de gauche.

      Supprimer
  2. il y a des choses qu'il faut rappeler régulièrement sinon on oublie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On oublie et on fait des erreurs de jugement. De la part de personnalités politiques, c'est normal, c'est leur job. Mais de la part de gens qui revendiquent de chroniqueur l'actualité, c'est usant.

      Supprimer
  3. La droite se cherche un nouveau leader, elle aura (encore) sarkozy.

    Bonne soirée (huhuhu)

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! l'héritage ! le fameux héritage ! On sent qu'il va vous faire du profit pendant encore trois ans, celui-là ! Et, après, quand l'état de mort clinique du PS aura été dûment constaté et votre ami Hollande renvoyé à son insignifiance, ce sera au tour de la droite de nous brandis le désastreux héritage socialiste pendant les cinq années suivantes.

    Comme dirait h16 : ce pays est foutu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ils le font Didier, ils le font. Ca fait 12 ans qu’ils n’ont que seul programme que d’abolir les 35 heures. On en avait déjà discuté une fois : le mauvais état du pays est de la faute de tous les gouvernements précédents et de leurs erreurs.

      Alors, comme je répondais à Falconhill : les blogueurs de droite qui chroniquent l’actualité politique feraient mieux de ne pas oublier le passé ce qui nous permettrait de « travailler » efficacement.

      Par exemple, Lady W dit : « Il y aurait eu d'autres pistes, des réformes structurelles à entreprendre et des privilèges à abolir, ces solutions ne seront pas même envisagées, encore moins exploitées, elles sont contraires au catéchisme socialiste. » Elle le dit pour critiquer les députés socialistes. Or, elle ne parle pas des pistes et des réformes en question et elle oublie qu’elles auraient dû être faites avant. Elles oublient aussi que ce que fait le PS actuellement, ou, du moins, le gouvernement, fait à peu près l’unanimité au centre, un large centre d’ailleurs, qui va, selon elle, de la majorité des députés socialistes (qui savent bien qu’il n’y a pas le choix, ils ronchonnent pour faire plaisir à leurs électeurs), jusqu’à, selon, une bonne partie des députés de droite…

      Et vous avez raison : ce pays est foutu. Du moins, tant que chaque camp ne regarde pas ses propres erreurs avant de parler de celles des autres.

      Par contre, ce n’est pas de ma faute si les blogs se sont popularisés avec la droite au pouvoir et si la précédente fois où la gauche l’était, la conjoncture économique lui était favorable.

      Et je trouve grotesque la plupart des critiques d’Hollande faites par des Sarkozystes alors qu’il a fait largement pire. Ce n’est plus de la politique mais une cour de récréation.

      Supprimer
  5. Tiens, bonne idée, rendre à Sarko ce qui est à Sarko!
    Pourquoi se gêner au fait, hein!

    RépondreSupprimer
  6. Bah, on a encore trois ans pour écrire ce que sera l'héritage de F. Hollande. Le souci c'est que même là, il sera impossible de comparer tant les points de départs ont été différents...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la chance de pépère : il ne peut pas faire pire que Sarko.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.