26 mai 2014

Et maintenant ?

Au Kremlin-Bicêtre, la liste soutenue par le Parti Socialiste est arrivée en tête du scrutin d’hier et c’est à peu près la seule bonne nouvelle de la journée. C’est d’autant plus rigolo que le maire, soutenu par le PS lors des municipales, appelait à l’abstention.

Les analyses se succèdent dans la presse et dans les blogs, je suis d’accord avec beaucoup de monde. Je ne vais citer que deux billets, dont celui de mon copain FalconHill parce que nous ne sommes pas du même bord politique mais il dit des choses très vraies. « Le PS a décidé de faire campagne uniquement contre et par rapport au FN. Le summum aura été quand Cambadélis a annoncé vendredi que le PS lancerait une grande campagne pour le vote des étrangers après ces élections européennes. C’était évident que le FN arriverait en tête.
Ils ont réussi. L’UMP a lamentablement échoué à s’intercaler dans ce jeu, tant pis pour eux. »

Il faut que les partis politiques fassent autre chose mais comme je ne sais pas trop quoi, je ne vais rien dire sauf pour préciser mon billet d’hier soir. J’étais tellement de mauvais poil que je suis passé à travers l’essentiel de ce que je voulais dire. Je me demande bien, d’ailleurs, pourquoi j’étais de mauvais poil, tant le résultat était prévisible. Et après tout, le parti que je soutiens aura autant d’élus qu’auparavant (peut-être un de moins, j’ai vu des chiffres différents)…

Ce n’est pas la première fois que le Parti Socialiste prend une gifle aux européennes mais c’est la première fois que ce n’est pas au profit d’un autre parti, comme le MRG mené par Bernard Tapie en 1994, ou EELV mené par une brochette de personnalités en 2009.

Il est de bon jeu de mettre la responsabilité sur le dos des autres. Vous allez me dire que je m’attaque un peu trop à Jean-Luc Mélenchon mais il a déclaré : « Nous avons stabilisé nos voix, mais le reste de la gauche est en déroute » et « Les socialistes sont devant une responsabilité historique. »

Il n’a toujours rien compris. Tant pis.

Le deuxième billet que je voulais citer est celui de ma consœur Sophie, qui n’est pas, non plus vraiment du même bord que moi. Elle lance un « j’accuse » et énumère des responsables de cette situation. Je suis d’accord avec elle (sauf pour les abstentionnistes qui font bien ce qu’ils veulent).

Par contre, elle n’accuse pas l’Europe et ses institutions. C’est étrange. Elle n’accuse pas, non plus, les partis politiques, qui sont devenus un ramassis de n’importe quoi ! Elle n’accuse pas le mode d’élection qui ne ressemble à rien avec listes menées par des types que l’on ne connaît pas.

Il y a beaucoup de choses à accuser.

La vie continue. On va pouvoir passer la semaine à se foutre de la gueule de l’UMP. Rien n’aura changé.

18 commentaires:

  1. Heureusement qu'il y a Copé pour se distraire.

    RépondreSupprimer
  2. Le j'accuse de Philippe Tesson est pas mal aussi.

    Le problème c'est qu'on pense tous que la vie va continuer alors que je ne le crois pas du tout. C'est un tremblement de terre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas s'ils prennent les bonnes décisions...

      Supprimer
    2. Quelles seraient les bonnes décisions ?

      Supprimer
  3. Depuis quand tire t-on sur les ambulances qu'elles soient roses ou bleues ?

    RépondreSupprimer
  4. Tout le monde aime s'accuser...et surtout accuser

    RépondreSupprimer
  5. " Tout a toujours marché mal" (Charles Péguy)

    RépondreSupprimer
  6. Je suis assez d'accord avec ta conclusion et ce que tu dis de ce billet de Sophie.
    C'est bien beau d'accuser les autres mais jamais soi.

    RépondreSupprimer
  7. Il est bien ton billet. Je pense comprendre ce que tu dois ressentir aujourd'hui.

    Je suis par contre effaré des réactions que lis sur certains billets, dans Twitter, etc... Ces militants qui insultent les électeurs, qui parlent de "France moisi" alors qu'ils responsables d'avoir développé la moisissure. Ces militants qui ont une guère de retard...

    D'ici là que le PS fasse dans la semaine un congrès contre la xénophobie et sorte un nouveau badge, et que Yannick Noah sorte une chanson contre le FN...

    Je suis un peu inquiet quand je vois certains se voilent la face... Je ne sais pas comment ça va évoluer...

    (bonne semaine, et merci du clin d'oeil)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours l'éternel procès.

      Supprimer
    2. « Je suis un peu inquiet quand je vois certains se voilent la face... »

      Ah, pas d'islamophobie-qui-pue, je vous en prie !

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.