07 mai 2014

Lamentable Mariani, pauvre Cambadélis

L’ami Bembelly s’émeut du tweet ignoble de Thierry Mariani. FCB profite de ce tweet pour montrer la bêtise de certains commentateurs UMP. Et le PS, Jean-Christophe Cambadélis en tête, rebondit sur cette histoire pour hurler et exiger que Mariani retire ses propos et que l’UMP le désavoue.

Je rappelle l’histoire. « Le groupe extrémiste Boko Haram a revendiqué le rapt de plus de 200 lycéennes mi-avril dans le nord-est du Nigeria, promettant de traiter les jeunes filles en "esclaves", de les "vendre" et de les "marier" de force. » Du coup, Mariani a tweeté : « #Nigeria.L'enlèvement par secte #BokoHaram rappelle que l'Afrique n'a pas attendu l'Occident pour pratiquer l'esclavage  #Déculpabilisation. »

Il aurait tweeté  « L’enlèvement rappelle que les Africains sont tous des sauvages, ils ont inventé l’esclavage et ça commence à me casser les couilles, toutes ces lois mémorielles qui visent à nous culpabiliser. » que ça n’aurait pas été plus ignoble.

Je propose de condamner l’homo sapiens de la belle époque qui a probablement fait des saloperies avec son confrère néandertalien, prostitué son épouse, par exemple, pour se payer des bières si la fermentation des céréales existait probablement déjà en ces temps-là.

Je l’ai dit plusieurs fois dans ce blog : je n’ai pas les lois mémorielles mais j’aime encore moins le négationnisme. Il n’empêche que prétendre qu’elles sont faites pour nous nous culpabiliser est médiocre. Comparer l’industrialisation de l’esclavage faite par nos ancêtres à cet acte débile est grotesque. Ne pas exprimer un peu de commisération pour des peuples opprimés par des espèces de terroristes est nul.

Mariani mérite un profond mépris.

Néanmoins, c’est bien pour réagir aux propos de Cambadélis et des autres types du Parti Socialistes, probablement attendus par Bembelly, que je fais ce billet car mon billet d’hier soir était pour évoquer le traitement des élections européennes par les partis politiques et celui de ce matin pour me moquer de la riposte par les cadres de l’UMP.

Ceux du PS sont aussi nuls.

Nous avons une élection majeure dans deux semaines et que voit-on en une de la presse : le patron du PS qui charge un glandu. Il ne pourrait pas laisser les seconds couteaux et arrêter de participer à un buzz qui ne sera en aucun cas bénéfique pour le PS ?

Le PS ne pourrait pas, plutôt, se mettre à soutenir le gouvernement, comme en rappelant tout ce qui a été fait en deux ans, à l’occasion de cet anniversaire ?

Est-ce qu'on ne pourrait pas sortir de ce niveau de médiocrité ? Ignorer les gens comme Mariani ?

Déculpabiliser ? Il est dans une cours d'école, lui ? On y est bien : nos ancêtres ont fait des bêtises mais comme d'autres en ont fait avant, les leurs ne sont pas graves...

Bravo mon gars...

12 commentaires:

  1. Encore un mariani qui ne connait pas l'histoire de l'esclavage africano-africain. Il faudrait qu'il lise un peu. Boko-Haram c'est juste pour récupérer un peu de fric et pour le repos du guerrier qu'il a agi.
    Ou Cambadélis me sidère, c'est qu'il ne semble pas prendre la mesure du déficit de militantisme du PS.
    Lors des primaires de 2011, j'ai laissé mon adresse mail. Pendant la campagne présidentielle, une vraie campagne internet. Depuis : nib, quedalle, balpo... Pour les municipales de Marseille, une douzaine peut-être, pour les régionales, je pense que c'est le premier aujourd'hui.
    Le débat, la relance militante, tout cela a disparu de l'activité de ce qui pourrait être un grand parti, s'il s'en donnait les moyens.
    On dirait qu'il oublie.
    C'est quand même à lui a porter la parole, les explications. Au lieu de cela, il s'endort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir qu'il se bouge le cul.

      Supprimer
  2. Je soutiens absolument Mariani sur ce coup-là. Nous n'avons à culpabiliser de rien du tout, dans la mesure où l'esclavage a reculé en Afrique à partir du moment où les Européens s'y sont implantés. Ce qu'ils n'auraient du reste pas dû faire, mais ils ne pouvaient pas prévoir les funestes conséquences de tout cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais vous je connais votre position (une soirée chez vous hips avec un gros noir). Mariani a raison : nous n'avons pas à culpabiliser. Nous ne sommes pas à l'origine de l'esclavage.

