18 mai 2014

Handball Loudéac

Dans ma boite, on est environ 30 à Paris et 70 à Strasbourg. On s’est retrouvés jeudi et vendredi pour notre séminaire annuel. C’est toujours agréable de voir des braves gens qu’on a souvent au téléphone. Pendant le dernier repas, on parlait de sports. Un des convives me demande ce que je pratiquais ou aimais. La réponse est facile : rien. Je suis passé pour une espèce d’OVNI. Il est très rare de voir quelqu’un avouer qu’il n’aime aucun sport. Pourtant, c’est à peu près le cas de tous mes meilleurs potes, comme Tonnégrande et Patrice pour ne citer que des personnages de ce blog. A Loudéac, il y a Gilles et Dominique, aussi.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir tenté de m’y intéresser au fil de mes contacts ou des résultats de certaines équipes. Je m’en fous totalement. Pourtant, en tant qu’ancien consultant, je suis près à parler de tout. C’est ainsi qu’il m’arrive de tenir tête à des spécialistes de football, par exemple.

Toujours est-il qu’un sport fait exception : le handball, pour une mauvaise raison… Les joueurs des équipes de Loudéac fréquentent le même bistro que moi, le 1880.

Cette année, l’équipe A est arrivée en tête de sa poule en championnat de Nationale 3. Ils montent donc en Nationale 2. Je suis bien content pour eux et je leur adresse toutes mes félicitations.

Il me semble que l’équipe B est montée également mais je ne sais pas trop où.

Une des autres raisons qui me fait m’intéresser très vaguement à cette espèce de sport est que l’équipe du Kremlin-Bicêtre évoluait également en Nationale 3 mais dans une autre poule. Je ne sais pas pourquoi, je rêvais qu’ils se retrouvent dans la même poule en Nationale 2. C’est raté.


Encore bravo !

14 commentaires:

  1. Te voilà catapulté chroniqueur sportif et non pas gros ni.....

    RépondreSupprimer
  2. Mais qu'est-ce que ce billet, au demeurant passionnant, fait dans le blog politoc ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis trompé. Tiens ! Bougez pas. Je reviens avec un clavier.

      Supprimer
    2. Me revoila. Je me suis trompé effectivement. Quand je m'en suis rendu compte, ce n'était pas trop tard pour changer mais j'ai laissé pour voir...

      J'assiste depuis à un phénomène rigolo : le tweet émis automatiquement lorsque je fais un billet a été RT 8 fois par des gens que je ne connais pas (plus une par le vieux Yann). C'est la première fois que ça arrive. Généralement, quand les billets cartonnent, ce n'est pas avec mon Tweet mais ceux de copains.

      Du coup, ce billet est à 120 vues en une heure alors qu'il n'aurait pas fait 200 en tout sur l'autre blog, celui pour lequel il était destiné.

      Supprimer
    3. A Loudéac, la victoire de Amicale Laïque peut être considérée comme politique

      Supprimer
  3. Y z'ont l'air de bien s'amuser sous la douche.

    RépondreSupprimer
  4. Ils ne s'enculent pas forcément, mais l'homoérotisme n'est jamais absent du sport, que ce soit pendant la douche, étonnant d'ailleurs que les sportifs ne demandent pas de douches individuelles, pendant les passages au vestiaire ou sur le terrain quand par exemple ils se touchent, s'embrassent ( se prennent dans les bras) à la suite d'un but. La sexualité masculine est beaucoup plus complexe qu'on veut bien le dire....

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.