24 mai 2014

Politique et sodomie

C’est Closer qui nous refile un dernier sondage avant les Européennes. Le résultat me laisse pantois : « Une tendance se dégage de cette étude : les partisans de Mélenchon semblent être ceux qui sont les libérés sexuellement. En effet, les électeurs du Parti de gauche sont les plus infidèles : 47% d'entre eux avouent avoir déjà trompé leur partenaire. En outre, si une large majorité d'entre eux (91%) confie s'adonner aux plaisirs de la fellation, 57% des personnes interrogées indiquent avoir déjà pratiqué la sodomie. Les mélenchonistes sont également ceux qui pratiquent le plus le ménage à trois (20%) et ont le plus recours à la prostitution (26%). »

Par contre, les centristes sont visiblement des peine-à-jouir. Et les électeurs du Front National baisent plus que les autres.

Par delà l’aspect frivole du sujet, quand le texte sur l’abolition de la prostitution est passé, la majorité des partisans était sans doute au Front de Gauche ce qui nous montre encore une fois que ce parti est totalement déconnecté de son électorat ou que ce dernier n’a qu’une posture moraliste qui ne vise que lui-même.


Et paf ! 

4 commentaires:

  1. Est ce valable pour les curés qui sont au FN ?

    RépondreSupprimer
  2. Les tabou restent de droite, quoi de nouveau depuis 68 ?
    "je fais mais je ne dis rien, pas vu , pas pris, ......." Rien de bien nouveau .

    RépondreSupprimer
  3. Pas vu, pas pris , à droite ,c'est comme ça ,non ?

    RépondreSupprimer
  4. "Les centristes sont visiblement des peine-à-jouir", mou jusqu'au bout.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.