      Il empêche que son propos est odieusement raciste parce que personne ne chercher à culpabiliser et qu'il justifie les actes odieux de tout le monde par des conneries.

      Il vient d'écrire que les nègres sont des sauvages. En France, il y aurait jamais eu d'exploitation d'une partie de la population par une autre ?

      Il est odieux et vous défendez une position de principe dans votre rôle de réac. Il s'agit de démontrer que nos ancêtres n'étaient pas des fumiers parce que d'autres auraient fait pire, ce qui n'est même pas vrai : ce sont bien les occidentaux qui ont indistrialisé l'esclavagisme.

      Mariani est un type qui multiplie les propos racistes. En d'autres termes plus policés, il n'avait pas à réouvrir le débat.

      En moins policé, c'est une prodigieuse connerie qui va profiter au Front National au détriment de l'UMP.

      Supprimer
    2. "Ne pas culpabiliser" pourquoi pas, ça n'empêche pas de rappeler chacun à savoir ce qui a été et ne doit plus être.
      Paille et poutre.
      Et des pratiques pré moyenâgeuses d’un groupuscule de tarés du fin fond du Nigéria, ça me semble pas vraiment représentatif de grand-chose ; ce que tentait d'estomper le père Mariani, qui a dû se dire que se faire interviewer dans Minute, c'était bien oldschool, autant aller directement déverser ses provoc' amalgamantes minables sur les internet.

      Sinon, sur JC Cambadelis, je suis moins critique que tu ne l’es, il a tenu des propos un peu moins dénué de sens, notamment dans le Monde, après les élections.
      Après, oui, j’attends plus d’un premier Secrétaire que des communiqués de 10 lignes pour donner dans le concert de klaxons contre Mariani et sa haute pensée politique.
      Remettre dans la perspective de ce que fait le PS et le gouvernement contre le racisme, mettre dans le contexte de l’Europe, porteuse justement de valeurs communes de dignité, au moment où on va aller voter…
      Mais que veux-tu, c’est la faute aux internets, ou tout au moins aux politiques se laissant entrainer par leur rythme et format, ne faisant pas l’effort ‘organiser le propos et donner une certaine dimension à leurs propres interventions.

      Supprimer
    3. Bah ! C'est de la faute à plein de choses ! Et oui, il faut réduire ça à un groupe de tarés et pas, comme nous font nos amis noirs, à la totalité de la population Africaine.

      Supprimer
    4. Tout à fait, Didier sur la culpabilisation. Nous ne sommes en aucun responsables de l'ignominie du Code Noir de Colbert.
      Par contre où je vous suis moins, pour ne pas dire pas du tout, c'est sur l'esclavage intra africain.
      L'organisation sociale des grands empires africains donnait aux esclaves une place très importante. Ainsi l'esclave de la mère pouvait hériter avant le fils (société matriarcale) ou encore le Chef des Armées etait esclave.
      Lisez ou relisez Cheik Anta Diop, historien de l'Afrique. La situation n'a rien à voir avec l'immense déportation réalisée par la traite négrière de millions d'individus.
      Mais Mariani est aussi inculte que Gaino, l'auteur du discours de Dakar, et il nous le montre bien. Ces mecs là sont des plaies.

      Supprimer
    5. Je note donc que, dans l'histoire, il y a eu de très méchants esclavagistes (nous) et de très gentils (les Africains qui vendaient d'autres Africains aux Arabes). C'est bien, je sens que le débat progresse…

      (Je suppose aussi que les Européens furent de très méchants abolitionnistes, cependant que les Africains et les Arabes s'obstinaient à rester de très gentils esclavagistes…)

      Supprimer
    6. Oh !!! Didier, ai-je dit tout cela ? Vous savez très bien que le problème de l'esclavage est bien plus complexe que cela et que la traite négrière a une place de choix au palmarès des horreurs.
      De même d'ailleurs que certains ordres religieux "chrétiens" qui ne rechignaient pas à acheter des prisonniers aux arabes pour ensuite les revendre comme esclaves.

      Supprimer
    7. Oh! pardon, une petite erreur. Pas aux "arabes" mais aux "mahométans". Ce qui n'est pas pareil.

      Supprimer
  3. Mariani est le con du jour, il mérite une baffe mais pas plus, ça va lui donner de l'importance.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.